Aujourd'hui : Dimanche, 12 juillet 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
A la une - Assassinat de Hrant Dink : la Turquie condamnée par la CEDH
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – La Cour européenne des droits de lÂ’homme communique un arrêt de chambre concernant la plainte de la famille du journaliste arménien de Turquie, Hrant Dink. Jugé coupable en 2006 de « dénigrement de lÂ’identité turque », en vertu de lÂ’article 301 du code pénal, il fut assassiné en 2007 de trois balles dans la tête à la sortie des bureaux de son journal Agos. Invoquant en particulier lÂ’article 2 (droit à la vie), les requérants allèguent que l’État a failli à son obligation de protéger sa vie et de mener une enquête effective pour déterminer la responsabilité des agents publics. Ils se plaignent du verdict de culpabilité à l’égard de Fırat Dink, qui aurait selon eux fait de lui une cible pour les groupes ultranationalistes. Le Collectif VAN vous propose ce Communiqué de Presse publié sur le site de la Cour européenne des droits de lÂ’homme le 14 septembre 2010.


Les requérants sont six ressortissants turcs : Fırat Dink, connu sous le nom de plume Hrant Dink, son épouse (Rahil Dink), son frère (Hasrof Dink), et les trois enfants de Fırat et Rahil Dink (Delal Dink, Arat Dink et Sera Dink). Fırat Dink est né en 1954 et a été assassiné le 19 janvier 2007. Les autres requérants sont nés respectivement en 1959, 1957, 1978, 1979 et 1986 et résident à Istanbul. Journaliste turc dÂ’origine arménienne, Fırat Dink était directeur de publication et rédacteur en chef de lÂ’hebdomadaire turco-arménien Agos, journal bilingue édité à Istanbul depuis 1996.

Entre novembre 2003 et février 2004, Fırat Dink publia dans le journal Agos huit articles où il exposait son point de vue sur la question de lÂ’identité des citoyens turcs dÂ’origine arménienne. Il écrivait notamment, dans les sixième et septième articles de la série, que lÂ’obsession de voir reconnaître leur qualité de victimes dÂ’un génocide devenait la raison d’être des Arméniens, que ce besoin des Arméniens se heurtait à lÂ’indifférence des Turcs et que cela expliquait que le traumatisme des Arméniens restait vivace.


Lire la suite dans les Infos Collectif VAN en page d'accueil:

CEDH : Hrant Dink/Turquie





Retour à la rubrique


Source/Lien : Infos Collectif VAN



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org