Aujourd'hui : Mercredi, 19 juin 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Xocali.net : le site qui dénonce la contrefaçon azérie
Publié le :





































































Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - L’organisation non-gouvernementale ‘Initiative Against Xenophobia’ a présenté à Erevan un nouveau site Internet qui démontre, preuves à l’appui, que les deux douzaines de photographies que la propagande azérie fait circuler concernant les événements survenus près du village de Khojalu en février 1992, lors de la guerre Arménie-Azerbaïdjan au Karabakh, sont fausses et font référence à des drames situés aux Balkans ou en Turquie. Le site http://xocali.net/, à peine lancé, a déjà été victime de hackers azéris et son nom sur Google est désormais remplacé par « Hacked by Azerbaijan Defacers ». Vous trouverez un bandeau menant au site Xocali.net en page d’accueil du site du Collectif VAN.


Xocali.net: un nouveau site Internet expose le point de vue azéri sur Khojalu

De Siranuysh Gevorgyan
ArmeniaNow reporter

Une organisation non-gouvernementale à Erevan a présenté un site Internet nouvellement lancé qui démontre que les deux douzaines de photographies qui ont circulé récemment, concernant les événements survenus près du village de Khojalu en 1991-1994 lors de la guerre Arménie-Azerbaïdjan au Karabakh, sont fausses.

Xocali.net (présenté par Initiative Against Xenophobia) dit que la propagande azerbaidjanaise utilise activement du faux matériel dans la presse, dans les livres et en ligne, matériel qui n’a rien à voir avec une partie de l’opération militaire Aghdam (qui a eu lieu près du village de Khojalu le 26 février).

Il y a 18 ans, l’armée de défense [arménienne] du Nagorno-Karabagh a pris le contrôle de la place d’armes azérie située à 10 kilomètres à l’est de la capitale du Karabagh, Stepanakert. C’était l’endroit où se trouvait le célèbre terrain d’aviation de Khojalu grâce auquel les mercenaires d’Afghanistan, du Pakistan, du Soudan et de la province russe de Tchétchénie sont arrivés pour s’engager dans la guerre du Karabakh aux côtés des Azéris. La prise de la localité était un objectif stratégique important pour l’armée arménienne, qui a changé le cours de la guerre.

L’Azerbaïdjan a essayé de présenter cette opération comme un nettoyage ethnique contre la population civile. Le côté arménien a souligné que l’Azerbaïdjan déformait les événements et a accusé l’armée azérie d’utiliser les civils comme boucliers humains en dépit du fait que les forces du Karabagh aient donné le temps aux Azéris d’évacuer la zone avant de lancer l’attaque.

Le dirigeant de l’Azerbaïdjan de l’époque, Ayaz Mutalibov, a confirmé à de nombreuses reprises, que les autorités du Nagorno-Karabakh avaient informé l’Azerbaïdjan de ses plans avant de lancer l’opération, mais les autorités azéries n’ont jamais permis l’évacuation des civils du village qui se trouvait sur le chemin de l’armée arménienne. Plus tard, Mutalibov a également admis que c’était les militaires azéris qui avaient ouvert le feu sur la colonne de civils azéris aux alentours de la frontière de la région d’Aghdam. Mutalibov a lié cette action au complot visant à renverser sa présidence, et l’opposition avait rejeté tout le blâme sur lui.
A présent les autorités en Azerbaïdjan font du lobbying pour que événements de Khojalu soient reconnus comme un “génocide”.

Le site Internet Xocali.net, qui est accessible en six langues, anglais, russe, azéri, français, allemand et farsi, vise principalement un public étranger. Les auteurs utilisent l’orthographe pour les noms de lieux, utilisée par les Azerbaidjanais (Xocali, et non Khojali), afin qu’un site en ligne présentant la perspective arménienne existe parmi les nombreux sites ayant un nom similaire (utilisant la transcription azérie).

Selon l’expert arménien en sécurité, Samvel Martirosyan, ils ont d’abord révélé les falsifications azéries à l’époque où la partie azerbaidjanaise avait présenté les photographies de soldats géorgiens tués pendant la guerre russo-géorgienne en 2008, comme étant des photos des événements de Khojalu. Martirosyan dit que d’autres études ont cependant révélé que : “en réalité ce n’est qu’un horrible paquet de mensonges.”

La directrice de l’ONG Initiative Against Xenophobia, Armine Adibekyan a présenté les photographies des enfants blessés, que les Azerbaidjanais ont souvent montrées comme étant des photos des événements de Khojalu. Elle dit qu’en réalité, ces photos ont été faites trois ans avant les événements, après l’explosion d’un bus. Selon les auteurs, la photo d’une mère pleurant auprès des corps morts de ses enfants n’a rien à voir avec Khojalu non plus : elle a été prise en Turquie en 1983, après un tremblement de terre mortel. Très souvent, les Azerbaidjanais présentent une photo prise pendant les conflits des Balkans comme étant une photo prise pendant les événements de Khojalu.

Selon Martirosyan, l’Azerbaïdjan recourt au mensonge pour cacher ses propres crimes.
“En faisant du bruit à propos de Khojalu, ils sont en train d’essayer de cacher les pogroms [des Arméniens] de Sumgaït”, dit Martirosyan.

Les auteurs du site ont également révélé les mensonges dans la liste des morts. La partie arménienne, disent-ils, fait également de sérieuses recherches dans cette direction. L’équipe du site continuera à faire des recherches afin de “présenter au monde entier l’histoire réelle de Khojalu.”


©Traduction de l'anglais: C.Gardon pour le Collectif VAN – 03 mars 2010 - 07:30 - www.collectifvan.org


Lire aussi :

Azerbaïdjan : appel au piratage informatique





Retour à la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 Hacked by Azerbaijan Defacers



Source/Lien : ArmeniaNow.com



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org