Aujourd'hui : Samedi, 6 juin 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Protestations d’Associations turques
Publié le :

PROPOS D’ERDOGAN

vendredi2 avril 2010, par Jean Eckian/armenews

A la suite des votes de la Chambre des Représentants des Etats Unis et du parlement suédois à propos du Génocide des Arméniens, le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, avait menacé, à la BBC, d’"évacuer", pour ne pas dire déporter, des dizaines de milliers d’immigrants arméniens sans papiers, mais tolérés.

Émus par tant violence, des dizaines d’associations turques ont émis une pétition de protestation adressée au chef du gouvernement turc.

Honte à vous Monsieur le Premier ministre !

« Vous savez, il y a 170 000 Arméniens dans mon pays dont 70 000 sont mes citoyens. Mais nous tolérons aujourd’hui les 100 000 autres. Alors demain, qu’est-ce que je vais faire ? Si nécessaire, je vais dire à ces 100 000 autres, allez rentrez chez vous ; je vais le faire. Et pourquoi ? Parce qu’il ne sont pas mes citoyens... Et je ne suis pas dans l’obligation de les garder dans mon pays. C’est-à-dire qu’actuellement eux, avec de telles attitudes, ils nuisent à notre approche cordiale, et ils n’en sont pas conscients. »

Ces propos honteux ont été recueillis de la déclaration du premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan faite au service turc de la BBC le 16 mars, mardi à Londres.

De ces propos, nous comprenons que le premier ministre turc, afin de calmer sa colère suite aux résolutions concernant le Génocide Arménien votées dernièrement par les USA et la Suède, a pris pour seule cible les Arméniens immigrés d’Arménie ou de la Géorgie qui luttent pour leur survie en Turquie. Les sans papiers arméniens sont devenus récemment les victimes faciles des politiciens de Turquie. Privés de toute protection, défense et sécurité sociale, ces derniers sont pointés du doigt.

Le fait de garder en main la menace de les expulser à tout moment de Turquie tel un atout et de s’en servir à chaque occasion qui se présente, rappelle la déportation sous l’Empire Ottoman des Arméniens d’abord, puis de tout autre non désiré. Les sans papiers arméniens sont des petits riens face au tout puissant premier ministre Erdogan, mais il semblerait que le pouvoir du premier ministre est tout juste à la hauteur de ces petits riens !

Nous voulons rappeler au premier ministre de Turquie :

Personne ne quitte son pays natal pour le seul plaisir, et personne ne reste dans un pays étranger où elle/il ne trouve pas de travail ;

Les travailleurs arméniens, comme tous, ont droit à un traitement humain ; Le mauvais traitement officiel dont les arméniens sans papiers font l’objet est un crime honteux, un crime de haine ;

Il est inacceptable que des personnes sans défense deviennent l’objet de négociation pour contrer des résolutions adoptées par les parlements de pays tiers ;

Il est évident que de tels propos culpabilisent également les Arméniens de Turquie ;

De tels propos constituent de réelles contradictions pour le Premier ministre d’un pays ayant des ambitions internationales et dont le défi est de rassembler les différentes civilisations, de réconcilier les querelles et de normaliser ses relations avec l’Arménie.

Nous, associations signataires :

Nous condamnons cette mentalité proche de l’idée de déportation qui aujourd’hui encore est en cours. Nous demandons l’arrêt immédiat de ces négociations honteuses menées sur le dos de personnes sans défense.

Initiative stop au racisme et au nationalisme (Irkçýlýða ve Milliyetçiliðe DurDe Giriþimi),

Coopérative de femmes AMARGÝ (AMARGÝ Kadýn Kooperatifi), Les étudiants anticapitalistes (Antikapitalist Öðrenciler), Initiative de femmes pour la paix (Barýþ Ýçin Kadýn Giriþimi), L’initiative des artistes pour la paix (Barýþ Ýçin Sanat Giriþimi), La plateforme des objecteur de conscience pour la paix (Barýþ Ýçin Vicdani Ret Platformu), La plateforme « Birbirimize Sahip Çýkýyoruz », La compagnie des arts du spectacle du Bosphore (Boðaziçi Gösteri Sanatlarý Topluluðu), ÇEKEV, DSÝP, La plateforme de communication de Diyarbekir (Diyarbekir Ýletiþim Platformu), La section d’Istanbul du parti du labeur (Emek Partisi Istanbul Ýl Örgütü), le Syndicat des travailleurs à domicile (Ev Eksenli Çalýþanlar Sendikasý), les Jeunes civiles (Genç Siviller), Le réseau de solidarité avec les immigrés (Göçmen Dayanýþma Aðý), L’Association des droits de l’homme (Ýnsan Haklarý Derneði), L’association de solidarité avec les femmes de Ýzmir (Imiz Kadýn Dayanýþma Derneði), Kaos GL, L’atelier d’art de Kumbara) (Kumbara Sanat Atölyesi), La coalition pour la paix et la justice universelle (Küresel BAK), Le groupe d’action universel (Küresel Eylem Grubu), LAMBDA Ýstanbul, Nor Zartonk, L’initiative des femmes contre la violence et la discrimination dans les syndicats (Sendikalarda Þiddet ve Ayrýmcýlýða Karþý Kadýn Ýnisiyatifi), l’association pour le changement social (Sosyal Deðiþim Derneði), L’association de solidarité sociale (Toplumsal Dayanýþma Derneði), L’association pour la paix sur terre (Yeryüzüne Özgürlük Derneði), le parti des verts (Yeþiller Partisi), L’association Yüzleþme Derneði, La coalition pour 70 million de pas (70 Milyon Adým Koalisyonu), l’initiative des 78’ards (78’liler Giriþimi).





Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org