Aujourd'hui : Samedi, 6 juin 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Le PM turc promulgue un décret pour la défense des minorités
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdoğan, a promulgué un décret ordonnant aux responsables officiels et aux fonctionnaires de laisser les citoyens turcs, membres de communautés non musulmanes de Turquie, jouir de la possibilité de maintenir et de pratiquer leur propre identité et culture (bien que le PM turc ne prenne pas la peine de les nommer, il s’agit ici des Arméniens, des Grecs, des Juifs, des Assyro-Chaldéens-Syriaques, etc.). A cet égard, Erdoğan indique notamment qu’il faudrait initier des poursuites en justice contre les publications incitant à la haine et à l’animosité à l’encontre des communautés non musulmanes. Le gouvernement turc va donc pouvoir se poursuivre lui-même en justice. En effet, parmi les exemples récents et toujours d’actualité, d’incitation à la haine contre la minorité arménienne, rappelons le DVD négationniste « Sari Gelin » traitant des « événements » de 1915.

Ce DVD raciste et haineux est diffusé depuis le dernier trimestre 2008, sur ordre du ministre turc de l’Education, dans toutes les écoles primaires de Turquie : pour contrer les « allégations » de génocide arménien, les Arméniens y sont présentés comme des traîtres et des assassins de Turcs. De même le ministre de la Culture et du Tourisme, Ertugrul Gunay, devrait être poursuivi pour les dizaines de pages « historiques » en turc, anglais, allemand, français, russe, espagnol, arabe, chinois, mises en ligne depuis des années sur le site officiel du ministère de la Culture et du Tourisme turc, et présentant les « ASSERTIONS ARMENIENNES ET VÉRITES ».

On y lit différentes variantes de la même antienne : « Les Arméniens ont donné le plus grand préjudice au peuple Turc avec leurs massacres lors de la I.Guerre Mondiale », « Les Arméniens ont fait le plus grand carnage pour les Turcs lors des massacres réalisés au cours de la Première Guerre Mondiale. ». Un tableau récapitulatif fait état d’au moins 517.955 victimes turques en se basant sur des « REFERENCES“ éloquentes :

1) Les Arméniens dans les documents ottomans (1915-1920). Les publications de la direction générale des archives d'Etat, près le premier ministre, 1995

2) Hüseyin Nazim Pacha, Histoire des incidents arméniens, Les publications de la direction générale des archives d'Etat près le premier ministre, 1994.

3) La cruauté arménienne dans l'Asie Mineure et dans le Caucase selon les documents des archives (en Turc et Anglais), 4 volumes, Les publications de la direction générale des archives d'Etat près le premier ministre, 1995, 1995, 1997, 1998

4) Armenians in Ottoman Documents (Arméniens dans documents ottomans) (1915-1920), Les publications de la direction générale des archives d'Etat près le premier ministre, 1995

5) La tyrannie arménienne dans le département et les alentours de Kars. Dr. Fahrettin Kýrzioðlu. 1970. Association de Tourisme de Kars.

6) La cruauté arménienne et les Arméniens dans l'histoire avec les documents des archives, Mehmet Hocaoðlu, la tyrannie arménienne de 1976 dans les documents turcs et soviétiques, Halil Kemal Türközü, 1983/ La tyrannie arménienne et russe, Erdal Ýlter,1999.


La cerise sur le gâteau étant la décision, en 1995, d’ériger à Igdir, un « Mémorial aux victimes turques » : « La personne qui visite ce tombeau se rappellera de temps en temps les Martyrs oubliés et nous permettra de trouver les causes de drame parvenant au niveau de génocide. »

La justification de la construction de ce monument vaut le détour tant elle est symptomatique du double langage de la diplomatie turque : « Le monument nous permettra de garder perpétuellement les mauvais jours du passé et les pays colonialistes qui ont semé une hostilité entre nous et d'éclairer notre avenir dans la base d'amitié, de bon voisinage et de collaboration ».

« Haine, mensonges, négationnisme forcené » dans une main, « Amitié, bon voisinage, collaboration » dans l’autre. Pour convaincre les observateurs européens et les minorités concernées de ses bonnes intentions, l’Etat turc, adepte de l’ambigüité constructive, ne peut plus se contenter de simples déclarations. Le Collectif VAN vous propose la traduction du décret paru au Journal Officiel du gouvernement turc, le Jeudi 13 mai 2010.


Jeudi 13 mai 2010 Journal officiel No : 27580

CIRCULAIRE

Du Premier ministre

CIRCULAIRE
2010/13


Dans le cadre du principe d’égalité garantie par notre Constitution ; les citoyens turcs qui sont membres de communautés non musulmanes résidant dans notre pays jouissent de la possibilité de maintenir et de pratiquer leur propre identité et culture, outre la culture et l’identité nationales dont ils sont une partie inséparable, comme tous les autres citoyens de la République de Turquie.

Il est de la plus haute importance que ces citoyens ne rencontrent pas de difficultés dans leurs actions et procédures avec l’État, que leurs droits ne soient pas altérés et qu’ils sentent qu’ils font partie de notre État et de la nation turque, ainsi que l’exige la législation inhérente.

En dépits des règlements introduits – dans le cadre des efforts de démocratisation menés ces dernières années - dans des domaines concernant les minorités non musulmanes, il a été observé que des problèmes dans ce domaine ne pouvaient être entièrement éliminés pour des raisons liées à la mise en œuvre (des règlements).

À cet égard, il conviendrait de faire preuve de la sensibilité ci-dessus mentionnée dans tous les cas liés aux minorités non musulmanes, y compris des exemples tels que : faire preuve de toute la diligence due pour la protection et la préservation des cimetières non musulmans dont le contrôle a été transféré aux municipalités ; appliquer dans les bureaux des registre des titres de propriétés les décisions prises par les tribunaux en faveur des fondations des communautés non musulmanes, avec la plus grande attention ; prévenir tous griefs dans les actes concernant les honoraires de concession ; inclure dans les protocoles de ces actes, les dirigeants des communautés non musulmanes qui sont des citoyens de la République turque, à la place qui convient à leurs positions ; et initier des poursuites en justice immédiates contre les publications incitant à la haine et à l’animosité à l’encontre des communautés non musulmanes.

Dans ce contexte, veuillez noter ces informations et prendre les mesures nécessaires afin que les institutions et corps concernés prennent soin d’éliminer entièrement les problèmes potentiels qui pourraient surgir suite à cette mise en application.

Recep Tayyip ERDOĞAN
Premier ministre

©Traduction de l'anglais: C.Gardon pour le Collectif VAN – 18 mai 2010 - 08:23 - www.collectifvan.org

Lire aussi:

Turquie : liberté de culte une fois par an




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org