Aujourd'hui : Mardi, 15 octobre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
La Turquie emprisonne un intellectuel gênant
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Communiqué de presse du Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] – 9 septembre 2010 – 19:15 - Issy-les-Moulineaux – contact@collectifvan.org


Le 10 août 2010, l’écrivain turc et défenseur des droits de lÂ’homme Doğan Akhanlı a été arrêté à lÂ’aéroport dÂ’Istanbul, en provenance dÂ’Allemagne où il réside depuis 1991. Doğan Akhanlı, est inculpé pour des motifs de droit commun, concernant sa prétendue implication dans lÂ’attaque dÂ’un bureau de change, pour son « rôle » de chef de gang, et le fait quÂ’il serait lÂ’instigateur dÂ’un complot visant à renverser lÂ’ordre constitutionnel en Turquie. Par ces accusations mensongères, lÂ’Etat turc cherche à se débarrasser dÂ’un intellectuel turc gênant : lÂ’engagement de l’écrivain turco-allemand en faveur de la reconnaissance du génocide des Arméniens et des Assyriens, toujours officiellement nié par la Turquie, est en lien direct avec son arrestation.

En essayant de « dépolitiser » la procédure engagée contre lui par la Cour criminelle, Ankara cherche à tuer dans lÂ’Âœuf les protestations et les mouvements de soutien qui sÂ’organisent déjà en Allemagne et qui devraient, espère-t-on, s’étendre partout en Europe et en Amérique. Il est du devoir de chaque citoyen attaché aux valeurs démocratiques et à la défense des droits de lÂ’homme, de ne pas laisser Doğan Akhanlı croupir dans les terribles geôles turques : elles nÂ’ont guère changé depuis l’époque du film Midnight Express. Les refus de remise en liberté sont, dÂ’après ses collègues allemands, destinés à briser totalement cet homme déjà emprisonné et torturé par le passé.

CÂ’est la première fois depuis quÂ’il s’était réfugié en Allemagne, que Doğan Akhanlı, appelé au chevet de son père, revenait en Turquie. Il avait fui la Turquie en 1991 et vivait à Cologne. Il était devenu citoyen allemand en 2001. L’écrivain Doğan Akhanlı est proche de lÂ’Association allemande AGA de Tessa Hofmann (Reconnaissance, contre les génocides, pour l'entente entre les peuples) et de celle dÂ’Ali Ertem (Association contre les génocides, SKD - Soykirim Karsitlari Dernegi), toutes deux partenaires des actions annuelles du Collectif VAN pour la sensibilisation aux génocides et à leur déni.


Soutenez Doğan Akhanlı.
Liberté pour Doğan Akhanlı.

Séta Papazian
Présidente
Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]

BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boite vocale : 09 50 72 33 46 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org

Plus d’informations sur le Stand du Collectif VAN : Forum de rentrée d’Issy-les-Moulineaux du vendredi 10 septembre 2010 (14h à 21h), au samedi 11 septembre (10h à 20h). Secteur O - Palais des Sports Robert Charpentier – 4/6 Boulevard des Frères Voisin - Issy-les-Moulineaux. Métro Mairie d'Issy.


Le Collectif VAN vous propose ci-dessous la traduction d’un appel émanant de l’Association AGA:

Victime de persécutions politiques parce qu’il a dit et écrit la vérité : Dogan Akhanli (né en 1957)

Le 10 août 2010, l’écrivain et défenseur des droits de l’homme
Doğan Akhanlı, qui vit à Cologne, a été arrêté à lÂ’aéroport dÂ’Istanbul alors quÂ’il tentait dÂ’entrer en Turquie, afin de rendre visite à son père malade. DÂ’après son avocat Haydar Erol, il est détenu depuis le 20 août 2010 dans une prison de la province de Tekirdağ sous prétexte dÂ’une prétendue implication dans lÂ’attaque dÂ’un bureau de change dÂ’Istanbul en 1989. « Cette accusation est fondée sur des témoignages dont lÂ’un au moins a été obtenu sous la torture », dit Erol. Le deuxième témoin supposé (le fils de la victime) a par la suite nié avoir jamais identifié Akhanlı sur une photographie. « CÂ’est la police qui a produit ce scénario », dit lÂ’avocat Erol, dans le but de régler tardivement des comptes avec la gauche politique. Malgré les deux demandes de remise en liberté fondées sur lÂ’inconsistance du dossier que Maître Erol a présentées, un procureur a requis lÂ’inculpation de Doğan Akhanlı pour vol à main armée et homicide. JusquÂ’ici trois demandes de mise en liberté ont déjà été rejetées.

Le 6 septembre 2010, la 11e division de la Cour criminelle dÂ’Istanbul a accepté la plainte du Procureur Hüseyin Ayar, par laquelle Doğan Akhanlı nÂ’est plus seulement accusé de lÂ’attaque du bureau de change. On lÂ’accuse en outre dÂ’avoir été le chef du gang de l’époque, et lÂ’instigateur dÂ’un complot visant à renverser lÂ’ordre constitutionnel en Turquie.

On suppose que lÂ’arrestation de D. Akhanlı et la procédure engagée contre lui par la Cour criminelle sont en lien direct avec lÂ’engagement de l’écrivain en faveur de la reconnaissance du génocide des chrétiens ottomans, toujours officiellement nié par la Turquie. Le célèbre écrivain Guenther Wallraff (Cologne) est aussi de cet avis : « Certains secteurs du système judiciaire turc essaient de se venger dÂ’un auteur gênant, qui depuis des années aborde le problème du génocide des Arméniens. » Le romancier juif Edgar Hilsenrath, qui est lÂ’ami de Doğan Akhanlı et son modèle littéraire depuis des années, a dit après avoir rencontré lÂ’adjoint de lÂ’Ambassadeur de Turquie le 27 août 2010 que lui, M. Hilsenrath, considère quÂ’en réalité ce sont les activités littéraires de D. Akhanlı qui sont la cause sous-jacente de son arrestation. Il a demandé à lÂ’Ambassadeur dÂ’examiner les éléments qui indiquent très clairement que le traitement de cette affaire est illégal et a appelé à la libération immédiate de son ami Doğan Akhanlı. E. Hilsenrath est lÂ’auteur du roman « Le Conte de la pensée dernière » (1989) sur le génocide des Arméniens.

Doğan Akhanlı maintenait des contacts très étroits avec lÂ’ONG allemande de défense des droits de lÂ’homme Arbeitsgruppe Annerkennung – Gegen Gonezid, für Völkerverständigung, (Working group Recognition - Against Genocide, for International Understanding) depuis le printemps 2000, lorsquÂ’AGA a présenté une pétition au Bundestag demandant la reconnaissance du génocide des Arméniens, des Araméens/Assyriens et des Grecs dÂ’Asie mineure.

Doğan Akhanlı faisait partie des premiers signataires de cette pétition. Au cours des années qui ont suivi, ses lectures publiques, ses journées d’études transculturelles et sa participation à des discussions publiques ont largement contribué au développement, au sein de la diaspora turque dÂ’Allemagne, dÂ’une opinion critique sur lÂ’histoire.


Traduction Collectif VAN - 10 septembre 2010 - 07:10 - www.collectifvan.org


Arbeitsgruppe Anerkennung – gegen Genozid, für Völkerverständigung e.V.(AGA)
Arbeitsgruppe Anerkennung – Gegen Genozid, für Völkerverständigung, Postfach 41 10 24, 12120 Berlin D-12120
Berlin Tel.: +49/(030)851 64 09 Fax: +49/(030)851 79 74
Bayerische Hypo- und Vereinsbank AG, Kontonummer 661911310, BLZ 70020270


Voir également le site en allemand : http://www.das-kulturforum.de/

Soutenez Doğan Akhanlı, défenseur turc des Droits de lÂ’homme et écrivez pour exiger sa libération à : M. Tahsin BURCUOGLU, ambassadeur de Turquie en France
Adresse : 16, avenue de Lamballe
75016 Paris
Tél: 01.53.92.71.12
Fax : 01.45.20.41.91
Courriel : paris.bk@mfa.gov.tr


Informez vos députés, sénateurs, et relations en France et au niveau européen.

Adresses en Allemagne et en Turquie :

Adressaten für die Forderung nach sofortiger Freilassung von Doğan Akhanlı sind:

Auswärtiges Amt Berlin
Pressereferat
030 18 17 3402 (neu!!!)
E-Mail: mrhh@auswaertiges-amt.de

Türkisches Generalkonsulat in Köln
Tel.: 02233 / 78 091.97 41 80
Fax : 02233 / 75 572
E-Mail: turk.genkon.koeln@t-online.de

Türkische Botschaft in Berlin
Tel.: +49 30 27-5850
Fax: +49 30 27-590915
E-Mail: info@tuerkischebotschaft.de

Justizministerium der Republik Türkei in Ankara
Tel. 0090.312.218.78 01
Fax: 0090.312.219.45 23
E-Mail: uhdigm@adalet.gov.tr


Mitglieder des Ausschusses für Menschenrechte und humanitäre Hilfe:
http://www.bundestag.de/bundestag/ausschuesse17/a17/mitglieder.html

Mitglieder des Auswärtigen Ausschusses :
http://www.bundestag.de/bundestag/ausschuesse17/a03/mitglieder.html


Texte original en anglais diffusé par Arbeitsgruppe Anerkennung –gegen Genozid, für Völkerverständigung e.V.(AGA)


Lire aussi:

Turquie – Arrestation de l’écrivain Dogan Akhanli

Un démocrate turc d'Allemagne écrit le roman du génocide arménien

Roman traduit du turc : Les Juges de lÂ’Apocalypse

Turquie: 30e anniversaire noir du coup d'Etat de 1980 et un référendum controversé



Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org