Aujourd'hui : Jeudi, 27 février 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Procès Hrant Dink : Le gouvernement cherche une nouvelle stratégie après le scandale de sa défense
Publié le :

mercredi1er septembre 2010, par Stéphane/armenews

Selon la presse turque les fonctionnaires se préparent pour des discussions cette semaine à passer en revue leur stratégie pour le procès intenté par Hrant Dink avant sa mort contre l’Etat turc suite à sa condamnation en vertu de l’article 301 du code pénal turc devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

Après les révélations quant à la défense controversée officielle soumise à la cour de Strasbourg pour défendre les poursuites à l’encontre du journaliste le gouvernement turc a affirmé que l’extension des droits et des libertés est une priorité.

La défense officielle, qui a été présentée devant la cour européenne en novembre 2009 et dont le contenu a été révélé dans les médias turcs compare le procès de Hrant Dink avec celui d’un chef d’une organisation néo-nazie en Europe et justifiant la condamanation de Hrant Dink en vertu de l’article 301 du code pénal turc(TCK).

Le Ministère des Affaires Etrangères a dit que la défense turque devant la cour était simplement basé sur « des éléments légaux et techniques » et écartant les commentaires qui affirment que la Turquie a essayé de légitimer le meurtre de Hrant Dink. Mais le Ministre des Affaires Etrangères Ahmet Davutoglu plus tard a déclaré regretter cette défense, tandis que le Ministre de la Justice Sadullah Ergin a annoncé que le cas de Hrant Dink ne pouvait pas être comparé à celui de Michel Kühnen, le chef d’un mouvement allemand néo-nazi qui a été reconnu coupable de nier l’holocauste et qui a menacé d’éliminer ceux qui ont essayé de l’arrêter.

Selon la presse turque des fonctionnaires devraient se rencontrer au Ministère des Affaires Etrangères cette semaine pour discuter du cas Hrant Dink et passer en revue toutes les options qui permettraient de changer cette scandaleuse défense et d’empêcher des scandales semblables dans l’avenir.

Depuis que le contenu de la défense de la Turquie est devenupublic, le gouvernement a fait face à des appels pour la retirer. Une autre option pourrait être d’offrir un règlement amical à la famille Dink.

Les fonctionnaires des ministères des affaires étrangères, de l’intérieur, de la justice et des finances seront impliqués dans les pourparlers qui devraient être présidés le ministre Ahmed Davutoglu.

Ahmet Davutoglu a dit la semaine dernière qu’il n’avait pas signé le document parce qu’il était à l’étranger quand la défense a été déposée devant la cour européenne. La réunion cette semaine devrait aborder, parmi d’autres choses, la coordination parmi les institutions de l’Etat turc dans des affaires semblables.

Un ancien juge turc à la Cour Européenne des Droits de l’Homme, Riza Türmen devrait également avoir des pourparlers aves Ahmed Davutoglu à son invitation.

Faisant des remarques sur l’affaire Riza Türmen a déclaré qu’un règlement amical avec la famille de Dink pourrait être recherché sans retrait de la défense officielle.




Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org