Aujourd'hui : Jeudi, 24 janvier 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Presse arménienne : Revue du 29 octobre 2010
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous présente cette Revue de Presse du 29 octobre 2010 parue sur le site de l'Ambassade de France en Arménie.



Ambassade de France en Arménie

Revue de la presse arménienne du 29 octobre

Affaires régionales

Conflit du HK


La presse du jour rapporte les commentaires de personnalités politiques et experts concernant le sommet d’Astrakhan qu’ils qualifient d’«utile », tout en manifestant un optimisme « modéré », compte tenu du fait que l’Azerbaïdjan a plusieurs fois fait preuve de nonrespect de ses engagements. Sont notamment rapportés les commentaires du porte-parole du Parti Républicain, Edouard Charmazanov, qui considère que le premier acquis de cette réunion a été, certes, la référence à la déclaration de Maindorf dans laquelle les parties affirmaient leur attachement au règlement pacifique du conflit basé sur les normes du droit international. En d’autres termes, selon lui, l’Azerbaïdjan, qui ne cesse pas d’utiliser un langage militariste, a reçu un coup à Astrakhan, puisque les médiateurs, dont la Russie et son Président, ont une nouvelle fois fait comprendre que le conflit n’a pas de solution militaire. Le deuxième acquis, selon lui, est l’accord humanitaire sur l’échange des prisonniers de guerre et des dépouilles des victimes. M. Charmazanov a toutefois indiqué que l’on ne devait pas « surestimer » le rôle de la rencontre trilatérale d’Astrakhan, dont « l’utilité sera mesurée à l’aune de la capacité de l’Azerbaïdjan de tenir les engagements pris ». M. Charmazanov manifeste également des réserves quant à l’optimisme du Président Medvedev espérant que les parties parviennent à un accord d’ici le sommet d’Astana sur les principes de base du règlement du conflit.

L’Azerbaïdjan doit encore prouver, selon lui, sa disponibilité à travailler sur ces principes : ce n’est qu’alors que l’on pourra parler de progrès dans le processus de négociations. Et d’ajouter : « on ne peut espérer aucun progrès tant que l’on ne prend pas en compte la position du Karabagh ». Les quotidiens rapportent en outre les avis d’autres représentants de la coalition gouvernementale affichant également un optimisme modéré quant aux résultats de cette réunion et du scepticisme vis-à-vis de la sincérité de l’Azerbaïdjan quant à la mise en oeuvre de ses engagements. Armen Roustamian du parti Dachnak relève notamment que les attentes vis-à-vis de ce sommet ne sont pas justifiées, puisque les thèmes capitaux tels le statut du HK ou les mesures de sécurité n’auraient pas fait l’objet de discussion.

Par ailleurs, Levon Zourabian, représentant du Congrès national arménien, a souligné à RFE/RL que la régularité des négociations arméno-azéries sous l’égide de la Russie tend à montrer que ce format de pourparlers trilatéral prenait le pas sur le processus de médiation sous l’égide du groupe de Minsk de l’OSCE. La dernière déclaration de M. Medvedev « montre que la Russie déploie de sérieux efforts en vue de régler le conflit. Une telle déclaration est une nouvelle preuve de la place qu’occupe le conflit du Karabagh dans l’agenda de la communauté internationale, et je pense qu’on peut attendre de réelles avancées dans le processus à Astana.

Pour l’éditorial d’Iravounk, à Astrakhan, la Russie a une nouvelle fois réaffirmé son « monopole » vis-à-vis du règlement de ce conflit et il a été une nouvelle fois confirmé que, dans ce processus, les Etats-Unis et la France n’ont pas « grand chose » à faire.

« Edouard Charmazanov : tant que l’Azerbaïdjan ne retrouve pas la raison, le conflit du HK ne sera pas résolu »- Hayots Achkhar

« Les négociations valent mieux que la guerre » -Azg

« Ce n’est que dans le discours que l’Azerbaïdjan témoigne de son attachement au principe de non recours à la force »- Hayastani Hanrapetoutioun

« L’évaluation générale de la rencontre des Présidents de Russie, d’Arménie et d’Azerbaïdjan est positive, mais… »- Aravot

D’après le Comité international de la Croix rouge, actuellement 6 prisonniers de guerre arméniens et une famille de 5 personnes sont retenus en otage en Azerbaïdjan. Deux prisonniers de guerre et un civil azerbaïdjanais sont retenus en otage en Arménie. L’Arménie détient les dépouilles de deux soldats azéris, dont celle de Moubariz Ibrahimov, décédé lors du sabotage de Tchaylou, qui est devenu « héros national de l’Azerbaïdjan » posthume, de même que l’Azerbaïdjan détient le corps du berger arménien décédé dans des conditions suspectes dans une prison azérie. / Hayots Achkhar

L’ensemble de la presse relève que la parti « Héritage », à l’origine de la proposition de loi sur la reconnaissance par l’Arménie de l’indépendance du HK, a ajourné le vote de cette proposition jusqu’au 9 décembre, une fois le sommet de l’OSCE à Astana terminé.

Avant qu’« Héritage » ne décide d’ajourner le vote, les trois partis de la coalition ont publié une déclaration, observant que « la reconnaissance de l’indépendance du HK n’a pas d’alternative », mais que la reconnaissance unilatérale du HK par l’Arménie au moment où des négociations sont en cours sous l’égide du groupe de Minsk n’est pas opportune et ne répondra pas à la position constructive que le Président Sarkissian a adoptée dans le processus de négociation. Le geste du parti « Héritage » de reporter le vote a été salué par la coalition.

Selon Haykakan Jamanak, à l’occasion d’une session du 12 au 16 novembre, l’AP/OTAN votera un projet de résolution relatif au conflit du HK rédigé par un parlementaire canadien qui, d’après ce quotidien, n’est point favorable à la partie arménienne. Dans ce projet, l’OTAN reconnaît notamment l’occupation des sept districts avoisinant le HK. Le quotidien rappelle qu’en juillet, le Président de l’AN, Hovik Abrahamian, avait demandé au Président de l’AP/OTAN, dans une lettre, de s’abstenir de toute initiative relative au conflit du HK au sein de cette instance.

Turquie

Le chef du département des pays limitrophes du MAE arménien, Karen Mirzoyan, a commenté l’intention des autorités du parti « Turquie puissante » de se rendre en Arménie pour discuter de la normalisation des relations arméno-turques avec le Ministre Nalbandian. D’après M. Mirzoyan, les forces politiques turques qui se prononcent en faveur de la normalisation des relations arméno-turques doivent s’adresser au premier chef à leurs autorités qui, en créant des obstacles artificiels, n’ont pas ratifié et mis en oeuvre les protocoles signés. Le porte-parole du MAE, quant à lui, a précisé que le Ministre Nalbandian ne recevra pas les hommes politiques turcs. [Rappelons que le leader dudit parti turc et quelques-uns de ses membres ont organisé une action près de la frontière arménoturque, le 10 octobre dernier, jour anniversaire de la signature des protocoles arméno-turcs, en signe de protestation contre la fermeture de la frontière. Ils ont même affirmé avoir franchi la frontière et pris des photos sur le sol arménien, ce qui a été aussitôt démenti par les gardes-frontières russes chargés du maintien de la frontière arméno-turque.]/ Hayots Achkhar, Hayastani Hanrapetoutioun

Géorgie

Selon Haykakan Jamanak et Aravot, le gazoduc Nord-Sud traversant le territoire géorgien qui approvisionne l’Arménie en gaz russe sera prochainement rénové. Au terme d’un appel d’offres, les travaux de rénovation (120 jours) seront assumés par la société azerbaïdjanaise « Oil and Gaz Construction Trust ». Le quotidien craint que la livraison du gaz russe à l’Arménie ne soit suspendue durant cette période.

Affaires intérieures

Hayots Achkhar, Azg, Hayastani Hanrapetoutioun et Iravounk rendent compte à la « une » de l’ouverture de l’exposition industrielle « EXPO- Russia-Armenia2010 », la plus grande exposition arméno-russe qui se tient en Arménie, en présence du Président Sarkissian et du Président du parti « Arménie prospère » Gaguik Tsaroukian, co-initiateur de l’exposition (cf. la revue du 28.10).

Affaires extérieures

Hayastani Hanrapetoutioun rend compte de la visite du maire de Montréal, Gérald Tremblay, à Erevan et de la signature avec le maire d’Erevan d’un accord de coopération qui concernera notamment l’écologie. Reçu par le Ministre Nalbandian, il a échangé avec lui des idées sur la coopération décentralisée dans le cadre de l’Organisation internationale de la Francophonie. Ils ont aussi exprimé leur satisfaction quant à la décision prise en marge du 30ème sommet de l’Organisation des maires francophones de tenir le 31ème sommet à Erevan, l’an prochain.

France/ Karabagh

Azg fait état de la visite de deux députés français du Parlement européen, Michèle Rivasi (groupe des Verts/Alliance libre européenne) et Damien Abad (groupe du Parti Populaire Européen-Démocrates-Chrétiens) au Karabagh où ils ont eu nombre d’entretiens avec des « parlementaires » karabaghtsis, de même qu’avec des représentants de l’Union des réfugiés du HK. Mme Rivasi a noté qu’en Europe, l’on est bien informé des problèmes des réfugiés azerbaïdjanais, puisque ceux-ci ont saisi des instances respectives, tandis que l’on n’est pas suffisamment informé des problèmes des réfugiés arméniens.

Damien Abad a ajouté pour sa part que l’UE pouvait apporter un soutien éducatif, économique etc. au HK. Les deux députés ont été également reçus par le « Président » Sahakian. France/ « Ben Laden menace la France « despote » »- Azg

Rédaction : Merie Hakobian




Retour à la rubrique


Source/Lien : Ambassade de France en Arménie



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org