Aujourd'hui : Lundi, 10 août 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Presse arménienne : Revue du 14 septembre 2010
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous présente cette Revue de Presse du 14 septembre 2010 parue sur le site de l'Ambassade de France en Arménie.

Revue de la presse arménienne du 14 septembre


Affaires intérieures
Hayots Achkhar, Azg et Hayastani Hanrapetoutioun font état du lancement des manoeuvres « Armenia-2010 » de l’OTAN, du 12 au 17 septembre, en Arménie, dans la région de Kotayk auxquelles prennent part 333 experts et observateurs de 28 pays et de 5 organisations internationales, ainsi que 373 représentants d’Arménie. Les manoeuvres ne sont pas à caractère militaire mais humanitaire et concernent les situations d’urgence (élimination des conséquences d’un séisme). Les quotidiens rappellent que les médias turcs n’excluaient pas que la Turquie puisse ouvrir temporairement la frontière avec l’Arménie pour permettre le passage d’un convoi de l’OTAN, ce qui avait été ensuite démenti par les autorités turques. La Turquie y est représentée par 6 participants. L’Azerbaïdjan a boycotté ces manoeuvres.

Les quotidiens rendent compte de la parution sur Youtube, le week-end dernier, d’un enregistrement vidéo dans lequel deux jeunes [soldats] en uniformes des forces armées arméniennes sont agressés et humiliés par un officier présumé. Le Ministère arménien de la défense a rigoureusement condamné la « préparation » et « la diffusion préméditée » des matériaux « destinés à compromettre et à discréditer les forces armées arméniennes ». Le Ministère relève que le niveau de l’enregistrement ne permet pas d’identifier des visages ni de bien entendre. Le Ministère affirme avoir pris les mesures nécessaires pour vérifier la véracité de l’enregistrement et l’identité des personnages, ainsi que dévoiler les auteurs de l’enregistrement et les punir.

Les quotidiens s’interrogent vivement sur les origines de l’enregistrement, tout en n’excluant pas qu’il puisse avoir été préparé par des services azerbaïdjanais, tout en considérant également qu’il est tout à fait possible que de telles brutalités se produisent au sein des forces armées arméniennes. D’après Azg, les forces armées sont un thème très sensible et l’on sait tous que les officiers qui maltraitent les conscrits demeurent impunis. Si ce qui se passe dans cet enregistrement est une réalité, l’objectif N°1 du Ministère de la défense doit être l’identification et la punition publique de l’officier, pour que ses camarades comprennent qu’il est inadmissible de maltraiter un soldat.

L’éditorial Aravot remarque pour sa part que même si l’enregistrement a été préparé par les provocateurs azéris, le Ministère arménien doit en apporter des preuves irréversibles. Mais le Ministère arménien s’épargne d’ores et déjà de toute reproche, selon Aravot, en affirmant que « le niveau de l’enregistrement ne permet pas d’identifier des visages » ce qui signifie en d’autres termes que le malfaiteur ne sera pas identifié.

Hayots Achkhar, Azg, Hayastani Hanrapetoutioun, 168 Jam et Jamanak rendent compte de la visite de l’adjoint au sous-secrétaire d’Etat américain, Tina Kaïdanow qui a été reçue par le Président Sarkissian, le Président de l’AN, le Ministre des AE et le Ministre de la défense. Le conflit du HK a demeuré au coeur des entretiens de Mme Kaïdanow. Les quotidiens retiennent sa déclaration selon laquelle le Groupe de Minsk doit rester l’unique format de règlement du conflit du HK.

Affaires régionales

Conflit du HK

Le « Ministère de la défense du HK » a démenti les informations diffusées par les médias azerbaïdjanais selon lesquelles le 11 septembre au nord-est de la ligne de contact des forces armées du HK et d’Azerbaïdjan un groupe arménien de diversion de quelques personnes aurait franchi la ligne de contact et se serait trouvé sur le territoire azerbaïdjanais. Un des membres du groupe aurait été fait prisonnier, d’après les médias azerbaïdjanais. Le « Ministère » de la défense du HK relève toutefois qu’il s’agit d’une nouvelle désinformation azerbaïdjanaise. / Hayots Achkhar 168 Jam, Aravot et Haykakan Jamanak rapportent la déclaration du Congrès national arménien qui se dit préoccupé par la prochaine mission d’évaluation de la situation humanitaire dans les territoires avoisinant le HK avec la participation d’experts de l’ONU et appelle les « autorités » du HK à ne permettre cette mission que lorsqu’elle s’effectuera aussi dans les territoires du HK se trouvant sous l’occupation azerbaïdjanaise.

Selon Hayots Achkhar et Aravot, du 5 au 11 septembre, 456 cas de violations de cessez-le-feu de la part des forces azerbaïdjanaises ont été enregistrés dans différents endroits de la ligne de contact.

Turquie
Azg, 168 Jam, Aravot et Golos Arménii relèvent que les services de migration de l’aéroport d’Istanbul ont tenté d’empêcher l’entrée d’une vingtaine de ressortissants arméniens dont quatre journalistes sur le territoire turc, ceux-ci étant partis en groupe pour une conférence régionale à l’invitation de la fondation Hrant Dink. Les agents du service de migration ont expliqué leur refus par le manque de moyens financiers, ce qui leur a donné l’occasion de les considérer comme des migrants illégaux. Enfin, les ressortissants arméniens ont pu obtenir l’accord du service de migration, sans que celui-ci ait présenté d’excuses, suite à des interventions des organisateurs de la conférence.

Iran
Dans un article Hayots Achkhar indique que la construction du pipeline arméno-iranien qui paraissait irréaliste il y a deux ans, lorsque les Présidents Kotcharian et Ahmadinejad l’ont annoncé, sera lancée cet automne (sans préciser de dates). Le coût de ce projet est estimé entre 160 à 180 M USD. 50% des investissements doivent être assumés par l’Iran et l’autre moitié par l’Arménie. Mais, en vertu d’accords conclus, la partie iranienne investira des fonds à la place de l’Arménie, à condition d’être remboursée à l’avenir sur les revenues du pipeline. Cette infrastructure permettra à l’Arménie, selon Hayots Achkhar, d’être approvisionnée en pétrole et d’autres produits pétroliers aux prix du Golfe qui sont relativement inférieurs aux prix européens.

Arménie-Russie
Azg, Golos Arménii et Hayastani Hanrapetoutioun font état de la conversation téléphonique entre les Présidents d’Arménie et de Russie, le 11 septembre, au cours de laquelle ont été évoqués les résultats de la récente visite de D. Medvedev en Arménie et des questions d’actualité régionale. Le chef de l’Etat arménien a hautement apprécié les efforts du Président russe dans le processus de règlement pacifique du conflit du HK. D. Medvedev a fait part de la disponibilité de son pays à poursuivre les efforts déployés en ce sens.

Rédaction : Merie Hakobian




Retour à la rubrique


Source/Lien : Ambassade de France en Arménie



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org