Aujourd'hui : Mercredi, 3 juin 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Jean-Paul Bret face à un procès en discrimination
Publié le :

Justice

Le 04.11.2009 04h00

Une jeune femme d'origine turque attaque le maire de Villeurbanne qui lui avait demandé lors de la campagne municipale de 2008, où elle était candidate, sa position sur le génocide arménien

Elle porte une robe blanche printanière. Lui, est en costume gris sombre. Assis au premier rang du tribunal, presque l'un à côté de l'autre, ils ne se regardent même pas. Le différend qui oppose Sirma Oran-Martz à Jean-Paul Bret, né lors des élections municipales de 2008, a fini par se régler, hier, sur le terrain judiciaire. Si le maire de Villeurbanne comparaissait pour « discrimination » c'est en qualité de « candidat » aux municipales qu'il était poursuivi par cette jeune femme d'origine turque.

En janvier 2008, alors qu'une liste d'union vient à peine d'être décidée entre le PS, le PC et les Verts, Jean-Paul Bret, tête de liste, a souhaité s'assurer que Sirma Oran-Martz, candidate des Verts « soit claire vis-à-vis du génocide arménien ». « Poser la question à une personne d'origine turque et appartenant à une association franco-turque est la moindre des choses. Et cela aurait été une faute de ne pas le faire », a-t-il expliqué hier dans une salle d'audience bondée de Villeurbannais acquis à sa cause.

Selon l'édile, « certaines associations turques sont le bras armé du consulat turc qui pratique le lobby » pour ne pas reconnaître le génocide arménien de 1915 (officiellement reconnu par la France en 2001), sujet qui lui tient à cœur. Béatrice Vessiller, à l'époque chef de file des Verts, vient dire à la barre comment Sirma a vécu cette demande « stigmatisant ses origines », formulée à sa seule encontre sur 54 colistiers. La candidate a fini par reconnaître le génocide arménien au cours d'une réunion privée à laquelle participait Jean-Paul Bret.

Quelques jours plus tard, la candidate jetait l'éponge et se retirait de la liste des Verts. Surprise au lendemain de cette décision : Béatrice Vessiller informait Jean-Paul Bret que Sirma Oran-Martz avait participé en mars 2006 à la manifestation négationniste contre le mémorial arménien, à Lyon. Les doutes du maire sortant se confirmaient, a posteriori. A la barre, la jeune femme s'attache à rectifier les sujets qui avaient concouru à jeter la suspicion sur elle : « Les associations dans lesquelles je milite œuvrent pour l'intégration et ne sont pas liées à l'Etat turc ». Quant à sa participation à la manifestation de mars 2006, elle précise quelle « a détesté y être.

Exclure l'autre ne fait pas partie de ma vision des choses. » Et tient à dire à quel point cette affaire l'a traumatisé : « Je suis sortie de six mois de dépression le jour où j'ai déposé plainte ». Son avocat, Me Morel, après une longue plaidoirie, a demandé « la reconnaissance de la culpabilité de Jean-Paul Bret dans cette discrimination en matière électorale ».

L'avocat de la défense a plaidé la relaxe et même demandé une condamnation pour constitution de partie civile abusive. Selon lui, Jean-Paul Bret n'avait rencontré la jeune femme qu'une seule fois. Et la décision de garder ou non Sirma sur les listes n'appartenait qu'aux Verts. Pour lui, cette discrimination assimilée par la partie civile à « l'entrave d'une activité économique », ne peut être retenue, puisque le mandat politique est par essence « désintéressé ».

Le jugement a été mis en délibéré au 5 janvier prochain.

Farida Chadri





Retour à la rubrique


Source/Lien : Le Progrès.fr



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org