Aujourd'hui : Lundi, 22 avril 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Turquie : le meurtrier de Dink devant un tribunal pour enfants ?
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La 15ème audience du procès du meurtre du journaliste arménien de Turquie Hrant Dink a eu lieu le 25 octobre à Istanbul. C’est la première session après la condamnation de la Turquie par la CEDH. La CEDH a récemment souligné que les forces de sécurité turques portent la responsabilité du meurtre. De nombreux observateurs ont assisté au procès dont les représentants du Barreau de Paris. L'avocate de la famille de Dink, Fethiye Çetin, a réitéré sa demande de fusionner les dossiers de Trabzon et d’Istanbul. Elle a rappelé que les fonctionnaires qui ont effectué l'enquête à Trabzon ont caché les preuves qui auraient fait la lumière dans ce meurtre. « Ils ont créé de fausses preuves et ont demandé aux témoins de modifier leurs déclarations en exerçant des pressions », a rappelé Çetin. Un avocat de la défense a demandé que le suspect Samast soit jugé devant un tribunal pour enfants. Le Collectif VAN vous propose la traduction d’un article en anglais paru le 25 octobre 2010 sur le site progressiste turc Bianet.


Le procès du meurtre de Hrant Dink

Le meurtrier présumé sera jugé devant un tribunal pour enfants


La 15ème audience du procès du meurtre du journaliste turco-arménien Hrant Dink - première session après la condamnation de la Turquie par la CEDH - a actuellement lieu à Istanbul. L'avocate de la famille de Dink, Çetin, réitérera sa demande de fusionner les dossiers de Trabzon et d’Istanbul. Un avocat de la défense a demandé que le suspect Samast soit jugé devant un tribunal pour enfants.

Erol Önderoğlu - Erhan Ãœstündağ
Istanbul - BİA News Center
Lundi 25 octobre 2010

Le procès concernant le meurtre du journaliste arméno-turc Hrant Dink continuera aujourd'hui (le 25 octobre). Dink, le fondateur du journal arménien Agos, a été tué devant son bureau à Sisli (Istanbul) le 19 janvier 2007. L'audition d'aujourd'hui est la première session après la condamnation de la Turquie par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH). L'audition a commencé à environ 11h30 heure locale.

La CEDH a souligné le fait que les forces de sécurité turques portaient la responsabilité du meurtre. Ainsi, les nombreux observateurs assistant au procès prêteront une attention particulière à la perception du pouvoir judiciaire quant à la décision [de la CEDH] et si elle sera reflétée lors de l'audition.

L'audition d'aujourd'hui sera suivie par les représentants du Barreau de Paris. Le Président de l’Association, Jean Castelain s’est rendu en Turquie ainsi qu'Olivier Guilbaud du Conseil d'administration de l'Ordre des avocats, Alexandre Couyoumdjian en tant que Président de l'Association française des Avocats et Juristes arméniens et Kee Youn Kim représentant la Confédération des jeunes avocats du Barreau de Paris.

LÂ’association Les Amis de Hrant sÂ’est retrouvée Place Beşiktaş à 10h00, avant lÂ’audience pour réitérer son appel pour que justice soit faite.

Le tireur présumé sera jugé devant un tribunal pour enfants
L'avocat de la défense, Levent Yildirim, s'est adressé à la cour le 21 octobre pour que son client, le tireur Ogün Samast, soit jugé devant un tribunal pour enfants puisqu’il n’était pas majeur quand le meurtre a été commis.
Dans sa demande soumise au procureur de la cour, Yildirim s’est référé à « la Loi des Amendements de la Loi anti-terroriste (TMK) et Autres Lois » et il a demandé que l’on sépare la partie du procès liée à son client et que le procès soit transféré devant un tribunal pour enfants. La cour a accepté la demande.

L’avocate Çetin insiste pour que les dossiers soient réunis
Fethiye Çetin, avocate associée de la famille de Dink, a souligné que la décision de la CEDH imputait des responsabilités à l’État turc et au système judiciaire. Elle a indiqué que la décision a révélé le manque d'enquête efficace en Turquie et une violation du principe de procès équitable. On devrait donc en tirer une leçon, a affirmé Çetin.

Dans une déclaration publiée par le journal Agos, Çetin a déclaré qu’elle réitérerait sa demande de fusionner les dossiers de Trabzon et d’Istanbul à la 15ème audition de ce jour. Sept officiers de gendarmerie sont accusés de négligence devant une cour de Trabzon (côte orientale de la Mer Noire). Le procès du meurtre est jugé devant la 14ème Haute Cour Criminelle d’Istanbul.

Çetin a rappelé le fait que les fonctionnaires qui ont effectué l'enquête à Trabzon ont caché les preuves qui auraient fait la lumière dans ce meurtre. Ils ont créé de fausses preuves et ont demandé aux témoins de modifier leurs déclarations en exerçant des pressions, a rappelé Çetin. « Tous ces agissements sont des facteurs qui affectent directement le cours du procès principal. Le procès entier devrait être évalué dans le cadre d'un procès unique », a-t-elle dit.

Témoins

Lors de l'audition précédente le 12 juillet, la 14ème Haute Cour Criminelle d’Istanbul avait rejeté une nouvelle fois la demande d’entendre Sabri Uzun, l'ancien Président du Bureau du Renseignement de la Police, en tant que témoin. Sinan Rasitoglu, Sahabettin Sahin et Ergün Çagtay doivent apporter leur témoignage.

Le 10 mai, les accusés Erisin Yolcu et Ahmet Iskender ont été libérés pendant le procès. Ainsi donc, seuls trois accusés restent en détention dans ce procès pour meurtre, à savoir Ogün Samast, Erhan Tuncel et Yasin Hayal. On s'attend à ce que l'Association du Barreau d'Istanbul nomme un avocat pour Tuncel. (E Ö/VK)

©Traduction de l’anglais C.Gardon pour le Collectif VAN – 27 octobre 2010 – 07:00 - www.collectifvan.org




Retour à la rubrique


Source/Lien : Bianet



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org