Aujourd'hui : Vendredi, 23 août 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Le tabou du génocide brisé
Publié le :

Créé le 12.01.09 | Mis à jour le 12.01.09 à 08h35 |

« L'histoire définitive du génocide arménien » : c'est ainsi qu'Orhan Pamuk, Prix Nobel de littérature en 2006, qualifie le livre de son compatriote Taner Akçam Un acte honteux - Le génocide arménien et la question de la responsabilité turque (éd. De...

« L'histoire définitive du génocide arménien » : c'est ainsi qu'Orhan Pamuk, Prix Nobel de littérature en 2006, qualifie le livre de son compatriote Taner Akçam Un acte honteux - Le génocide arménien et la question de la responsabilité turque (éd. Denoël). L'historien et sociologue turc a pu accéder à des archives militaires et judiciaires inédites, et a pris le parti de se concentrer sur des documents d'origine ottomane : une première. Il entend ainsi démontrer la responsabilité turque et la mise en place à partir de 1915 d'une politique délibérée visant à la destruction du peuple arménien.

Aujourd'hui menacé dans son pays pour ses prises de position et l'usage répété du terme « génocide », Taner Akçam vit aux Etats-Unis et enseigne au Centre pour l'étude de l'Holocauste et des génocides, dans le Minnesota. Ce n'est pas la première fois qu'il est contraint à l'exil. Taner Akçam a été un militant actif de l'extrême gauche dans les années 1970 et qui plus est partisan de la cause kurde. En 1976, il est condamné à dix ans de prison pour activisme. Il parvient à s'évader un an plus tard, et fuit vers l'Allemagne où il obtient un statut de réfugié politique. C'est à partir de 1988 qu'il commence à s'intéresser à l'histoire de la violence dans l'Empire ottoman. Pour lui, la question arménienne ne peut être dissociée de la naissance de la République turque moderne de Mustafa Kemal. Pris à partie par les nationalistes turcs, il affirme aujourd'hui que loin de l'avoir découragé, cette hostilité l'a poussé, par fierté, à persévérer dans ses recherches. Il publie divers articles ainsi qu'une thèse sur le sujet. En 1999, sort en Turquie la première édition d'Un acte honteux.

Aujourd'hui, Taner Akçam n'envisage pas de retourner dans son pays, où il craint pour sa vie. L'organisation ultranationaliste les Loups gris a lancé une campagne qui appelle à le lyncher. En 2007, l'intellectuel d'origine arménienne, Hrant Dink, avait été assassiné à Istanbul par un adolescent, certainement encouragé par ces discours haineux. Cependant, la pétition signée par près de 25 000 Turcs appelant à la reconnaissance de la responsabilité turque dans les événements de 1915 annonce peut-être le début d'une prise de conscience au sein de la population. Evoquant la Turquie, Taner Akçam explique qu'elle brille par son instabilité chronique et que tout y est possible : un jour, un livre engagé tel que le sien peut sortir sans que personne ne sourcille, et le lendemain, son auteur peut être traîné devant les tribunaux et menacé de mort. ■Un acte honteux - Le génocide arménien et la question de la responsabilité turque, éd. Denoël, 482 pages.

Aurélien Mathé




Retour à la rubrique


Source/Lien : 20 minutes



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org