Aujourd'hui : Jeudi, 18 janvier 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Négationnisme : comparatif entre l’Allemagne et la Turquie
Publié le : 22-05-2009

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Harut Sassounian, du « The California Courier », était présent le 22 avril 2009 au meeting annuel de la section de Los Angeles du Comité Juif Américain. Il a été surpris de constater que l’orateur principal était le Dr. Christian Stocks, le Consul Général d’Allemagne. Sassounian n’a pu s’empêcher de faire une comparaison mentale entre la réaction pleine de remords de la République Fédérale Allemande vis-à-vis de l’holocauste, et les négations incessantes du gouvernement turc, ses mensonges et ses déformations des faits sur le génocide arménien. Le Collectif VAN vous propose la traduction de cet éditorial de Harut Sassounian publié dans The California Courier du 21 mai 2009.


Légende photo : Le 15 mars 2009, le Consul Général d'Allemagne Christian Stocks, a reçu le prix Heritage de la part de Ray Prinz, Président de The Benefactors of The Jewish Club of 1933, Inc.

L’Allemagne et la Turquie : crime semblable, repentance différente

De Harut Sassounian
Édité par The California Courier
Éditorial de Sassounian du 21mai 2009

La section de Los Angeles du Comité Juif Américain (AJC) a pour tradition d’inviter à son “meeting annuel” (banquet) les membres des corps consulaires locaux et les responsables des divers groupes religieux et ethniques.

Le 22 avril, lorsque je me suis rendu à la réunion annuelle de l’AJC, j’ai été surpris de constater que l’orateur principal était le Dr. Christian Stocks, le Consul Général d’Allemagne. En dépit du fait que le gouvernement allemand ait depuis longtemps reconnu l’holocauste et ait versé des compensations substantielles aux familles des victimes, de nombreux juifs se sentent encore mal à l’aise vis-à-vis des Allemands, ou quand il s’agit de se rendre en Allemagne.

J’ai vite découvert que le Consul Général allemand était non seulement l’invité d’honneur, mais également le lauréat du prestigieux “C.I. Neumann Lifetime Achievement Award” de l’AJC.

Je n’étais pas le seul à être surpris. Lorsque le Consul Général d’Allemagne a pris la parole sur le podium, il a avoué être si stupéfait par l’invitation de l’AJC qu’il en est resté “muet quelques secondes.”

Le long discours empathique de 45 minutes du Dr. Stocks a largement démontré pourquoi il était totalement justifié pour l’AJC d’honorer ce diplomate distingué. Ses paroles ont profondément touché les personnes présentes -- dont la majeure partie était des survivants de l’holocauste et leurs descendants.

Seul Arménien de l’assistance, je n’ai pas pu m’empêcher de faire une comparaison mentale entre la réaction pleine de remords de la République Fédérale Allemande vis-à-vis de l’holocauste, et les négations incessantes du gouvernement turc, ses mensonges et ses déformations des faits sur le génocide arménien.

Je me suis demandé si le jour viendra où un dirigeant turc intègre et éclairé reconnaîtra le génocide arménien et fera amende honorable, permettant ainsi aux Arméniens d’honorer également un diplomate turc ! Si ce jour venait, les dirigeants turcs recevraient maints honneurs, pas uniquement des Arméniens, mais du monde entier.

Ironie de l’histoire, l’actuel Consul Général turc à Los Angeles était présent également. Je me suis posé la question de savoir quelles pensées pouvaient bien lui traverser l’esprit en écoutant le discours de profondes excuses de son homologue allemand, et s’il souhaitait pouvoir prononcer un jour des paroles similaires devant un public arménien !

J’ai reproduit ci-dessous de brefs extraits de la longue allocution du Consul Général allemand. Tout en lisant ces lignes, si vous remplacez Allemagne et Allemands par Turquie et Turcs, et Israël et juifs par Arménie et Arméniens, vous aurez un aperçu de ce que j’ai ressenti, à la veille du 24 avril, en écoutant le représentant d’un gouvernement repentant, alors que le représentant d’un autre Etat, négationniste et impénitent, était assis à quelques mètres de là :

“Hier, journée de Yom Ha-Shoah ou journée de commémoration de l’holocauste, les juifs du monde entier ont commémoré les victimes de l’holocauste. Ils se sont souvenus de cette tentative d’éradication de tout un peuple ; ils se sont souvenus du meurtre des six millions de juifs européens, tués par les Allemands, aux mains des Allemands, sur commandement allemand. Des millions de gens ont été humiliés, déchus de leurs droits, persécutés et assassinés parce qu’ils étaient nés juifs…

“Les effets cruels de la Shoah continuent de se faire sentir aujourd’hui. Il n’y a pratiquement pas un juif au monde qui n’en a pas été affecté. Et puisque ce sont les Allemands qui ont commis ou qui ont initié ces crimes, je ne peux tout simplement pas commencer mon discours sans présenter mon plus profond respect aux survivants et à leurs familles, ainsi qu’à ceux qui n’ont pas survécu, à ceux qui ont péri, et à ceux qui n’ont pas de tombes sur lesquelles nous pouvons nous recueillir.

“Et je me joins à la Chancelière allemande, Angela Merkel, qui a déclaré devant la Knesset l’an dernier, lors de la célébration du 60e anniversaire de l’État d’Israël, je cite : ‘La Shoah est une source de honte énorme pour nous, Allemands. Je m’incline devant les victimes ; je m’incline devant les survivants et devant tous ceux qui les ont aidés à survivre…’

“L’ex-ambassadeur israélien en Allemagne, Avi Primor, a demandé un jour : ‘Où a-t-on jamais vu dans le monde une nation qui érige des mémoriaux pour immortaliser sa propre honte? Seuls les Allemands en ont eu le courage et l’humilité.’ Laissez-moi ajouter ma note personnelle : le crime lui-même a été si épouvantable, que pas même un million de mémoriaux ne suffirait à nous rappeler constamment le passé…

“L’an dernier, dans son message en l’honneur du 60e anniversaire de la fondation de l’État d’Israël, le Président fédéral Horst Köhler a dit: ‘Nous acceptons la responsabilité pour le passé et pour le futur. Cela signifie que les citoyens, les politiciens et les dirigeants de la société doivent faire entendre leurs voix contre la négation ou la banalisation de la Shoah et contre l’intolérance, le racisme et l’antisémitisme. Cela veut dire que nous ne devons pas détourner les yeux ; nous devons observer et agir. Ce qui veut dire que nous préservons et transmettons la mémoire afin que les générations futures restent elles aussi vigilantes… Seuls ceux qui endossent la responsabilité du passé peuvent avoir confiance en l’avenir.’

“Les synagogues qui ont été détruites par le feu pendant la Nuit de Cristal ont été restaurées ou grandement transformées. Les nouvelles synagogues et les centres culturels comme à Munich et à Dresde sont désormais des centres d’une vie juive florissante. Il y a de nouveau des écoles et des établissements d’enseignement supérieur juifs.”


©Traduction C.Gardon pour le Collectif VAN - 20 mai 2009 - 07:05 - www.collectifvan.org





Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org