Aujourd'hui : Mardi, 18 juin 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Propagande anti-arménienne dans le RER à Paris
Publié le :

dimanche4 juillet 2010, par Stéphane/armenews

Sur les deux quais de la station RER-Luxembourg une magnifique exposition est dédiée à Reza, photographe iranien ( et originaire de l’Azerbaidjan iranien ?), exilé à Paris. De grands panneaux d’environ 4 mètres sur 8 mètres sont composés de ses photos et surtout de ses déclarations benoites et soi-disant pacifistes et avalisées par les organisateurs et sponsors, le National Geographic et la RATP avec la participation de la FNAC, de SONY etc...

Reza est présenté comme une sorte de nouveau prophète qui va apporter la paix au monde...

On peut lire : "Reza, voyageur, témoin, idéaliste, humaniste" etc.

On connaissait Reza pour ses clichés exposés il y a quelques années sur les grilles du jardin du Luxembourg. Parmi celles-ci, 4 ou 5 concernaient les réfugiés azerbaïdjanais de la guerre du Karabagh, et les commentaires des photos étaient nettement hostiles aux Arméniens. Reza s’en était expliqué à l’époque dans la "lettre de l’UGAB".

Cette fois-ci, sur le quai en direction d’Antony une petite photo montre une grand-mère azérie les bras levés au ciel. Le commentaire est : " Azerbaidjan- Agdam. Avril 1992". "Elle venait de trouver son fils et son mari dont les yeux avaient été arrachés...Rares furent les survivants du massacre des habitants de Khojali par les troupes arméniennes" etc...et tout est l’avenant...

On ne peut que s’étonner que la RATP ait laissé passer cette légende sans autres commentaires. De nombreux civils, azerbaïdjanais et arméniens qui se trouvaient sur le théâtre des opérations ont souffert dans leur chair de cette guerre. Il y a eu des morts de part et d’autres. Pourquoi aucune photo des réfugiés arméniens ? Ou du moins un commentaire plus équilibré. Il aurait également été nécessaire de rappeler, comme l’a fait un passant, les morts sans aucun rapport avec les affrontements sur le terrain. Ceux qui ont été victimes des pogromes anti arméniens organisés notamment dans la capitale azerbaïdjanaise, à Bakou en 1990, ou bien à Soumgaït, ou encore à Kirovabad ( aujourd’hui Gandja).

Un passant a écrit au feutre : " attention : propagande anti-arménienne dont Reza est coutumier du fait. Et les milliers d’Arméniens assassinés pendant les pogroms de Soumgaït (février 1988), Bakou (janvier 1990) etc...contraignant Kasparov, le champion du monde des échecs, à affréter un avion pour sauver toute sa famille ? C’est le massacreur habituel qui crie "au meurtre", selon la tradition turco-azérie depuis le génocide de 1915. Souvenez-vous".

Ces commentaires ont été peu après effacés.

La RATP qui est l’hôte de cette exposition est donc indirectement responsable de cette désinformation d’autant plus malvenue qu’elle intervient à un moment où les autorités azerbaïdjanaises multiplient les menaces de guerre contre les Arméniens. Mais bien sûr, de cela non plus il n’est pas question dans cette exposition qui se veut avant tout "artistique".

L’exposition a été prolongée jusqu’au septembre. A quand une expo sur le même sujet, d’Antoine Agoudjian ou/et de Max Sivaslian ?

Adom Yarjanian




Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org