Aujourd'hui : Lundi, 1 juin 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Turquie : le MHP organise une prière islamique dans l’église d’Ani
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Selon certaines informations, des membres du principal parti nationaliste d’opposition en Turquie prévoiraient de se rassembler dans une cathédrale arménienne du 11e siècle ce vendredi pour une prière islamique à visée politique, ce qui ne manquera pas d’exaspérer les Arméniens. Le Ministre turc de la Culture, Ertugrul Gunay, aurait prévenu que la prière dans la cathédrale d’Ani vendredi serait considérée comme illégale si elle se transformait en une “manifestation collective.” Les Turcs peuvent y prier uniquement en tant que “citoyens individuels” aurait indiqué Gunay. Décidément, les ultra-nationalistes du MHP ne sont pas à une provocation près. La gestion par l’AKP de cette situation explosive peut potentiellement contribuer à redorer son blason auprès de l’Union européenne. De là à penser que les visées de l’extrême-droite turque et des islamistes au pouvoir en Turquie, se rejoignent, il n’y a qu’un pas. Que nous ne franchirons pas encore… Le Collectif VAN vous propose la traduction d’un article paru le vendredi 28 septembre 2010 dans le journal arméno-américain, Asbarez.


Mardi 28 septembre 2010 | Rédaction d’Asbarez

Des nationalistes turcs veulent prier dans une église médiévale arménienne

ANKARA (RFE/RL) – Selon certaines informations, des membres du principal parti nationaliste d’opposition en Turquie prévoiraient de se rassembler dans une cathédrale arménienne du 11e siècle ce vendredi pour une prière islamique à visée politique, ce qui ne manquera pas d’exaspérer les Arméniens, a annoncé RFE/RL.

Les journaux turcs ont annoncé mardi que les autorités de la région de Kars, au nord-est, ont reçu une demande formelle d’autorisation émanant de la branche locale du Parti du Mouvement Nationaliste (MHP).

Ils affirment que le président du parti a informé des douzaines de militants locaux du MHP et leurs partisans que le service religieux aurait lieu dans la Cathédrale de la Sainte Vierge d’Ani, la capitale en ruines d’un royaume médiéval arménien, située près de la ville de Kars, sur la frontière actuelle entre l’Arménie et la Turquie.

Construite en 1001 après J.C, par l’un des plus célèbres architectes de l’Arménie médiévale, Tiridate, elle était la plus grande église de cette ville fortifiée qui fut jadis très prospère.

C’est l’un des rares exemples d’architecture qui subsiste de l’ancienne civilisation arménienne qui existait sur ce qui est désormais la Turquie orientale, jusqu’au génocide arménien de 1915.

Selon certains historiens, elle fut convertie en mosquée après l’invasion de l’Arménie par les Turcs Seldjoukides à la fin du 11e siècle. Les sources officielles turques en référent toujours à elle comme à la mosquée de Fethiye.

Certains journaux turcs ont suggéré que l’intention du MHP d’utiliser l’église comme lieu de culte musulman est une réponse à la messe du 19 septembre qui a eu lieu en l’église de la Sainte Croix à Van. Cependant, les responsables du parti attribuent cet acte politiquement explosif à la politique intérieure, et en particulier, aux relations tendues avec le parti au pouvoir, le Parti pour la Justice et le Développement, (AKP) dirigé par le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan.

D’après l’article d’Ara Gocunyan, éditeur du quotidien turco-arménien Jamanak, la victoire de l’AKP au récent référendum constitutionnel a porté un coup sérieux au MHP.

“Apparemment, le parti est donc ainsi en train d’essayer de se faire renaître”, a-t-il déclaré au service arménien de RFE/RL.
Citant la presse turque, Gocunyan a déclaré que le Ministre turc de la Culture, Ertugrul Gunay, avait prévenu que la prière dans la cathédrale d’Ani vendredi serait considérée comme illégale si elle se transformait en une “manifestation collective.” Les Turcs peuvent y prier uniquement en tant que “citoyens individuels” a indiqué Gocunyan citant Gunay.

Les journaux indiquent également que le leader du MHP, Devlet Bahceli, assistera à la prière. Cependant le parti n’a pas encore confirmé ces affirmations, selon Aris Nalci, un journaliste travaillant au journal arménien d’Istanbul, Agos.


©Traduction de l’anglais C. Gardon pour le Collectif VAN – 29 septembre 2010 – 13:00 - www.collectifvan.org





Retour à la rubrique


Source/Lien : Asbarez



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org