Aujourd'hui : Vendredi, 22 novembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Saison turque en France : vidéos et questions
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Retour sur les conférences "La Turquie, aujourd’hui, demain" qui ont eu lieu du 9 au 18 octobre 2009 à l'Université de tous les savoirs. Le chercheur Nil Agopoff était présent à certaines d'entre elles. Il récapitule ici les vidéos mises en ligne et note au passage les extraits minutés les plus significatifs. Nil Agopoff livre ensuite son expérience de terrain pour contrer le discours occultant le génocide arménien de 1915. Le Collectif VAN le remercie de mettre ses réflexions à la disposition du plus grand nombre.







**

"La Turquie, aujourd’hui, demain" (du 9 au 18 octobre 2009) : LES VIDÉOS ET QUELQUES QUESTIONS SUR LE GÉNOCIDE DE 1915

"La Turquie, aujourd’hui, demain" (du 9 au 18 octobre 2009) - Université de tous les savoirs à l’Université
Paris Descartes 75006 Paris



- Vendredi 9 octobre, "La Turquie et L’Union européenne", M. Cengiz Aktar, Professeur Université Bahçesehir, Istanbul

>> 2 QUESTIONS sur le NÉGATIONNISME du GÉNOCIDE de 1915 :
> 39mn:40 : Une polonaise rappelle que l'Europe doit éviter les erreurs et les horreurs du passé comme Auschwitz. Elle parle de devoir de mémoire. Elle pose la question si c'est vrai qu'il y a un musée négationniste en Turquie qui affirme que les Arméniens ont génocidé les Turcs ?
> 49mn:40 : Un français d'origine turque dit qu'il y a des musées négationnistes qui existent en Turquie.


- Samedi 10 octobre "La politique étrangère de la Turquie", Mme Beril Dedeoğlu, Professeur Université alatasaray, Istanbul
La politique étrangère de la Turquie - Beryl Dedeoglu

- Dimanche 11 octobre, "La question chypriote", M. Ilter Turkmen, Ancien Ministre des Affaires étrangères et M. Georges Vassiliou, Ancien Président de la République Chypriote
La question chypriote - I.Turkmen, G.Vassiliou


- Lundi 12 octobre, "Les entrepreneurs en Turquie", M. Murat Yalçintas, Président de la Chambre de commerce d’Istanbul
Les entrepreneurs en Turquie - Murat Yalçintas

- Mardi 13 octobre, "L’Islam et Politique : Turquie", M. Ali Bayramoglu, Professeur Université Kultur, Istanbul
L'Islam et Politique : Turquie - Ali Bayramoglu
>> INTERVENTION VIRULENTE NÉGATIONNISTE ANTI-ARMÉNIENNE FRANCO-FRANÇAISE > à 70:00 mn
>> ÉVOCATION de L'ANTI-ARABISME en Turquie > à 72:30 mn
>> QUESTION sur le GÉNOCIDE de 1915 > à 78.30 mn

- Mercredi 14 octobre, "La politique culturelle en jeu : le renouveau culturel en Turquie" - Serhan Ada
La politique culturelle en jeu : le renouveau culturel en Turquie - Serhan Ada
>> QUESTION (banalisante et diluante) sur le GÉNOCIDE de 1915 > à 57:30 mn

- Jeudi 15 octobre, "Sexualité et modernité", Mme Nilüfer Gole, Directrice de Recherches EHESS, Paris
Sexualité et modernité - Nilüfer Gole

- Vendredi 16 octobre, "L’Islam et le pluralisme en Turquie", M. Kenan Gursoy, Professeur Université Galatasaray, Istanbul
L'Islam et le pluralisme en Turquie - Kenan Gürsoy
>> QUESTION sur le GÉNOCIDE de 1915 > à 54:25 mn

- Samedi 17 octobre, "Turquie et Droits de lÂ’Homme", Mme Isil Karakaş, Professeur de droit international public, Juge à la Cour Européenne des Droits de lÂ’Homme, Strasbourg
Turquie et Droits de l'Homme - Isil KaraKas

>> ÉNUMÉRATION DES ACTIONS ANTI-EUROPÉENNES de la Turquie > à 69:10 mn
>> QUESTION sur le GÉNOCIDE de 1915 > à 70:00 mn > "l'affaire arménienne", expression utilisée en réponse

- Dimanche 18 octobre, "La Turquie, membre de L'Union Européenne : un fardeau ou un atout ?", M. Seyfettin Gursel, Professeur Université Bahçesehir, Istanbul
La Turquie, membre de l'Union Européenne : un fardeau ou un atout ?- Seyfettin Gursel
>> 2 QUESTIONS sur le GÉNOCIDE de 1915 :
. > à 48:10 mn
. > mais aussi par un auditeur français qui met Gursel au pied du mur : "est-ce un génocide ou non ?" > à 56:02 mn > Gursel s'énerve > une réponse très nette : NON ! après le "Non", débat animé sur le mot "exclure"


QUELLE EXPÉRIENCE DE TERRAIN
FACE AUX ORGANISATIONS ÉTATIQUES FRANCO-TURQUES MISES EN PLACE OCCULTANT LE GÉNOCIDE DE 1915 ?


A/ Il faut être présent aux autres conférences de la "Saison" et poser chaque fois des questions sur 1915 en relation avec les propos du conférencier et en les reprennant : "vous avez dit que..."

B/ Il faut être deux personnes à chaque conférence pour se soutenir moralement mais aussi pour ravoir le micro une deuxième question une fois que la 1ère question est posée par la 1ère personne.

C/ Dans la 1ère question par la 1ère personne, à mon avis il est préférable de ne pas le mot "génocide". On peut employer l'expression "l'affaire arménienne" mais en précisant l'aspect déshumanisant des faits :
= extermination de 1,5 million de personnes qui ont été déportées – il y a eu déshumanisation – production de viande de boucherie – les bébés furent jetés dans les rivières – on a donné des soupes empoisonnées aux enfants – les corps ne furent pas enterrés – il n'y a pas eu de cérémonies religieuses – les corps ont été dévorés par les chiens errants ou les vautours – etc, etc...

= Evoquer le témoignage vécu des Arabes sur le terrain, la condamnation du Gouvernement Jeune-Turc par l'Emir du Hedjaz Hussein Ibn Ali et son firman de 1917 comme étant Chérif de La Mecque et Gardien des Lieux Saints. Une telle évocation historique apporte trois aspects :
- plus d'authenticité sur les faits des évènements historiques

- désenclavement de l'aspect réducteur religieux [ musulmans / chrétiens ] qui fait glisser l'idéologie du touranisme en arrière plan (donc la responsabilité gouvernementale de l'État turc en 1915)
- cela se situe en dehors de l'islamophobie qui brouille l'analyse critique et qui cherche à exploiter le Génocide de 1915

D/ Au niveau de la 2ème question par la deuxième personne, on peut employer le mot Génocide
- en rappellant qu'il a été reconnu par la Loi française, par le Parlement européen, par le Liban, par de nombreux autres États et aussi par plus de 40 États des États-Unis d'Amérique, etc, etc.

- en donnant l'exemple de l'Allemagne qui a reconnu la Shoah et qui a réussit son travail de mémoire.
- en sachant qu'en 1921 et 1922, des lois furent votées à Ankara interdisant aux survivants arméniens qui avaient été déportés en dehors de la Turquie de retourner dans leurs villes et villages d'origine. C'est ainsi que les autorités turques locales purent faire main basse sur les propriétes arméniennes : maisons, jardins, terrains, etc.
...on termine en demandant l'opinion personnelle du conférencier sur 1915 en tant qu'intellectuel : génocide ou non ?




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org