Aujourd'hui : Jeudi, 6 août 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Appel au dialogue et au soutien du message du journaliste turco-arménien Hrant Dink
Publié le :

CANADA

lundi25 janvier 2010, par Stéphane/armenews

Ottawa, 18 janvier 2010

A l’occasion de la 3ème commémoration de l’assassinat du journaliste turco-arménien Hrant Dink, les Canadiens d’origine arménienne, turque et kurde du groupe transnational Voices in Dialogue ( Voix en Dialogues) d’Ottawa appelle à honorer Dink et à soutenir son message.

Hrant Dink a été persécuté pendant plusieurs années pour ses opinions politiques et il a été assassiné dans un crime haineux devant son bureau d’Istanbul le 19 janvier 2007. Il était le fondateur et éditeur de l’hebdomadaire bilingue Agos qui appelait à la démocratisation de la société turque et au réveil de la communauté turco-arménienne.

Dink était un défenseur franc et direct d’une nouvelle image de la Turquie- un pays démocratique et multiculturel en paix avec son histoire dans laquelle les Arméniens et les autres minorités ethniques et religieuses pourraient assumer leur identité culturelle. Il voulait que l’histoire de 1915 soit publiquement abordée et il était certain que lorsque le peuple de Turquie en serait pleinement informé, il affronterait avec compassion la vérité et la réconciliation.

Nous, Canadiens d’origine anatolienne, sommes encouragés par l’accélération du mouvement vers le dialogue entre la Turquie et l’Arménie, et parmi les peuples qui portent leurs racines culturelles d’Anatolie au Canada et ailleurs en diaspora.

Un mouvement d’initiatives dans la société civile de Turquie prend de l’élan ces trois dernières années, dont fait partie la campagne d’excuses d’un groupe d’intellectuels turcs renommés de l’an passé par laquelle les citoyens de Turquie à travers le monde ont pu exprimer leur sympathie avec la douleur de leurs frères et sœurs Arméniens pour la destruction de leur existence millénaire en Anatolie en 1915.

Qui plus est, il y a à présent, à fréquence croissante, des contacts entre la société civile arménienne et turque, des groupes artistiques, et des universitaires tels que les très célèbres concerts des groupes d’Istanbul Kardes Tukuler et la Chorale Sayat Nova à Erevan l’an passé, les conférences et les ateliers organisés avec la Fondation Internationale Hrant Dink dans diverses universités turques, ainsi que les projets d’échange entre journalistes et cinéastes arméniens et turcs.

La journaliste canadienne bien connue Naomi Klein qui a reçu une distinction, participera à ce mouvement en présentant la Conférence dédiée à Hrant Dink sur la Liberté d’Expression et les Droits de l’Homme à l’Université Bogazici d’Istanbul le 23 janvier.

Tout en ayant conscience des obstacles très réels pour une réconciliation dans le futur, nous croyons que le progrès est dans la prise de conscience de notre héritage partagé par des manifestations culturelles et la création de ponts entre les communautés arméniennes, turques et kurdes ici au Canada et dans le monde. Ces canaux de communication permettent les échanges d’histoires personnelles et familiales et une connaissance plus étendue des événements historiques, en particulier les tentatives d’éradication du peuple arménien et de sa culture après 1915.

Dans ce contexte, nous réalisons que la société civile, capable d’initiatives tendant à ouvrir les portes et qui a le courage de dépasser les frontières mentales et émotionnelles, à travers des actions artistiques ou universitaires, doit non seulement rester vigilante, mais aussi agir comme une conscience commune. Les frontières peuvent s’ouvrir ou se fermer d’un trait de plume, mais sans un réel travail de terrain, un travail fourni avec dévouement et avec un vrai souci de vérité, de trouver des voies pour éduquer, de créer des groupes de dialogue et de soigner les blessures, on ne peut traverser les frontières.

Voices in Dialogue

Ottawa

friendsofHrant@gmail.com

Gilbert Béguian




Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org