Aujourd'hui : Jeudi, 18 décembre 2014
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
PHDN
Adhérez au Collectif VAN
Le génocide arménien expliqué aux turcophones
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Comité international de soutien aux intellectuels de Turquie
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Turquie : l’affaire de la « discrimination »
Publié le : 15-01-2010

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Sırma Oran-Martz, qui a été déboutée de sa plainte pour discrimination, à l’encontre de Jean-Paul Bret, Maire de Villeurbanne, aurait expliqué à l’Agence turque Anatolie que ce jugement aura, entre autres, des effets négatifs pour les Arméniens vivant en Turquie... Des « effets négatifs » qu’elle connaît bien puisqu’elle déclare par ailleurs: « Sans pour autant vouloir partager son destin, je ne demande pas autre chose qu’être traitée comme une citoyenne française à part entière, tout comme Hrant Dink demandait à être un citoyen turc comme les autres. » Il est vrai qu’en matière de discrimination de ses minorités – et de menaces de représailles contre celles-ci chaque fois qu’à l’étranger, des Juifs, des Arméniens, des Grecs contrarient sa politique de déni - la Turquie est un modèle du genre : Hrant Dink, journaliste et citoyen de Turquie, a été assassiné parce qu’il était Arménien de Turquie et parce qu’il n’hésitait pas à parler ouvertement du génocide dont son peuple avait souffert en 1915… Le 3ème anniversaire de sa tragique disparition sera d’ailleurs commémoré ce mardi 19 janvier, tant à Istanbul qu’en diaspora. A noter également, le titre du Today’s Zaman qui transforme le rejet de la plainte de Sırma Oran-Martz, en condamnation d’une « femme turque » dans « une affaire de ‘génocide’ », sans oublier bien sûr, les guillemets au mot génocide. Le Collectif VAN vous propose la traduction de cet article en anglais paru dans le quotidien turc Today’s Zaman.


Légende photo: Jean-Paul Bret, Maire de Villeurbanne

Une tribunal français condamne une Turque à une amende dans une affaire de ‘génocide’

TODAY’S ZAMAN İSTANBUL
Jeudi 7 janvier 2010

Une cour française a rejeté une plainte pour discrimination déposée par une femme d’origine turque, qui avait dû retirer sa candidature lors d’une élection locale l’an dernier, en raison de pressions pour qu’elle reconnaisse publiquement les revendications d'un génocide arménien commis par l’Empire ottoman. Sırma Oran Martz a également été condamnée à payer 1500 euros d’amende, pour constitution de partie civile abusive.

“Ce verdict est honteux” a déclaré Oran-Martz, qui vit en France depuis 19 ans, à l’agence de presse Anatolia ce mercredi. “C’est une décision purement politique qui va bien au-delà de la loi, et je ne crois pas qu’elle sera bénéfique à quiconque”, a-t-elle dit, expliquant que ce jugement aura des effets négatifs en France, en Turquie et en Arménie, ainsi que pour les Arméniens vivant en Turquie et pour les Turcs vivant en France.

La Turquie et l’Arménie ont signé deux protocoles en octobre pour normaliser leurs relations, acceptant, entre autres, d’établir un conseil de chercheurs pour étudier les revendications arméniennes de génocide, rejetées par la Turquie. Oran-Martz a dit que le processus de réconciliation avait été évoqué lors des audiences de la cour, mais les juges ne l’ont pas pris en considération lors du procès.
Oran Martz avait dû retirer sa candidature aux élections municipales de Villeurbanne, à Lyon, après que le Maire Jean-Paul Bret lui a demandé d’aller visiter un monument commémorant le “génocide” arménien à Lyon et de déclarer publiquement qu’elle soutenait les accusations de génocide.

Oran-Martz, fille du professeur Baskın Oran, un libéral qui fait campagne en Turquie pour la réconciliation avec les Arméniens, a ensuite porté plainte contre Bret devant un tribunal de Lyon pour discrimination, disant qu’aucun autre candidat n’avait subi un traitement similaire.

“Si vous traduisez ce verdict, cela signifie que la Cour est en train de me dire : ‘Mais vous vous prenez pour qui ?’ ” a déclaré Oran Martz. Elle a promis de faire appel du jugement tout d’abord en France et au final devant la Cour européenne des Droits de l’Homme.

©Traduction de l'anglais: C.Gardon pour le Collectif VAN - 15 janvier 2010 - 07:23 - www.collectifvan.org


Lire aussi:

Procès autour du génocide arménien, le 5 janvier

Le tribunal relaxe J.P. Bret et condamne Sirma Oran

Discrimination à Villeurbanne : le maire relaxé

Jean-Paul Bret (P.S) et l’affaire Sirma Oran

Villeurbanne : Lettre ouverte du CCAF

Villeurbanne: les ambiguïtés d'une candidate franco-turque

ARMENIE / FORUM: Movses Nissanian reçu sur nouvelobs.com

Agenda - « La bataille de Villeurbanne : exemple de résistance aux thèses négationnistes de l’Etat turc »




Retour à la rubrique


Source/Lien : Today's Zaman



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org