Aujourd'hui : Lundi, 24 juin 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Revue de la presse turque du 14 janvier 2009
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous invite à lire cette revue de la presse turque du 14 janvier 2009 résumée par le Collectif VAN d'après le site de NAM (Nouvelles d'Arménie Magazine).


Un Turc rend les biens spoliés aux Assyriens


Un résident de Siirt, une ville de Turquie, a adressé une lettre au Centre Seyfo, centre de recherche des Assyriens, dans laquelle il a présenté sa décision de rendre à la communauté assyrienne tous ses terrains et maisons. Il est à noter qu'avant le génocide des Arméniens et des Assyriens en 1915, ces propriétés appartenaient à des Assyriens. Berzan Boti, cet habitant de Siirt, s'est excusé dans sa lettre pour les événements de 1915 et a parlé du sentiment de culpabilité et de honte qu'il a éprouvé au moment où il a découvert que les terrains hérités de son père avaient appartenu dans le temps aux Assyriens assassinés en 1915. Il a également affirmé qu'il a présenté ses excuses à tous les Assyriens et les Arméniens qu'il a rencontrés, mais il s'est rendu compte que les excuses ne suffisaient pas, et il a pris la décision de rendre toutes ses propriétés au Centre Seyfo qui lutte pour la reconnaissance du génocide [assyrien] de 1915. Dans son document Berzan Boti explique que désormais c'est Sabri Atman, le fondateur du Centre Seyfo qui est responsable des propriétés. M. Atman a apprécié ce geste de Boti et a estimé: « C'est un commencement ; j'espère que d'autres personnes ayant obtenu des propriétés pendant le génocide, prendront leur responsabilité comme Berzan Boti l'a fait ».


Révisionnisme turc

Dans un article publié dans le journal Cumhurriyet du 18 décembre 2008, Mustafa Balbay donne sa définition favorite de « l'intellectuel »: les intellectuels sont les témoins de l'ère dans laquelle ils vivent. L'auteur affirme que les intellectuels sont les gens qui sont capables de dire et d'écrire sur la réalité autour d'eux, mais en même temps qu'ils éprouvent beaucoup de difficultés dans des pays comme la Turquie. Dans son article, Mustafa Balbay revient également sur la pétition lancée en Turquie par des intellectuels turcs. Il exprime son mécontentement : elle créerait, selon lui, de fausses impressions pour les gens ignorants de l'histoire. Il présente sa façon de voir les choses :

1. 1915 a vu les batailles les plus sanglantes de la Première guerre mondiale.

2. La Bataille des Dardanelles était une lutte de survie pour les Ottomans au cours de laquelle ils ont seulement essayé de se défendre.

3. Dans les années qui ont suivi, la Turquie a proposé de laisser la question aux historiens et a annoncé à chaque fois que les archives sont ouvertes aux chercheurs...
Et pour conclure son article, M. Balbay rajoute que si quelqu'un a besoin de faire des excuses pour les événements de 1915, ce sont les Etats impérialistes de ce temps-là...


Honteuse désinformation à la TRT

Okkes Sendiller, un ancien suspect du massacre de Marach, avait déclaré dans une émission qu'il n'y avait aucun conflit entre les Alévis et les Sunnites, et que c'était les organisations gauchistes fondées par Hrant Dink et ses amis qui étaient responsables des massacres de Marach. Suite à cette déclaration, l'Union des employés des médias, des Communications et des Postes (Haber-Sen) a exigé que le Directeur de la société turque de la radio et télévision d'Etat (TRT) présente ses excuses à Hrant Dink et à sa famille, ainsi qu'à tous ceux qui ont immensément souffert à cause de ces massacres.


Revue de la presse turque résumée par le Collectif VAN d'après le site de NAM – 16 janvier 2009 – 10:20 – http://www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org