Aujourd'hui : Samedi, 30 mai 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du NĂ©gationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenętre !  Envoyer cette page ŕ votre ami-e !
 
NĂ©gationnisme dans les Ă©coles turques : protestation dÂ’opposants turcs
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Ali Ertem, président de l’Association des Opposants au Génocide (SKD), vient de rendre publique une déclaration adressée au gouvernement turc. L’opposant turc critique avec force la décision du ministère turc de l’Education nationale de rendre obligatoire la diffusion d’un DVD négationniste, raciste et violemment anti-arménien, dans toutes les écoles primaires de Turquie. Cette association basée à Frankfort (Allemagne), composée de membres originaires de Turquie, est la seule association turque, à notre connaissance, à s’être officiellement élevée à ce jour, contre les mesures discriminatoires et racistes mises en place par le gouvernement d’un pays qui se dit démocratique, et qui frappe à la porte de l’Europe. Des rumeurs font état d’une possible action pénale intentée en Turquie par des militants des Droits de l’Homme pour protester avec vigueur contre ce négationnisme éducatif qui vise à formater dans la haine des millions de jeunes enfants turcs. Par ailleurs, une lettre ouverte au Premier ministre turc Erdogan, a été mise en ligne par des Arméniens de Turquie. Cette lettre a été signée par 341 personnes dont des Turcs (parmi eux Baskin Oran, co-fondateur de la pétition d’excuses). La décision du ministère turc de l’Education nationale de diffuser un DVD négationniste n’est hélas pas une première, puisqu’en 2003 déjà, ce même ministère avait imposé dans toutes les écoles de Turquie, un concours récompensant la meilleure dissertation négationniste sur le thème : « Le prétendu génocide des Arméniens ».

Pour mémoire, l’actuel DVD diffusé dans les écoles primaires de Turquie est le même que celui inséré dans le Time Europe du 6 juin 2005 (June 6, 2005 / Vol. 165 No. 23) avec le chancelier Schroeder en couverture et qui avait été envoyé aux 494 000 abonnés du magazine Time dans toute l’Europe. Ce DVD gratuit de 70 minutes produit par la Chambre de commerce d'Ankara, contient 2 minutes sur le tourisme en Turquie et 68 minutes de négation du génocide des Arméniens. Les Arméniens y sont présentés comme des fascistes et des ennemis de la Turquie. A l’époque, suite aux actions de plusieurs associations arméniennes, le Time Magazine, édition européenne, avait édité à titre de réparation, dans son numéro du 12 février 2007, une annonce pleine-page sur le génocide arménien, et avait inséré le DVD en anglais et en français "Le Génocide Arménien" de Laurence Jourdan, comprenant également le bonus de l'interview de 46 minutes du Dr Yves Ternon, expert reconnu de l'histoire du génocide arménien. L'annonce et le DVD avaient été diffusés gratuitement par le Time Europe à 550 000 exemplaires.



Messieurs, nÂ’abusez pas les enfants!


Le point où la négation est arrivée:

* La dernière solution trouvée : empoisonner les jeunes cerveaux par la haine, en forçant les enfants du primaire à la négation du génocide de 1915.

* Montrer le peuple arménien comme une cible à frapper, ce peuple arménien qui avait subi le génocide sur ces terres sous la domination turque. Les générations survivantes sont montrées au peuple turc comme une cible.

* Confirmer que la proposition de créer une commission d’historiens afin de comprendre la nature des événements de 1915, n’est autre qu’une manoeuvre pour faire perdre du temps à l’opinion publique nationale et internationale.

* Créer de nouvelles victimes parmi les descendants des survivants en falsifiant l’histoire et les vérités historiques.

* Mettre finalement en évidence qu’ils sont prêts à commettre toute sorte de crimes afin de maintenir ce pouvoir fondé sur des génocides, des exils et des assimilations forcées et défiant l’humanité!

LÂ’utilisation de cet outil de propagande prĂ©parĂ© pour la nĂ©gation du gĂ©nocide “Sarı Gelin/Ermeni Sorununun İç YĂĽzü” ” (Nota CVAN : Sari Gelin/le vrai visage de la question armĂ©nienne ») par le Ministère de lÂ’Education Nationale de lÂ’Etat de la RĂ©publique Turque (TC) et la diffusion de cette propagande dans les Ă©coles primaires nÂ’ont pas dÂ’autre explication. On peut en dĂ©duire que les responsables ne deviennent pas plus raisonnables et quÂ’ils ne comprennent pas que lÂ’arme quÂ’ils ont prĂ©parĂ©e pour la nĂ©gation du gĂ©nocide est en train de les frapper eux-mĂŞmes. Alors quÂ’ils avaient dĂ©jĂ  eu lÂ’exemple du concours de dissertation sur la nĂ©gation, organisĂ© par lÂ’ex ministre de lÂ’Education nationale HĂĽseyin Çelik (Nota CVAN : en 2003, le ministère de lÂ’Education nationale avait organisĂ© dans les Ă©tablissements scolaires de Turquie, un concours de dissertation sur le thème : « Le prĂ©tendu gĂ©nocide des ArmĂ©niens »), ils nÂ’arrivent pas en tirer la leçon. Il faut quÂ’ils sÂ’enfoncent dans le bourbier du nĂ©gationnisme raciste et quÂ’ils se ridiculisent devant lÂ’opinion publique mondiale.

...

LÂ’Etat nÂ’a toujours pas pu sÂ’expliquer, se justifier sur les mĂ©thodes criminelles utilisĂ©es pour faire diffuser ce produit de propagande en Europe par le magazine Time. Sinan AygĂĽn, poursuivi dans le cadre des procès de la “Bande dÂ’Ergenekon”, sÂ’est ventĂ© dÂ’avoir fait gober ce DVD aux responsables du Time comme Ă©tant un produit touristique... Lorsque les responsables du Time ont prĂ©sentĂ© leurs excuses pour ces DVD qui insultaient le peuple armĂ©nien, le prĂ©sident de la Chambre de commerce dÂ’Ankara , Sinan AygĂĽn, sÂ’est moquĂ© des responsables du Time en ces termes : "Ce nÂ’est pas digne du magazine TİME. Nous avons marquĂ© le but face au lobby armĂ©nien mais apparemment le gardien de but Ă©tait le magazine TİME".

...

Il est Ă©vident que ce produit nĂ©gationniste a Ă©tĂ© prĂ©parĂ© par des mains et des organisations sanglantes. TSK-LÂ’armĂ©e turque, les chambres de commerces, le JITEM – organisation de renseignement des gendarmes, les lobbies turcs, constituent des rĂ©seaux de malfaiteurs qui Âśuvrent pour la nĂ©gation du gĂ©nocide, pour lÂ’oppression du peuple kurde, et utilisent la force pour imposer leur politique dÂ’assimilation des minoritĂ©s ethniques et religieuses. “Sarı Gelin/Ermeni Sorununun İç YĂĽzü” est prĂ©parĂ© dans la cuisine de ces rĂ©seaux de criminels qui ont brulĂ© vif les intellectuels alevis Ă  Sivas, qui ont organisĂ© des crimes de masses Ă  Corum et Ă  Maras, qui ont massacrĂ© les hommes dÂ’affaires juifs, le prĂŞtre catholique Santoro, Hrant Dink, les collaborateurs des Editions Zirve Ă  Malatya et des milliers de personnes portĂ©es disparues.

Aujourd’hui, ils veulent apporter le négationnisme dans les rangs des écoles primaires. Les enfants, assoiffés de jeux et d’amour, seront remplis de haine, de préjugés et d’animosité contre les victimes du génocide. Ils veulent préparer de nouveaux candidats capables de tirer pour assassiner, capables de massacrer à coups de hache, capables d’organiser des attaques sanglantes contre des innocents en transformant les enfants des écoles primaires en ennemis des minorités ethniques. Il n’y a pas d’autre explication pour cette méthode, choisie afin de nier le crime de génocide commis contre l’humanité et la déformation de l’histoire ?

L’autre côté de la question concerne la situation des enfants d’origine ethnique non-turque qui seront obligés de regarder ce produit de propagande. On va leur montrer que leurs ancêtres étaient “des traitres et des ennemis des Turcs”. On va leur suggérer que leurs frères et leurs pères sont des dangers potentiels pour la république. Alors qu’ils ne peuvent même pas comprendre les vocabulaires de la terminologie négationniste tels que “prétendu génocide”, “déportation” et “conflit réciproque”, on va leur faire comprendre qu’ils sont des herbes néfastes essayant de survivre parmi “les enfants heureux de la patrie turque”. On va leur apprendre, qu’étant “des coupables potentiels”, ils doivent se soumettre aux insultes, aux provocations, aux paroles et actes, aux préjugés de leurs camarades. Ils vont blesser leurs petits cœurs si propres et naïfs, par des plaies ouvertes dans leur fierté humaine qui ne se refermeront jamais, durant toute leur vie.

L’Etat turc, en utilisant son ministère de l’Education nationale, met à l’ordre du jour une telle initiative contre l’humanité. Cette initiative ne peut être acceptée ni au nom du droit des enfants, ni au nom des droits de l’homme, ni par la conscience humaine. Cette initiative ne peut pas être l’œuvre d’un Etat fondé sur une juste légitimité.

Frankfurt, le 13 FĂ©vrier 2009

Verein der Völkermordgegner e.V. Frankfurt / Main
LÂ’Association des Opposants du GĂ©nocide (SKD); Contact : Ali Ertem Tel.: 0049/69/5970813; E-Mail: skd@gmx.net


Traduction du turc : S.C. pour le Collectif VAN - 16 février 2009 - 07:05 - http://collectifvan.org/


Lire aussi :

Time Magazine distribue gratuitement le DVD "Le Génocide Arménien" de Laurence Jourdan

Turquie : DVD négationniste obligatoire à l'école

Comprendre les génocide du XXe siècle



Retour Ă  la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org