Aujourd'hui : Lundi, 18 novembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Erdogan/Béchir : "Un musulman ne peut commettre de génocide."
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le président soudanais Omar Hassan Al-Bashir a repoussé sa visite prévue en Turquie. L'annonce est intervenue quelques heures après que le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdoğan a défendu la visite d'Al-Bashir en disant : " Un musulman ne peut jamais commettre de génocide." Après avoir assené cet argument imparable, Erdogan, qui a déjà visité le Darfour, a ajouté que durant son séjour, il n'y avait remarqué aucun génocide... Doit-on vraiment s'en étonner lorsqu'on sait que le gouvernement turc n'a toujours pas "remarqué" les nombreux génocides des populations non-turques (arménienne, assyro-chaldéenne-syriaque, grecque, kurde, etc.) commis en Turquie même ? Il n'est pas inutile de rappeler que la Turquie est parmi les rares pays n'ayant pas encore ratifié le Statut de Rome qui exige la conformité avec les décisions de la CPI. Il est vrai que ce Statut stipule que la compétence de la Cour concerne les crimes les plus graves qui touchent l’ensemble de la communauté internationale : a) Le crime de génocide ; b) Les crimes contre l’humanité ; c) Les crimes de guerre ; d) Le crime d’agression... Toute relation avec des crimes commis par l'Etat turc est totalement fortuite. Le Collectif VAN vous livre la traduction de cet article en anglais paru sur Hurriyet en date du 8 Novembre 2009.


Visite du président soudanais Al-Bachir en Turquie dans le flou


Dimanche 8 Novembre 2009

ANKARA – Hürriyet Daily News

Le président soudanais Omar Hassan Al-Bashir a repoussé sa visite prévue en Turquie, ont déclaré dimanche les responsables de l'aviation turque, ajoutant que le leader controversé avait annulé son vol du dimanche sans aucune explication.

On ne savait pas si Al-Bashir devait venir en Turquie lundi ou mardi pour un sommet des pays islamiques, ont ajouté les fonctionnaires, selon une dépêche publiée par l'Agence de presse Dogan.

La déclaration est intervenue quelques heures après que le Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan a défendu la visite d'Al-Bashir en disant: " Un musulman ne peut jamais commettre de génocide."

«Ces dirigeants du monde qui nous critiquent ont-ils jamais visité le Darfour? Leur information est uniquement basée sur les rapports des observateurs. Ce genre de faits ne contribueront pas à la paix mondiale ", a déclaré dimanche M. Erdogan dans un discours prononcé devant les membres du parti.

"Il est impossible pour un musulman de commettre un génocide, a-t-il dit. «C'est pourquoi nous sommes à l'aise [avec la visite d'Al-Bashir]."

La Cour pénale internationale, ou le CIC, a émis un mandat d'arrêt contre Al-Béchir, citant son rôle présumé dans les atrocités perpétrées dans la région du Darfour au Soudan, qui ont coûté la vie à plus de 300.000 personnes. La Turquie est parmi les rares pays qui n'ont pas encore ratifié le Statut de Rome, qui exige la conformité avec les décisions de la CPI.

L'Union européenne a demandé vendredi à la Turquie d'aligner sa politique sur la question de Al-Bashir, avec celle de Bruxelles et, indirectement, a demandé l'annulation de sa visite, pour le bien des négociations d'adhésion en cours. En attendant, les organisations internationales des droits de l'Homme ont exhorté la Turquie à l'arrestation d'Al-Bashir, s'il arrivait à Istanbul.

"Nous sommes conscients que certains veulent marginaliser la Turquie en se servant de la visite d'Al-Bashir. Ces personnes doivent bien connaître nos sensibilités sur les violations des droits humains. Je suis moi-même allé au Darfour. J'aimerais demander: Combien de dirigeants internationaux ont effectué une visite au Soudan, au Darfour? J'y suis allé pour voir ça de mes propres yeux ", a déclaré M. Erdogan. Erdogan a ajouté que durant sa visite au Darfour, il n'avait remarqué aucun génocide.

Al-Raed, un journal soudanais a déclaré que M. Al-Bashir aurait voyagé d'Egypte vers la Turquie lundi, après avoir conclu sa participation au quatrième Forum de coopération Chine-Afrique. L'article a signalé que le Président devait arriver à Istanbul, en fin de journée lundi.

L'Union européenne a réitéré à la Turquie sa position sur Al-Bashir par le biais d'une note diplomatique, demandant au gouvernement turc d'harmoniser sa politique avec celle du bloc des 27 pays membres. La Turquie a réagi durement à l'UE, en disant qu'Al-Bashir n'était pas arrivé à Istanbul pour une visite bilatérale et que l'invitation a été faite par l'OCI.

Selon des sources diplomatiques, il y a eu ce week-end, une discussion diplomatique active entre Ankara, Bruxelles et Washington concernant la visite d'Al-Bashir. Alors que Bruxelles et Washington pressaient la Turquie d'annuler la visite, Ankara a essayé d'étouffer les réactions de l'UE et des États-Unis.

Le Porte-parole du Département d'Etat américain Ian Kelly a dit: « Cela appartenait vraiment au gouvernement turc" d'autoriser ou non le président mis en accusation, à assister à une réunion de l'OCI. Kelly a aussi déclaré que le but de Washington n'était pas de critiquer la Turquie, mais d'attendre de la Turquie qu'elle souleve « la question du Darfour » si elle tenait des réunions avec Al-Bashir. Mais comme la Turquie, les Etats-Unis doivent encore à signer le Statut de Rome [Nota CVAN : Statut de Rome de la Cour pénale internationale*].


Traduction de l'anglais: Collectif VAN - 9 novembre 2009 - 09:42 - www.collectifvan.org

* CRIMES RELEVANT DE LA COMPÉTENCE DE LA COUR 1. La compétence de la Cour est limitée aux crimes les plus graves qui touchent l’ensemble de la communauté internationale. En vertu du présent Statut, la Cour a compétence à l’égard des crimes suivants : a) Le crime de génocide ; b) Les crimes contre l’humanité ; c) Les crimes de guerre ; d) Le crime d’agression. http://untreaty.un.org/cod/icc/statute/romefra.htm


Lire aussi:

L'IHD s'oppose à la venue de Béchir en Turquie




Retour à la rubrique


Source/Lien : Hurriyet



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org