Aujourd'hui : Dimanche, 12 juillet 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Flash mob pour se souvenir de Hrant Dink à Istanbul
Publié le :

mercredi21 janvier 2009, par Stéphane/armenews

Un flash mob, terme anglais traduit généralement par foule éclair ou mobilisation éclair, est un rassemblement d’un groupe de personnes dans un lieu public pour y effectuer des actions convenues d’avance avant de se disperser rapidement. Le rassemblement étant généralement organisé au moyen d’Internet, les participants (les flash mobbers) ne se connaissent pas pour la plupart.

Le message « Nous avons été tués ce jour, aussi » a été envoyé via le site Facebook et a réuni plus de 300 personnes. Ces personnes dont des étudiants et des retraités, se sont donnés rendez-vous à deux reprises le 18 janvier et le 19 décembre à 15h pour commémorer l’anniversaire du meurtre de Hrant Dink.

Pendant la réunion la scène représentant le moment où Hrant Dink a été tué et est tombé à terre a été joué par les participants. Une caméra a enregistré cette « démonstration visant à faire prendre conscience de la violence de ce drame pour le pays . Les interprètes sont tombés les uns après les autres. Chacun d’entre eux, après s’être couché quelques secondes s’est relevé figurant ainsi le moment où l’âme laisse le corps. La seule chose que les interprètes ont eu besoin de faire a été de se lever et de marcher sans regarder la caméra après s’être mis debout.

Les responsables de l’opération Eylem Akkaya, Ilker Eraslan, Ibrahim Bas, Erdi Biltekin et Hüseyin Civan avaient déclaré au quotidien turc Hürriyet avant l’opération que « le meurtre de Dink est la blessure la plus profonde et la plus fraîche causée par Ergenekon, l’etat profond et la contre guérilla. Nous commémorerons aussi nos intellectuels qui ont aussi été les victimes de meurtre. Nous invitons chacun à nous rejoindre pour Dink et pour la justice ».

Ilker Easlan a indiqué que les répétitions de la scène ont débuté en novembre via la technique du flash mob . Bien que cette technique soit employée pour l’amusement à l’étranger, il a affirmé qu’elle était employé en Turquie pour attirer l’attention quant à des événements sociaux et des traumas. Une annonce est faite sur Internet pour réunir ensemble les gens et ensuite ces gens exécutent la scène.

Eylem Akkaya a déclaré que « le but principal de cette performance est de visualiser le moment où Dink a été tué parmi la foule dans des emplacements différents à Istanbul et de garder dans la mémoire de la société cet événement frais ».

Selon Ibrahim Bas « Quand Dink a été tué, notre société a aussi été tuée et blessée. Nous ne devons jamais oublier cette douleur ».

En parlant de la mission de Hrant Dink, les interprètes ont dit « Dink était notre frère, qui a défendu la fraternité et s’est battu pour cela. Il a été tué et nous avons été tués aussi. Cette douleur est la douleur de tous ».

Les interprètes, qui ont cherché à attirer l’attention sur l’importance qu’il y à promouvoir la fraternité en Turquie, par opposition au nationalisme et au racisme. Leur message : « Il faut parler des dégâts nationalisme et du racisme à tous les gens, des jeunes aux vieux. Nous ne pourrons avoir la sécurité et la paix que lorsque nous normaliserons cette pensée ».




Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org