Aujourd'hui : Vendredi, 23 août 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Les Arméniens commémorent le 22ème anniversaire des pogroms de Soumgaït
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous livre cette newsletter bimensuelle sur l'actualité politique, économique et culturelle du Haut-Karabagh mise à notre disposition par la Représentation de la République du Haut-Karabagh en France.










Les Arméniens du monde entier commémorent le 22ème anniversaire des pogroms de Soumgaït


Du 26 au 28 février 1988, il y a 22 ans tout juste, les Arméniens de la ville de Soumgaït, près de Bakou, sont devenus la cible de pogroms d'une violence inouïe qui projetteront cette ville industrielle jusque là inconnue à la une des journaux du monde entier.

Les médias internationaux, du New York Times et The Guardian au Monde et El País, les yeux rivés sur cette URSS où la perestroïka gorbatchévienne avait fait renaître les espoirs les plus fous de liberté et de démocratie, rapportaient dans leurs pages la chronique macabre de ces 3 jours où des dizaines d'Arméniens innocents ont péri du simple fait d'être Arméniens.

Ce sont ces mêmes médias internationaux qui qualifieront de pogrom les événements qui se sont produits à Soumgaït les 26, 27 et 28 février 1988, tandis que le gouvernement et les médias soviétiques tentaient d'en minimiser les effets. Ainsi, Bernard Guetta, l'envoyé spécial du Monde, écrivait le 26 mars 1988 : « ...à Sumgait, l'une des plus grandes villes d'Azerbaidjan, d'abominables violences éclatent contre les Arméniens.

Qu'il y ait eu trente-deux victimes, comme on le dit officiellement, ou plusieurs centaines, comme le rapportent des sources indépendantes, le fait n'est pas contesté que c'est un véritable pogrom... ». (« URSS : le bureau politique et la crise dans le Caucase », article paru dans Le Monde le 26 mars 1988, archives du Monde)

En juillet 1988 le Parlement européen adoptera une résolution sur la situation des Arméniens de Soumgaït qualifiant de « massacres » les actes de violence commis à leur encontre. (Official Journal of the European Communities, No. C 235, September 12, 1988). De même, la résolution n° 178 adoptée par le Congrès américain le 6 novembre 1989 exprimera sa solidarité avec le peuple du Haut-Karabagh, reprenant le terme de « pogrom » pour qualifier les événements de Soumgaït.

Face au laisser-aller d'un pouvoir soviétique en pleine décomposition tandis que les pogroms contre les Arméniens se généralisaient dans tout l'Azerbaïdjan, gagnant Bakou, Kirovabad (Gandzak), Dachkessan, Ghazakhe, Khanlar et autres villes et prenant les allures d'un véritable nettoyage ethnique, le Parlement européen s'exprimera par une nouvelle résolution le 19 février 1990, exhortant la Commission et le Conseil européens à s'adresser au gouvernement soviétique pour lui demander d'assurer effectivement la sécurité des Arméniens d'Azerbaïdjan en y introduisant des forces de l'ordre.

De plus, la résolution du Parlement européen soulignait la nécessité d'élucider les circonstances exactes des pogroms d'Arméniens notamment à Soumgaït et Kirovabad.(Official Journal of the European Communities, No.C 12/146, February 19, 1990).

Mais l'Union Soviétique cessera d'exister le 31 décembre 1991, laissant le Caucase du Sud en proie à une guerre dévastatrice qui fera de 1992 à 1994 plus de 35 000 morts, des dizaines de milliers de blessés et des centaines de milliers de réfugiés de part et d'autre.

Jamais les auteurs des crimes commis contre les Arméniens de Soumgaït ne seront traduits en justice. Bien au contraire, ainsi que le souligne Franck Pallone, élu à la Chambre des Représentants du Congrès américain, dans sa lettre ouverte adressée à la présidente de la Chambre Mme Nancy Pelosi à l'occasion du 22ème anniversaire des pogroms de Soumgaït, nombres d'entre eux sont même élus au parlement et occupent des postes politiques importants...

Le 28 février dernier, les Arméniens du monde entier commémoraient le 22ème anniversaire des pogroms de Soumgaït. Le jour même, le président de la RHK Bako Sahakian accompagné des membres du gouvernement et de l'Assemblée nationale s'est rendu au mémorial de Stepanakert pour y déposer une gerbe en hommage aux victimes innocentes de Soumgaït et de tout l'Azerbaïdjan.

A lire sur le sujet : La Tragédie de Soumgaït (Broché)
de Samuel Chahmouradian, paru chez Seuil en octobre 1991 en français




Retour à la rubrique


Source/Lien : Représentation du Haut-Karabagh en France



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org