Aujourd'hui : Mardi, 2 juin 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Lyon : procès du génocide arménien
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le mardi 5 janvier 2010 à 14 heures, Movses Nissanian, l'un des conseillers municipaux du Maire socialiste de Villeurbanne Jean-Paul Bret, sera de nouveau convoqué devant le Tribunal de Grande Instance de Lyon (rue Servient - Lyon 3ème). Le procès fait suite à une plainte déposée par Maxime Gauin auprès du doyen des juges d’instruction de Lyon, avec constitution de partie civile, et avait été initialement prévu le mardi 3 novembre 2009, avant d'être reporté à la veille du Noël arménien, ce 5 janvier 2010.

Descendant de victimes du génocide arménien de 1915, Movses Nissanian (défendu par Me Xavier Vahramian) se retrouve accusé pour avoir voulu dénoncer les propos de Maxime Gauin, auteur d'un article mis en ligne sur le site Turquie Européenne.



Dans son texte Un génie méconnu : Jean-Paul Bret, Maxime Gauin avait, entre autres, écrit, au sujet du génocide arménien :

« 1) Il n’y a eu aucune campagne de haine visant directement les Arméniens, aucune démonisation comparable à l’antisémitisme en Europe.

2) La déportation des Arméniens, quoique de grande ampleur, ne fut pas totale, et en particulier elle ne s’appliqua pas aux deux grandes villes d’Istanbul et d’Izmir.

3) Les actions turques contre les Arméniens, quoique disproportionnées, n’étaient pas nées de rien.

4) il y eut aussi de très nombreuses victimes parmi les musulmans tout au long de la guerre, du fait des combats mais aussi des actions menées contre eux par des Arméniens, dans un contexte de rivalité ethnique et nationale. S’il y a des victimes oubliées, ce sont bien celles-là, et les Turcs d’aujourd’hui sont en droit de dénoncer la partialité de l’opinion occidentale à cet égard.

(Lire l'ensemble du texte Un génie méconnu : Jean-Paul Bret.)

Maxime Gauin s’estime injurié par le commentaire fait à son sujet par M. Nissanian lors d’une réunion publique tenue à Villeurbanne le 15 février 2008, intitulée : « La bataille de Villeurbanne : exemple de résistance aux thèses négationnistes de l’Etat turc ».

Animée par Madame Muriel Pernin, cette réunion s’était tenue avec la participation de Monsieur Jean Paul Bret et de Monsieur Movses Nissanian, conseiller communautaire et conseiller municipal de Villeurbanne.
Lors de cette rencontre, le mari de Madame Sirma Oran-Martz, Monsieur Jean-Patrick Martz, avait enregistré les propos tenus par différents participants, dont Monsieur Movses Nissanian au sujet de Maxime Gauin, auteur de l’article mis en ligne sur le site Turquie Européenne.

Cette rencontre avait fait l’objet d’un compte-rendu sur Turquie Européenne, signé J. P. Martz, le dimanche 17 février 2008 - 08:00 La bataille de Villeurbanne : exemple de résistance aux thèses négationnistes de l'Etat turc

Les sympathisants sont appelés à venir témoigner leur soutien à Movses Nissanian le mardi 5 janvier 2010 à 14 heures - Tribunal de Grande Instance de Lyon (rue Servient - Lyon 3ème).


Lire aussi:

Procès autour du génocide arménien, le 5 janvier

Sirma Oran contre Jean-Paul Bret : le "racisme" à toutes les sauces





Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org