Aujourd'hui : Dimanche, 29 mars 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Caucase du Sud: Ankara compte y mener une politique plus active
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous livre cette newsletter bimensuelle sur l'actualité politique, économique et culturelle du Haut-Karabagh mise à notre disposition par la Représentation de la République du Haut-Karabagh en France.


Légende photo: Vahit Erdem

La Turquie opte pour une politique prudente à l’égard des pays du Caucase du Sud

2009-01-15 22:41

Selon des hauts représentants du ministère des Affaires étrangères turc, Ankara compte mener une politique plus active dans le Caucase du Sud. En témoignent notamment le relatif dégel des relations diplomatiques arméno-turques, les tentatives répétées de médiation turque dans le règlement du conflit du Karabagh, la coopération commerciale et militaire croissante avec certains pays de la région et enfin, la proposition d'Ankara d'un pacte de stabilité et de coopération dans le Caucase.

De son côté, en commentant les priorités stratégiques de la Turquie, le chef de la délégation turque à l'Assemblée parlementaire de l'OTAN Vahit Erdem a confirmé lors de sa récente visite à Washington, que la Turquie compte poursuivre et élargir sa coopération avec les États du Caucase.

Cependant, consciente de l'interdépendance des économies et des politiques des États en question et du rôle incontournable joué par la Russie dans l'ancien espace soviétique, la Turquie a adopté une approche « douce » à l'égard des États de la région. Ainsi, V. Erdem souligne dans son entretien que contrairement à « certains États occidentaux » la Turquie estime que l'on ne peut inciter les anciennes républiques soviétiques à une réorientation politique radicale vers l'Occident. Aussi, Ankara mise davantage sur des programmes d'échanges commerciaux, culturels et académiques peu ambitieux en apparence qui conduiront mieux, selon le diplomate turc, à un approfondissement progressif des relations de ces pays avec la Turquie.

Tout en accusant la Russie dans une réaction exagérée à l'égard de la Géorgie lors de la crise ossète, Erdem reconnaît volontiers que le président géorgien a été fortement encouragé de la part des États-Unis et de l'OTAN. Se disant compréhensif de l'opposition de la Russie en ce qui concerne l'adhésion de l'Ukraine et de la Géorgie à l'OTAN, Erdem souligne la nécessité de maintien du dialogue politique avec la Russie car, pour lui, la rupture de ce dialogue conduira nécessairement au renforcement de l'influence de Moscou dans la région.

C'est précisément dans la perspective d'un partenariat voulu avec Moscou que la Turquie a proposé d'organiser, les 17 et 18 janvier prochain, à Istanbul, une conférence internationale sur le thème « l'avenir du Caucase du Sud et des États voisins ». Outre les représentants de la Turquie, cette conférence réunira des politiques et experts russes, azéris, arméniens, géorgiens ainsi que de l'Union européenne et des États-Unis. Le coprésident américain du groupe de Minsk Matthew Bryza et le représentant spécial de l'UE dans le Caucase du Sud Peter Semneby assisteront également à l'événement.

Les conflits régionaux, le conflit du Karabagh en particulier, l'état des relations russo-géorgiennes et autres questions relatives à la sécurité régionale et internationale seront discutés lors de cette réunion.




Retour à la rubrique


Source/Lien : Représentation du Haut-Karabagh en France



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org