Aujourd'hui : Mercredi, 21 novembre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Visite de Blocher en Turquie: il critique le code pénal suisse
Publié le : 04-10-2006

ANKARA - Christoph Blocher a critiqué à Ankara l'article 261 bis du code pénal suisse, qui réprime notamment les propos négationnistes. Il a regretté que ce texte ait conduit à une enquête en Suisse contre l'historien turc Yusuf Halacoglu pour ses propos sur le génocide arménien.

"Cet article me fait mal au ventre", a affirmé le chef du Département fédéral de justice et police. Il a été adopté en 1994 pour empêcher des propos négationnistes relatifs à l'Holocauste. "Personne n'aurait alors pensé qu'il traоnerait en justice un éminent historien turc", a estimé M. Blocher en invoquant la liberté d'expression. Le DFJP "examine ce qu'il peut faire pour que cela ne se reproduise pas", a ajouté le ministre.

La justice suisse a ouvert en mai et en juillet 2005 des enquêtes contre deux personnalités turques - l'historien Yusuf Halacoglu et le politicien Dogu Perinзek - pour déterminer si des propos tenus en Suisse sur le génocide arménien violent la norme antiracisme.

Le Conseil national et des parlements cantonaux ont reconnu le génocide arménien perpétré par l'armée ottomane. "Nous sommes persuadés que la solution d'une commission internationale d'historiens est la bonne", a estimé le ministre. Le gouvernement turc a proposé récemment la création d'une commission mixte d'historiens turcs et arméniens pour faire la lumière sur les événements de 1915.

La Turquie, qui ne nie pas les tueries, en conteste l'ampleur et rejette la qualification de "génocide". Ce négationnisme de l'Etat turc est dénoncé par les survivants du génocide arménien et par la communauté des historiens.

Le thème de l'asile et de la lutte contre le terrorisme a également fait l'objet d'une discussion "très ouverte" entre MM. Blocher et Cicek. Le chef du DFJP a assuré son homologue turc de la collaboration de la Suisse dans ce domaine.

"La Suisse ne veut pas être un refuge pour des personnes qui ont commis des crimes", a toné le ministre, qui a expliqué à son homologue que le peuple suisse avait accepté il y a dix jours une nouvelle loi sur l'asile.

Avant de quitter Ankara pour la Suisse, il devait déposer une gerbe au mausolйe de Mustafa Kemal Atatürk, père fondateur de la Turquie moderne, mort en 1938.

(ats / 04 octobre 2006 15:00)



Retour à la rubrique



Source/Lien : Romandie



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org