Aujourd'hui : Lundi, 10 août 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Aucune négligence de police dans le meurtre de Hrant Dink selon un rapport officiel
Publié le :

TURQUIE

jeudi18 février 2010, par Stéphane/armenews

Dix-neuf policiers accusés de négligence dans l’enquête sur l’assassinat de Hrant Dink ont été blanchis selon un rapport rédigée par des enquêteurs du Ministère de l’Intérieur.

Le Conseil de l’Inspection du Premier Ministre avait demandé que le Ministère de l’Intérieur examine 19 policiers travaillant au commissariat de la police de Trabzon et au service de renseignement du Département de la Police National suite à une plainte de la femme de Dink, Rakel Dink, qui a accusé les officiers de négligence permettant à l’assassinat d’avoir lieu.

Le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan a aussi demandé que les charges soient examinées. Le Conseil de l’inspection a décidé qu’il y avait « une possibilité » que la police - dont les anciens chefs de l’unité de renseignements Ramazan Akyürek et Sabri Uzun, les vices chefs de l’unité de renseignement Necmettin Emre et Vedat Yavuz et l’ancien chef de la police de Trabzon Resat Altay - aient fait preuve de négligence et avaient demandé un examen de la part du Ministère de l’Intérieur. Les investigateurs du ministère ont rédigé un rapport disant que les 19 officiers n’ont pas été négligents.

Les avocats de la famille Dink demande que le meurtre du journaliste soit lié au cas de l’affaire Ergenekon. Un des avocats de la famille Dink, Deniz Tuna a déclaré le mois dernier : « le personnel de la sécurité a été informé à l’avance du complot d’assassinat et n’a pas pris les mesures pour l’arrêter. Ils sont protégés par certaines autorités dans une tentative pour étouffer l’affaire. Nous parlons des forces de sécurité de l’état : la gendarmerie, la police et les agences de renseignement ».




Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org