Aujourd'hui : Jeudi, 6 août 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Génocide des Arméniens : Muhsin Yazicioglu assassiné par Ergenekon ?
Publié le :

mardi12 mai 2009, par Stéphane/armenews

L’ancien leader du parti de la Grande Unité (BBP), Muhsin Yazicioglu qui est mort dans un accident d’hélicoptère avant les élections municipales en Turquie le 29 mars 2009, s’était inquiété de l’influence d’Ergenekon sur les branches de la jeunesse de son parti selon la presse turque.

Selon le quotidien turc Zaman Muhsin Yazicioglu aurait eu une réunion de tous les chefs des Alperen Ocaklari, la branche des jeunes du BBP et leur a dit qu’Ergenekon avait projeté d’employer leurs groupes et qu’ils devaient en être conscients et ignorer toutes les provocations.

Des membres du BBP, sous couvert d’anonymat, ont déclaré que Muhsin Yazicioglu a rencontré l’un des procureurs en charge de l’affaire Ergenekon à Istanbul. Ils ont dit qu’il est très possible que leur chef ait parlé des liens entre les jeunes ultranationalistes de son parti et le gang Ergenekon.

Le quotidien turc Vatan a ainsi présenté le décès de Muhsin Yazicioglu : « Le leader du parti de la Grande Union (BBP, opposition droite nationaliste), Muhsin Yazicioglu, mort mercredi dernier dans un accident d’hélicoptère, était-il un témoin secret dans l’affaire "Ergenekon ? ».

De son côté le quotidien Zaman écrivait « Le parti de la Grande Union (BBP, opposition droite nationaliste), a fait appel à des experts américains pour l’examen de l’épave de l’hélicoptère qui a tué le chef du parti, Muhsin Yazicioglu. Les responsables du parti veulent savoir s’il s’agit d’un "attentat", comme l’affirment certaines rumeurs ».

Les groupes Alperen Ocaklari ont été mentionnés dans l’acte d’accusation à l’encontre du gang Ergenekon par rapport aux meurtres du prêtre catholique Andrea Santoro et du Journaliste arménien Hrant Dink. Yasin Hayal, un des suspects clefs dans le complot menant à l’assassinat en 2007 de Hrant Dink, était un membre d’Alperen Ocaklari.

L’assassin de Hrant Dink, Ogün Samast, était aussi un membre d’Alperen Ocaklari. De plus, Erhan Tuncel, un autre suspect était un membre du BBP. Enfin l’avocat Alparslan Aslan, qui est entré au Conseil d’Etat à Ankara en 2006 avec un arme de poing et a tué un juge, était connu pour son association avec le BBP.

Le vice-président du BBP Selçuk Ozdag a déclaré que Muhsin Yazicioglu avait récemment rencontré quelques responsables des minorités dont le patriarche grec-orthodoxe Barthélémy en septembre 2008 et qu’il projetait une réunion en mai pour rassembler des intellectuels turcs et les chefs de la communauté grecs de Turquie.

Comme l’enquête sur Ergenekon a révélé que l’organisation terroriste complotait pour assassiner le Patriarche arménien Mesrob Mutafyan et un autre responsable arménien dans la province de Sivas, Minas Durmaz Güler, le chef du BBP Muhsin Yazicioglu a eu une réunion privée en février avec ce dernier à Sivas, qui était sa circonscription délectorale. Des sources disent qu’ils ont parlé des soucis de la communauté arménienne et des problèmes dans Sivas et Muhsin Yazicioglu lui a promis de réparer un cimetière arménien dans la province en réponse à la demande de la communauté.

A ce sujet Muhsin Yazicioglu aurait eu une conversation téléphonique avec l’archevêque Aram Atesyan un proche de Mesrop II.

L’enquête Ergenekon a aussi prouvé que Oguz Bulut et Bekir Çelik les leaders d’Izmir des Ülkü Ocaklari, réunissaient des informations sur un bijoutier arménien en vue de l’assassiner. Cette information a été obtenue sur l’ordinateur d’Ibrahim Sahin, l’ancien directeur adjoint des Unité des Opérations Spéciales du Département de la Police Nationale, après qu’il ait été arrêté le 7 janvier pour l’adhésion au gang Ergenekon.

Ibrahim Sahin a aussi servi comme policier à Sivas. Lors d’une fouille de la police sur les maisons de Çelik et Bulut, la police a saisi deux grenades, trois revolvers, cinq fusils et beaucoup de balles.

Quelques questions sans réponse quant à l’accident ont éveille des soupçons quant à savoir si la chute de l’hélicoptère avait été projetée pour assassiner Muhsin Yazicioglu.

L’équipe en charge de l’enquête a découvert que l’hélicoptère avait un émetteur d’emplacement électronique (ELT), mais qui avait été mis hors service rendant plus difficile le travail des sauveteurs. Cette découverte a été aussi confirmée par les administrateurs d’Air Med, la société qui a loué l’hélicoptère.

Les membres du BBP soupçonnent que l’accident n’ait pas été fortuit.

Hüseyin Bozok, le président du BBP à Ankara, a dit qu’avant l’accident l’ordianteur de Muhsin Yazicioglu a été volé. Il a confirmé que Muhsin Yazicioglu avait reçu plusieurs menaces d’assassinat.




Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org