Aujourd'hui : Dimanche, 29 mars 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Turquie : Sépulcre des Chrétientés d’Orient ?
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Une fois n'est pas coutume, le Collectif VAN publie le courrier très pertinent qu'un lecteur a envoyé au Journal La Croix : "J’attendais avec une certaine appréhension la parution du numéro hors série du Monde de la Bible - La Croix consacré à la Turquie. Le résultat est malheureusement à la hauteur de mes appréhensions même si j’admets volontiers que les articles qui le composent sont intéressants et de qualité. Il n’en reste pas moins que le titre de ce numéro intitulé « Turquie, la terre qui façonna le christianisme » et l’esprit qui préside à sa publication constituent une offense à l’histoire des Eglises d’Orient et, sans vouloir blesser qui que ce soit, une forfaiture intellectuelle."







Paris le 25 novembre 2009

LA CROIX – Le Monde de la Bible

M. Benoît de Segazan

18, rue Barbes

92128 Montrouge Cedex


Monsieur,

Je dois avouer que j’attendais avec une certaine appréhension la parution du numéro hors série du Monde de la Bible - La Croix consacré à la Turquie. Le résultat est malheureusement à la hauteur de mes appréhensions même si j’admets volontiers que les articles qui le composent sont intéressants et de qualité. Il n’en reste pas moins que le titre de ce numéro intitulé « Turquie, la terre qui façonna le christianisme » et l’esprit qui préside à sa publication constituent une offense à l’histoire des Eglises d’Orient et, sans vouloir blesser qui que ce soit, une forfaiture intellectuelle.

Faut il, une fois de plus, rappeler que le nom de Turquie est utilisé depuis le 20ème siècle pour désigner l’état qui a succédé à l’Empire ottoman ? Cet état n’a contribué, ni de près ni de loin, à la christianisation de l’aire géographique qu’il occupe, dans tous les sens du terme, aujourd’hui. Toute autre interprétation de l’histoire de cette région relève donc, au mieux, de l’ignorance ou, dans le pire des cas, d’une volonté manifeste de travestir l’histoire.

Dans son éditorial, usant d’un euphémisme magistral, monsieur Jean-Christophe Ploquin, rédacteur en chef adjoint de la Croix, invoque la nécessité « d’entrer en dialogue avec ceux qui occupent aujourd’hui la même terre et en assument, plus ou moins, l’héritage ». Naturellement, nul n’y est hostile, mais faut-il pour cela distordre aussi violemment la vérité historique et convoquer le ban et l’arrière-ban des saints locaux et des Pères de l’Eglise ? Saint-Paul, saint Polycarpe, saint Constantin et sainte Irène, saint Jean Chrysostome, saint Grégoire de Naziance, saint Basile de Césarée, saint Ephrem, saint Jacques de Nisibe, saint Grégoire de Nareg, Saint Nersès Chnorali, Nersès de Lampron n’ont jamais été turcs, même à tire posthume.

Faut-il, une fois de plus, rappeler que ce sont les Grecs, les Arméniens, les Assyriens, bref les peuples « indigènes » de ces contrées, qui ont, en effet, constitué les premières et très fécondes communautés chrétiennes, donnant naissance aux « vénérables Eglises d’Orient », comme on aime (encore) à les appeler ici, en « Occident ».

Faut-il, rappeler, une fois de plus, que la Turquie d’aujourd’hui est un pays musulman à plus de 99 % où les Chrétiens ont pratiquement disparu du paysage alors qu’ils étaient plusieurs millions au début du 20ème siècle, que plus de la moitié de la population d’Istanbul était grecque et arménienne à la veille de la Première guerre mondiale ?

Quelle place a été donnée à ces communautés dans ce numéro ? Aucune. Exit les derniers Chrétiens de Turquie. Ce qui intéresse aujourd’hui en réalité, c’est le captage de leur héritage et son utilisation pour établir le caractère européen de la Turquie dans le grand débat qui émeut toute l’Union européenne.

Les lecteurs de votre revue ne sont-ils pas curieux de savoir ce que sont devenues ces communautés chrétiennes ? Ne serions nous désormais pour nos frères occidentaux, je cite le dernier paragraphe de l’éditorial de M. Ploquin, qu’un « extraordinaire jalon du passé », avant d’être promus au rang très enviable de jalon « du présent et de l’avenir, » ce qui, soit dit au passage, n’annoncerait rien de bien bon pour l’Europe que nous tentons de bâtir.


Cher frère en Christ,

les héritiers de cette histoire tragique sont à la fois humiliés et las d’avoir à répéter sans cesse tout cela.

Je crains que répondant à des impératifs purement « idéologiques », les rédacteurs de ce numéro se soient plus préoccupés de promouvoir un certain « dialogue interreligieux » et l’image d’une « Turquie moderne et laïque » au seuil de l’Union européenne que de leur rapport avec leurs Eglises sœurs et de la vérité historique.

La vocation du Chrétien n’aurait-elle pas plutôt été de demander à l’Etat et au peuple turcs : « Où est ton frère ? Qu’as tu fait ? » (Genèse 4/ 9-10).

La réponse, nous la connaissons tous : « La voix du sang de nos frères crie depuis cette terre jusqu’à nous. » (Genèse 4- 10). Des martyrs par centaines de milliers entre le 11ème siècle et nos jours, voici malheureusement la contribution des Turcs à l’émergence du Christianisme et à l’histoire de l’Europe.

« Turquie, terre qui façonna le Christianisme » ou « sépulcre des Chrétientés d’Orient » ?

Ph. S

A l'instar de Ph.S, il est possible d'écrire au Journal La Croix concernant ce numéro Hors-Série :

Turquie, hors-série la Croix / Monde de la Bible

Voir organigramme de la rédaction (modèle de mail sur : prenom.nom@bayard-presse.com)
Site Bayard




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org