Aujourd'hui : Mercredi, 17 juillet 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Liberté de la presse: la Turquie au 122e rang
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous soumet ce rapport de Reporters Sans Frontières sur la liberté de la presse en Turquie.













La Turquie est tombée au 122e rang dans le classement de la liberté de la presse


De nombreuses pressions exercées sur la presse par des représentants des autorités (magistrats, militaires, forces de police) l’ont été en vertu de l’article 301 du code pénal. Ce texte qui punissait les atteintes à « l’identité turque » de peines allant jusqu’à trois ans de prison ferme, est à l’origine de plusieurs milliers de poursuites. Les amendements adoptés par le Parlement en avril 2008 n’ont pas apporté d’amélioration sensible.

C’est désormais l’atteinte « à la nation turque » qui est sanctionnée, pour une peine pouvant atteindre deux ans d’emprisonnement. De plus, l’article 301 n’est qu’un élément de l’arsenal législatif restreignant la liberté d’expression en Turquie. D’autres textes punissent par exemple l’atteinte à la mémoire d’Atatürk (loi 5816 du 25 juillet 1951), ou encore le fait de détourner la population du service militaire (art. 318). Bien souvent, les peines encourues sont augmentées de moitié dans le cas où les atteintes ont été commises par un média.

Le quotidien Taraf a ainsi été poursuivi après avoir publié une série d’articles en octobre 2008. S’appuyant sur des documents militaires, le journal affirmait que l’armée avait eu connaissance des déplacements d’un groupe de rebelles kurdes à travers les montagnes du nord de l’Irak en direction de la frontière turque, un mois avant l’assaut qui avait coûté la vie à quinze soldats. Son directeur risque cinq ans de prison.

Quant au reporter Cengiz Kapmaz, il a été condamné à dix mois de prison, en vertu de la loi antiterroriste 3713. Il avait publié dans le quotidien Ãœlkede Özgür Gündem, une interview d’un ancien député prokurde, en faveur du retour du PKK sur la scène politique turque.

Le procès des assassins présumés de Hrant Dink, journaliste turc d’origine arménienne abattu le 19 janvier 2007 devant les locaux de son journal (Agos) s’est poursuivi à Istanbul. Depuis juillet 2008, les audiences sont ouvertes au public et à la presse, le principal suspect ayant entre-temps atteint l’âge de la majorité.

De nombreux éléments semblent indiquer une implication directe de membres des forces de l’ordre, tant au niveau local qu’à Ankara. Pourtant, dans leur grande majorité, ceux-ci ne font pas l’objet de poursuites pénales. La récente décision du ministre de l’Intérieur d’initier une enquête sur cet aspect de l’affaire pourrait néanmoins conduire à l’ouverture d’une enquête judicaire.

La famille du journaliste a également demandé aux juges d’examiner la possibilité que l’organisation secrète Ergenekon, accusée de complot terroriste, soit impliquée dans la mort de Hrant Dink.

L’Internet n’échappe pas aux pressions. Au cours de l’année 2008, une dizaine de sites ont été fermés sur décision de justice, dont YouTube, Dailymotion ou Google Groups. Le plus souvent, ces sites sont rendus inaccessibles en vertu de la loi 5651 relative à la "prévention des crimes commis dans le domaine de l’informatique".

Cette loi donne la possibilité à un procureur d’interdire l’accès à un site dans un délai de 24 heures, s’il juge son contenu “susceptible d’inciter au suicide, à la pédophilie, à l’usage de stupéfiant, à l’obscénité, à la prostitution” ou de “contredire la loi d’Atatürk”.




Retour à la rubrique


Source/Lien : Reporters Sans Frontières



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org