Aujourd'hui : Dimanche, 12 juillet 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du NĂ©gationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenętre !  Envoyer cette page ŕ votre ami-e !
 
Turquie : le plan contre les non musulmans visait l’AKP
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - En Turquie, un dossier secret a été découvert dans le cadre des investigations du procès Ergenekon. Le plan, dénommé Opération La Cage (« Kafes » en turc), projetait des opérations horribles à l’encontre des minorités non musulmanes de Turquie (arménienne, grecque, juive,…) tout en faisant porter la responsabilité des attentats, aux mouvances proches de l’AKP, parti islamiste au pouvoir. L’Etat profond, impliqué dans le réseau Ergenekon, et qui regroupe les milieux laïcs et nationalistes, militaire, policier, juridique, héritiers du kémalisme, aurait donc planifié une opération lui permettant de faire d’une pierre, deux coups : semer la terreur auprès des minorités chrétiennes et juive (pour les inciter à quitter la Turquie) et porter un coup fatal à la crédibilité de l’AKP, en lui attribuant la responsabilité d’actes d’« intégristes » musulmans. La preuve, s’il en était besoin, que la laïcité à la turque n’a que peu de choses à voir avec la conception française de l’Etat laïc. Toute manipulation n’étant pas à exclure, il est également possible que ce soit l’AKP qui tire les ficelles de ce plan effrayant, afin de montrer à l’Union européenne, avec la mise hors d’état de nuire des acteurs de l’Opération La Cage, l’efficacité du gouvernement islamiste dans la protection des minorités non musulmanes. Les minorités chrétiennes et juive de Turquie vont-elles encore une fois servir de fusibles ? Le Collectif VAN vous soumet la traduction de cet article en turc paru dans Agos en date du 25 novembre 2009.


AGOS
N° 712
25 Novembre 2009

“Nous suivons de près les évolutions concernant ce plan effrayant”


Maître Fethiye Çetin a donné des explications à notre journal sur le plan d’opérations La Cage, daté de mars 2009, et visant à l’élimination de l’AKP à travers des agressions ciblant les non musulmans.

Maître Fethiye Çetin, a déclaré qu’ils [Nota CVAN : ils = les avocats de Hrant Dink] suivaient de près les évolutions concernant le dossier contenant les plans effrayants, intitulés La Cage [Nota CVAN : le titre original en turc est « Kafes »] qui visent les non musulmans. Ce dossier a été découvert dans le cadre des investigations du procès Ergenekon. Çetin a ajouté qu’ils allaient insister et faire tout leur possible pour que les vérités soient totalement dévoilées :

“Nous trouvons que ces annonces à propos d’un plan, sous le nom d’‘Opération La Cage’, couvrant une série d’opérations contre les non musulmans pour accuser les croyants [Nota CVAN : les islamistes au pouvoir], sont effrayants et très graves. Les informations découvertes méritent l’attention. Nous allons en discuter avec les procureurs. Nous allons étudier ces aspects juridiques, et si nécessaire nous allons nous porter partie civile. Nous suivons de très près tous ces processus. Nous allons certainement faire tout ce qui est juridiquement possible.

En travaillant sur cet événement, nous allons faire tout ce que nous pouvons pour que la vérité concrète soit mise en évidence. Pour autant qu’on le sache, aucune opération n’a encore été mise à exécution, néanmoins nous savons que les informations personnelles concernant les abonnés d’Agos sont déchiffrées. Nous devons étudier le dossier ; après avoir discuté avec les procureurs, nous pourrons être sûrs des informations concernant ces opérations et des documents concernant ces opérations. Car nous ne pouvons pas agir sur de simples informations diffusées par des journaux.”

Çetin précise que les investigations sur l’opération La Cage ne sont pas encore finalisées et qu’elles se poursuivent dans le secret. En cas de découverte d’un lien concret avec l’assassinat de Hrant Dink et la confirmation de ces annonces, ils [Nota CVAN : ils = les avocats de Hrant Dink] pourront à nouveau demander le rattachement du procès Dink à celui d’Ergenekon et si l’information concernant les abonnées d’Agos était confirmée, le journal portera également plainte.

Le but de la Cage

D’après les annonces, l’opération appelée Cage, est analysée par les procureurs comme faisant suite aux investigations de Poyrazköy [Nota CVAN : un quartier près d’Istanbul où des armes cachées ont été déterrées dans le cadre des investigations sur Ergenekon]. Cette opération datée de mars 2009 et visant à l’anéantissement de l’AKP en visant les non musulmans, a été rendue publique dans un article de Taraf le 19 Novembre 2009. Les milieux sensibles ont réagi à cet article alors que l’Etat Major a porté plainte contre le quotidien Taraf.

D’après les annonces, ces plans en cinq étapes ont comme but la réalisation d’actions horribles contre les non musulmans, pour réaliser ainsi une propagande terrible contre l’AKP, et augmenter en même temps les pressions internes et externes sur l’AKP.

D’après les affirmations, certaines actions prévues lors de la phase de création d’une atmosphère de peur, sont :
Détermination des noms, des adresses, des écoles, des associations et des lieux de culte des non musulmans. Ecrire des slogans de menaces dans le district d’Adalar et dans d’autres quartiers où les non musulmans vivent massivement. Faire des appels téléphoniques de menaces.

L’explosion de bombes dans les divers quartiers d’Adalar [Nota CVAN : le district d’Adalar comprend 4 îles près d’Istanbul, les îles des Princes, très peuplées - surtout en été - par les minorités chrétiennes]. Opérer des attentats contre les défenseurs des droits des minorités.

Placer des bombes sonores* autour du journal Agos et dans d’autres lieux. Envoyer des lettres de menaces aux abonnés d’Agos. Destruction des cimetières des non musulmans. Enlever des hommes d’affaires non musulmans.

Une deuxième opération Hrant Dink

Dans ce plan, les assassinats de Santoro, Malatya et Dink sont qualifiés d’‘opérations’ et on y souligne, qu’en conséquence de ces opérations, une opinion publique est formatée pour penser que les non musulmans sont les cibles des groupes intégristes.

Dans ce plan, on parle également de la campagne ‘Nous sommes tous Arméniens’ grâce à laquelle les non musulmans sont défendus. Ils [les membres de La Cage] insistent sur le fait qu’il faut poursuivre les actions intégristes et calomnier ainsi l’AKP et les groupes intégristes, qu’il est indispensable de mettre en route à nouveau la propagande noire.

Ils prévoyaient la création de sites en montrant leurs sources comme provenant de l’AKP et ils planifiaient sur ces sites, de montrer comme cibles, les représentants des communautés non musulmanes. 

Traduction du turc S.C. pour le Collectif VAN - 08 décembre 2009 - 12:30 - www.collectifvan.org

*Définition trouvée sur un site turc consacré à la chimie :
« Matière qui explose uniquement par un choc : NI3 »
http://www.kimyasanal.net/konugoster.php?yazi=3rb2z7j2z6




Retour Ă  la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org