Aujourd'hui : Mercredi, 22 mai 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du NĂ©gationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenętre !  Envoyer cette page ŕ votre ami-e !
 
« Si Hitler était Turc, nous aurions nié le génocide des Juifs aussi »
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Les langues se délient en Turquie. Alors que paradoxalement les médias occidentaux s’autocensurent et hésitent à parler ouvertement du génocide arménien (avec une « prime spéciale » à l’AFP dont les dépêches inondent la presse internationale d’expressions tendancieuses telles que « ‘génocide’ selon les Arméniens »), des voix fortes et courageuses s’élèvent en Turquie. Ergun Babahan est l’une de celles-ci. Le journaliste turc a signé dans le journal Star une tribune ironique contre l’esprit des Unionistes (les responsables du génocide de la population arménienne de l’Empire ottoman) qui perdure jusqu’à aujourd’hui en Turquie. Il propose à ses compatriotes d’assumer leurs mensonges et leurs héros et de défiler aux cris de « Nous sommes tous Enver » (l’un des instigateurs du génocide). Babahan brise les tabous dont celui de la spoliation des biens des minorités (les communautés arménienne, grecque, assyro-chaldéenne-syriaque et juive) : « S’ils n’avaient pas écrasé les minorités, vos grands pères n’auraient pu s’emparer de leurs biens et accumuler de tels capitaux. En conclusion vous revendiquez votre histoire. » Le Collectif VAN vous propose la traduction de cet article en turc, paru dans le STAR le 14.3.2010. Pour une meilleure compréhension, nous avons regroupé nos notes explicatives en fin d’article.


LĂ©gende photo: Ergun Babahan, journaliste turc

Nous sommes tous Enver!

Ergun Babahan

STAR Gazete - 14.3.2010

Après la Commission des Affaires étrangères aux Etats-Unis, le Parlement suédois a voté favorablement la proposition de la loi reconnaissant le génocide.

Ce ne sont pas de ‘soi-disant’ décisions‚ ce sont des vraies décisions.
Le gouvernement s’est beaucoup fâché. Il a rappelé à la fois l’ambassadeur de Washington, et celui de Stockholm.
Les voyages aux USA et en Suède ont été annulés.

Apparemment cette réaction vise uniquement les nouveaux pays reconnaissant le génocide, car il n’y a aucune réaction contre les pays qui l’avaient déjà reconnu.
Ces pays sont visités et les ambassadeurs y restent.
On en conclut qu’au sommet de l’Etat une décision est prise : à partir de 2010, les pays disant ‘oui’ à la proposition de loi du génocide arménien ne peuvent pas être visités, les ambassadeurs ne doivent pas rester dans ces pays.

Parce qu’Enver Pacha peut faire un coup d’Etat, peut abolir l’Empire, peut envoyer 90 000 jeunes à une mort certaine sous les neiges1, mais il ne commet pas de génocide.
Entre nous, on peut critiquer les Unionistes et leur politique mais ‘’cela reste entre nous et ne se dévoile pas aux autres’’.
Regardez cela, mĂŞme la TĂśSİAD 2 est devenue dĂ©fenseur de lÂ’Etat.
Quelle honte.

Vous défendez des politiques d’ouverture et de liberté, ensuite vous capitulez devant une politique chauvine.
Cela veut dire que vous êtres des Unionistes cachés, c’est compréhensible puisque les Unionistes ont une part importante dans la constitution de votre capital.

S’ils n’avaient pas tailladé et écrasé les minorités, vos grands pères n’auraient pu s’emparer de leurs biens et accumuler de tels capitaux.
En conclusion vous revendiquez votre histoire.
Et puis, les Américains avaient tué les Indiens, n’est-ce pas?
Bon, eux ils l’ont reconnu et les enfants le lisent dans les manuels scolaires mais, ça ne fait rien. Les nourrissons arméniens se sont alliés avec les Russes et ont déclaré la guerre à l’Ottoman, voilà pourquoi ils ont été expatriés. Et leurs mères ont été déportées parce qu’elles leur procuraient des armes.

Le 6-7 Septembre3 n’est en vérité pas autre chose qu’une machination organisée par les Grecs pour calomnier la Turquie aux yeux du monde entier.
La dynastie ottomane peut être traîtresse, elle peut collaborer avec l’ennemi mais son gouvernement ne commet pas de génocide. Lorsque j’écrivais dans Sabah, je l’avais déjà dit.

Si Hitler était Turc, nous aurions nié le génocide des Juifs aussi.
Des journaux conservateurs qui le nient, existent aussi, bien Ă©videmment.
Oui, nous nous sommes mis en route depuis l’Asie centrale, nous nous sommes avancés en distribuant des bonbons aux bébés, de la nourriture aux mères, du travail aux maris, jusqu’au centre de l’Europe.

Lorsque nous nous sommes arrivés à Vienne, nous avons été obligés de rentrer car nos bonbons et nourritures étaient épuisés. Sinon, notre histoire est toute propre, sans tâche, elle brille de pureté.

On peut reconnaître que notre armée clamant ‘’Allah Allah’’, peut poser des bombes dans les mosquées mais on ne peut pas accepter la vérité concernant cette même armée qui peut anéantir ses propre citoyens.4 Dersim est véridique5, le génocide arménien un mensonge.

Monsieur le Premier Ministre, si vous pouviez enfin révéler ces décisions de déportations, bien que l’on ne pourra pas expliquer pourquoi le nombre des Arméniens, variant entre 300 000 et 1.5 million5 est descendu à quelques dizaines de milliers, mais ce n’est pas grave.

Je pense que le mieux à faire c’est que tout le monde prépare des pancartes et descende dans les rues le 24 Avril en clamant ‘’Nous sommes tous Enver, nous sommes tous Unionistes ’’6.

L’ancien rédacteur en chef de Hürriyet7 était très efficace dans l’organisation de meetings à drapeaux 8, je suis persuadé qu’il sera aussi fort pour les meetings de ‘’Nous sommes tous Enver’’.
Je pense mĂŞme quÂ’ils peuvent distribuer une pancarte pour 5 coupons.9

Allez nationalistes, dans les rues...

Nota CVAN :

1 - Malgré les objections, Enver, ministre de la Guerre en 1915 et membre du Comité Union et Progrès, avait ordonné, durant la Première guerre mondiale, l’envoi de 90 000 soldats venus du désert d’Arabie, sur le front russe à Sarikamis (près d’Erzurum). Les soldats, en tenue légère, sont morts gelés. Pendant des années, l’historiographie turque a prétendu que c’étaient les Arméniens, traîtres, qui avaient assassiné les soldats turcs. Enver s’était justifié par la suite en expliquant que les Arméniens ‘allaient mourir de toute façon pendant la guerre…’ Donc, autant les charger de ses fautes !

2 - La TĂśSİAD est lÂ’association des hommes dÂ’affaires et des industriels turcs. Ils se disent laĂŻcs et manifestent souvent Ă  cĂ´tĂ© de lÂ’armĂ©e, ils sont anti-AKP. Ce que lÂ’auteur insinue : ils reprĂ©sentent la classe bourgeoise crĂ©Ă©e avec la spoliation des biens des chrĂ©tiens. Le pouvoir dÂ’Ataturk avait redistribuĂ© les richesses afin de crĂ©er une classe bourgeoise turque.

3 –Date des progroms d’Istanbul en 1955 contre les minorités grecque et arménienne.
4 – Dans le cadre du complot du gang Ergenekon, il a été dévoilé que l’armée préparait des troubles pour rendre son putsch légitime. Parmi ces actions il y avait le bombardement de mosquées.

5 – Génocide des Kurdes et Alévis au Dersim en Turquie, en 1938. En ce moment, le gouvernement turc parle ouvertement des massacres du Dersim de 1938, cela fait partie de sa politique de réconciliation avec les Alévis. L’auteur demande à juste titre quand est-ce que le moment viendra pour parler du génocide arménien.
5 - Jusqu’à il y a quelques années, le nombre d’habitants arméniens avant 1915, ne dépassait pas, d’après les chiffres officiels, 300 000. L’auteur met en évidence l’évolution des discours officiels.

6 – Enver Pacha, ministre de la Guerre du gouvernement Jeune-Turc et membre du Comité Union et Progrès, est l’un des instigateurs du génocide arménien de 1915.

7 – Le rédacteur en chef du quotidien Hurriyet était Ertugrul Ozkök, il est réputé anti-AKP et un farouche anti-arménien. Il était derrière les provocations médiatiques qui ont abouti à l’assassinat du journaliste arménien de Turquie, Hrant Dink, le 19 janvier 2007. Il a été éloigné de son poste suite aux conflits avec le Premier ministre turc T.Erdogan, pour le mettre à l’abri.

8 – Il s’agit de meetings nationalistes, anti-AKP, soi-disant laïcs, où des drapeaux géants étaient déployés. Les inculpés d’Ergenekon étaient souvent à l’origine de ces meetings.
9 - En Turquie, les journaux font souvent des campagnes commerciales. Les lecteurs doivent collecter les coupons sur les journaux et lorsqu’ils atteignent le nombre demandé, ils reçoivent des cadeaux : casseroles, TV, valises, etc…


Traduction du turc : S.C. pour le Collectif VAN – 19 mars 2010 - 07:23 - www.collectifvan.org




Retour Ă  la rubrique


Source/Lien : Star



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org