Aujourd'hui : Lundi, 1 juin 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Négationnisme sur les sites officiels de l’Etat turc
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le journaliste arméno-américain Harut Sassounian signe dans sa chronique hebdomadaire de « The California Courier » un article incendiaire stigmatisant la mollesse de la diaspora arménienne face à la propagande étatique négationniste de la Turquie. Il fustige entre autres le manque d’actions entreprises contre le Ministère turc des Affaires Etrangères, dont le site contient d’innombrables déclarations mensongères sur le génocide arménien. Harut Sassounian conclut : « Imaginez simplement si le site du Ministère allemand des Affaires étrangères avait déclaré que le génocide juif n’était jamais arrivé ! Est-ce que les dirigeants d'Israël auraient continué à traiter avec l'Allemagne comme si de rien n’était ? » A noter : le Collectif VAN a, pour sa part, maintes fois dénoncé cette propagande négationniste qui est également en ligne sur le site du Ministère turc de la Culture et du Tourisme. Cela n’a pas empêché notre ministre de la Culture, Mr. Frédéric Mitterrand, de lancer officiellement, en présence de M. Ertugrul Günay, ministre de la Culture et du Tourisme de la République de Turquie, la Saison de la Turquie en France (juillet 2009 - mars 2010) . Le Collectif VAN vous propose la traduction de l’Éditorial de Sassounian en date du 14 octobre 2010.

Le ministère turc des Affaires étrangères devraient effacer les mensonges figurant sur son site Internet et présenter ses excuses


De Harut Sassounian
Édité par The California Courier
Éditorial de Sassounian du 14 octobre 2010

Les responsables turcs ont déformé la réalité du génocide arménien pendant des années. Bien que cela soit triste, voire même écœurant, ce n'est pas surprenant. Généralement, les malfaiteurs dissimulent leur culpabilité et proclament leur innocence.

Ce qui est réellement étonnant, c’est que les descendants des victimes du génocide arménien, habitués à de telles manipulations turques, ne voient plus le besoin de mener un combat vigoureux contre "des historiens", des politiciens, des diplomates et des journalistes négationnistes.

Pourquoi les descendants de l'holocauste juif se mettent-ils en quatre pour contrer les historiens négationnistes, les néonazis et autres révisionnistes, alors que les Arméniens ne semblent pas avoir conscience de ceux qui déforment leur propre tragédie ? Est-ce parce qu'ils sont simplement fatigués d'entendre ce même vieux mensonge turc année après année, ou bien se sentent-ils impuissants à mettre fin à ces déformations ?

Cette année, la Commission des Affaires étrangères de la Chambre a adopté une résolution sur le génocide arménien par une mince majorité de 23-22. Indépendamment des excuses inventées par les 22 membres pour voter contre cette résolution, il s’avère que lorsqu’il a fallu défendre et reconnaître la vérité, ils n’ont pas fait preuve de la détermination morale nécessaire pour faire partie des Justes ! Au lieu de cela, ils ont choisi de se placer du côté des menteurs, des négationnistes et des massacreurs !

Et qu’elle fut la réaction arménienne face au comportement méprisable de ces 22 membres de Congrès ? Pas un mot d’indignation n'a été exprimé par les Arméniens ! Pas un seul responsable arménien n’a condamné ces canailles au Congrès. Où est l'effort organisé des Arméniens américains ayant pour but la défaite des membres du Congrès qui ont voté contre la résolution de génocide arménien et qui se présentent pour une réélection le 2 novembre ?

Imaginez ce qu’il serait arrivé, si un seul membre du Congrès avait voté contre une résolution sur l'holocauste ! Les dirigeants israéliens et les juifs américains seraient-ils restés silencieux ? Ils auraient, avec raison, fait tout ce qui est en leur pouvoir pour être sûrs que ce membre du Congrès ne soit pas réélu !

La question n'est pas de savoir si la communauté arméno-américaine est aussi influente ou aussi puissante que la communauté judéo-américaine. Indépendamment de sa vaillance politique actuelle, la communauté arménienne doit monter une campagne vigoureuse pour combattre ses adversaires politiques. Une fois que la rumeur se répandra au Congrès que celui qui vote contre le génocide arménien sera pris pour cible afin qu’il ne soit pas réélu, les membres immoraux et veules du Congrès en concluront rapidement que nier le génocide pour une poignée de Lires turques n'est pas dans leur propre intérêt !

Voici un autre exemple flagrant de négation du génocide, qui est passé inaperçu et qui n’a pas été contesté par les Arméniens ni par la communauté internationale. Le site du Ministère turc des Affaires Etrangères contient d’innombrables déclarations erronées sur le génocide arménien. Le site fournit des réponses trompeuses à des questions innocemment exprimées, telles que : "Qu'est-il arrivé en 1915 ? Quel est le nombre total de déportés arméniens ? Tous les déportés arméniens sont-ils morts ? Est-ce que c'est un crime de décrire les événements de 1915 comme un 'génocide' en Turquie et est-ce que ceux qui en parlent s’exposent à des poursuites judiciaires ?"

Sur son site, le Ministère turc des Affaires étrangères se donne un mal fou pour donner une bonne image de la Turquie, vaine tentative s’il en est, en prétendant que "La Turquie est le seul pays où l’on peut discuter librement des événements de 1915 !"

Le site affirme aussi à tort que "Personne en Turquie n’a été jugé ou poursuivi en justice au motif qu'il/elle a décrit les événements de 1915 comme étant un 'génocide.'" Le Ministère des Affaires étrangères oublie, comme par hasard, que le journaliste arménien Hrant Dink a été jugé et condamné pour avoir utiliser le mot "génocide" dans une interview. Son destin a été bien pire qu’une peine de prison. Il a été tué par balle ! Le lauréat du Prix Nobel, Orhan Pamuk, a également été condamné selon le tristement célèbre article 301 du Code pénal turc ("Insulte à la turcité") pour avoir déclaré qu'un million d'Arméniens avaient été tués ! Suite à une pression internationale intense, cependant, les charges contre Pamuk ont été abandonnées, pour être rétablies par la suite ! De nombreux autres journalistes et écrivains turcs ont été poursuivis en justice pour avoir écrit sur le génocide arménien.

Il devrait y avoir un effort concerté des responsables arméniens, des Arméniens de la diaspora, et de la communauté internationale, pour exiger que le gouvernement turc efface immédiatement ces mensonges insultants du site du Ministère des Affaires étrangères et publie des excuses aux Arméniens.

En attendant, aucun responsable arménien ne devrait avoir de contact ou ne devrait rencontrer un dirigeant turc. Imaginez simplement si le site du Ministère allemand des Affaires étrangères avait déclaré que le génocide juif n’était jamais arrivé ! Est-ce que les dirigeants d'Israël auraient continué à traiter avec l'Allemagne comme si de rien n’était ?

©Traduction de l’anglais C. Gardon pour le Collectif VAN – 14 octobre 2010 – 07:20 - www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 Une des brochures négationnistes de la Turquie (en ligne sur le site du MAF)




   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org