Aujourd'hui : Lundi, 10 août 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Turquie/Dink : menaces sur un assassin bien nourri
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le journaliste turc Oral Calislar fait partie des amis de Hrant Dink, le rédacteur en chef de l’hebdomadaire arménien Agos de Turquie. Dink a été abattu le 19 janvier 2007 à Istanbul par Ogün Samast, un jeune Turc de 17 ans. Jusqu’en avril 2009, Oral Calislar n’avait pu se résoudre à assister au procès des assassins de son ami Hrant. Un pas qu’il a franchi pour la troisième audience du procès, le 20 avril 2009. Il nous livre ici un témoignage édifiant sur les procès politiques en Turquie et révèle que le tireur, Ogün Samast, serait menacé par les instigateurs de l’assassinat. Impossible de vérifier cette information. Ce qui est sûr par contre, au vu de la vidéo de la TV turque, c’est que les assassins d'Arméniens sont bien nourris dans les prisons turques : Ogün Samast est méconnaissable, il a pris, au bas mot, 10 à 15 kg. Mais Samast n’est qu’un second couteau : « les puissances de l’ombre ne sont pas jugées » lors de ce procès qui vire à la farce sinistre.


Vidéo en turc - Procès Hrant Dink - Audience du 20 avril 2009 - Istanbul - En présence des avocats français : Me Vincent Nioré, représentant du Bâtonnier de Paris, accompagné des représentants de l'AFAJA, Me Alexandre Couyoumdjian, Me Alexandre Aslanian et Me Rose-Marie Frangulian (à noter : les quatre avocats français ont été pris à partie et insultés durant le procès).




Qui fait peur à Ogün Samast?

ORAL ÇALIŞLAR
Politika /21/04/2009

‘Yasin (Hayal) a un entourage fort. Moi, j’ai une famille à l’extérieur’.

Voici ce qu’a dit Ogün Samast, lors du procès de Hrant Dink [Nota CVAN : procès des assassins de Dink]. Avant chaque procès de Dink, nous nous rassemblons sur la place Barbaros à Besiktas. Nous, ses amis, nous demandons justice. Nous exprimons nos réactions pour que ceux qui ont dit ‘tue’, rendent des comptes. Jusqu’à aujourd’hui, je ne suis pas allé aux procès des assassins présumés de Hrant. Je n’ai pas pu y aller…

Â…

Résumé du paragraphe suivant :
Oral Calislar raconte son propre procès et sa condamnation pour une interview d’Abdullah Ocalan qu’il avait effectuée. Il décrit l’ambiance qui règne dans la salle (petite, renfermée et étouffante) et l’attitude des fonctionnaires du tribunal. Encouragé par ses amis Ufuk Uras et Zeynep Tanbay, il est allé au procès. La famille de Hrant était présente : Rakel, Delal, Osrof, Yervant. Il y avait également des représentants du barreau français.


***

Suite à des problèmes de santé, Ogün Samast était absent lors des deux procès. Si un nouveau rapport [médical] n’a pas été délivré, il doit être présent.

Ogün Samast a été amené. Je le vois pour la première fois. Il a laissé pousser des moustaches, il a grossi, il n’est plus aussi fin que le jour où on lui avait donné un drapeau pour le photographier au commissariat. Il avait une autre apparence, il baissait la tête en permanence.

CÂ’est une atmosphère étouffante, je transpire. Le procès se poursuit dans un brouhaha où on ne comprend pas qui dit quoi. Cinq témoins détenus à la prison de Silivri et prétendant connaître des informations importantes, sont amenés dans la salle. Ils sont détenus dans la même cellule que Ertuğrul Balcı, le fils dÂ’un des ex- commissaires en chef dÂ’Istanbul, ŞÃ¼krü Balcı, qui est jugé pour meurtre. Leur camarade de cellule avait dit quÂ’Ogün nÂ’avait pas commis ce meurtre seul. Les avocats de Hrant ont posé des questions à Samast qui n’était pas présent lors des deux derniers procès. Ils ont insisté sur les paroles de Samast lors de son interrogatoire à la Commission Interrogatoire du Ministère à propos de lÂ’entourage puissant de ‘Yasin HayalÂ’. Ils ont insisté sur une éventuelle menace exercée sur la famille de Samast. On a compris que lÂ’avocat de la défense, Fuat Turgut, un des inculpés de lÂ’affaire Ergenekon, avait rendu visite à la famille de Samast. Est-ce que cela faisait partie de lÂ’oppression en question ? Questions sur questionsÂ… Samast a dit “ JÂ’ignore ce que Fuat Turgut a dit à ma famille”. Il baisse la tête. Il parle en regardant par terre. On en déduit quÂ’il a peur et quÂ’il ne veut pas quÂ’on pose plus de question sur le sujet. Une situation typique. Dans les procès de ce type où il y a ceux qui ont ordonné ‘tueÂ’, les puissances de lÂ’ombre ne sont pas jugées, il est inutile dÂ’espérer que ceux qui ont appuyé sur la gâchette, parlent. Cela ne donne aucun résultat. Lors de ce procès, je sens que nous nous trouvons face à une situation de ce type.


***

Cette salle de procès m’est très familière. C’est désespérant. Des dizaines de dossiers sont entassées devant les juges. La commission a l’air de dire ‘que cela finisse rapidement pour qu’on rentre à la maison’. Ce procès politique qui va influencer l’avenir de notre pays est en train de devenir une affaire de routine comme les précédentes…

Mais il y a aussi des points qui le diffèrent des autres. Cette fois-ci le tireur va être condamné. Dans le passé, même cela n’avait pu être obtenu.

Si on se force encore un peu, si l’interrogatoire de l’affaire d’Ergenekon peut être approfondi encore un peu, il sera même possible de voir devant ce tribunal ceux qui ont dit ‘tue’.
J’ai quitté la salle en sueur. Je me suis posé la question ‘Sera-t-il possible de réaliser tout ceci dans cette salle ?’ et je me suis dirigé vers le journal.


Traduction du turc : S.C. pour le Collectif VAN - 18 mai 2009 - 07:15 - http://collectifvan.org/

Titre original : Ogün Samast'ı kim korkutuyor?




Retour à la rubrique


Source/Lien : Radikal



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org