Aujourd'hui : Samedi, 20 juillet 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Presse arménienne : Revue des 11 et 12 novembre 2010
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous présente cette Revue de Presse des 11 et 12 novembre 2010 parue sur le site de l'Ambassade de France en Arménie.


Ambassade de France en Arménie

Revue de la presse arménienne des 11 et 12 novembre

Affaires intérieures


Selon Haykakan Jamanak, Aravot et Jamanak, la nuit du 11 novembre, le « prisonnier politique » Nikol Pachinian, rédacteur en chef de Haykakan Jamanak, a été victime d’une agression, dans sa cellule du centre pénitentiaire, par deux inconnus masqués. Alors que le rédacteur en chef lui-même affirme avoir été frappé à coups de pieds pendant quelques minutes, le centre pénitentiaire a rejeté les informations sur cet incident qui intervient quelques jours après une provocation par des camarades de cellule à l’encontre de Nikol Pachinian. Le Congrès national arménien a annoncé l’organisation d’un piquet, le 12 novembre, devant le Parquet général, en signe de soutien au rédacteur en chef détenu.

L’ensemble de la presse du 12.11 relève que plus de deux mille personnes se sont réunies à Kapan, ville minière du sud-est de l’Arménie, le jeudi 11 novembre pour exprimer leur opposition aux projets des gouvernements arménien et russe d’exploiter conjointement des réserves d’uranium que pourraient receler les montagnes environnantes. [Les deux gouvernements ont mis en place début 2008 une joint venture chargée d’effectuer des travaux de prospection dans la province de Siounik.

Les préoccupations des écologistes face à l’éventuelle mise en oeuvre du projet arméno-russe semblent partagées par un nombre croissant d’habitants de la région. Ils ont exigé que le gouvernement arménien renonce à ce projet, contre lequel ils affirment avoir déjà recueilli plus de 11 000 signatures.

Suite au renvoi de deux vice-Ministres de la Santé (cf. al revue du 10.11) par le PM, le chef de cabinet de ce Ministère a été également renvoyé, par décision du Gouvernement. / Hayots Achkhar

La presse officielle fait état de la visite de travail, le 12 novembre, du PM Tigran Sarkissian à Bruxelles où il s’entretiendra notamment avec le commissaire européen du commerce et le vice-président du Parti populaire européen (PPE).

Selon Haykakan Jamanak, Euronews s’est fait l’écho du piquet des jeunes activistes du Congrès national arménien à l’occasion du séminaire UE-Arménie sur la société civile ayant pour thème « Le droit à un procès équitable et l’indépendance du pouvoir judiciaire » (cf. la revue du 10.11) qui a été marqué par un accrochage entre manifestants et policiers.

Selon Aravot, la chaîne arménienne ArmNews, qui transmet les émissions d’Euronews, a temporairement censuré les émissions de ce dernier, en suspendant leur transmission.

Haykakan Jamanak donne la parole à un participant de ce séminaire, défenseur espagnol des droits de l’Homme, qui se dit choqué après avoir pris connaissance des vidéos des émeutes postélectorales du 1er mars 2008, de même que des tentatives des policiers de disperser le piquet des opposants. Il estime que l’UE ne réagit pas de manière adéquate à la situation des droits de l’Homme en Arménie.

Les quotidiens du 11.11 rendent compte du meurtre choquant d’un couple âgé par leur… fils, adhérant à la secte des « Témoins de Jéhovah », dans la ville de Sévan. Il a expliqué avoir été poussé à commettre cet acte de barbarie par « Jéhovah »… La presse s’interroge sur l’efficacité de la lutte contre les sectes menée par le Gouvernement et l’Eglise apostolique, alors que, selon Azg du 11.11, un Arménien sur dix adhère à une secte.

Affaires régionales

Arménie- Russie


L’ensemble de la presse du 12.11 rend compte de la session de la commission de coopération interparlementaire arméno-russe, à Erevan, le 11 novembre, à l’occasion de laquelle une délégation de parlementaires russes, conduite par le coprésident de la Commission, Nikolaï Rijkov, « héros national » d’Arménie, s’est rendue à Erevan. L’ordre du jour de la session comportait des questions relatives à la coopération arméno-russe dans les domaines des hautes technologies, de l’innovation, des sciences et de l’éducation. Lors d’une conférence de presse, M. Rijkov a exprimé sa préoccupation face au niveau [insatisfaisant] de la langue russe en Arménie et aux amendements législatifs qui prévoient des restrictions d’enseignement de cette langue dans les établissements
scolaires et universitaires. « Que signifie l’amitié arméno-russe, alors que trois millions d’Arméniens vivent en Russie, si l’on ne souhaite pas apprendre le russe dans ce pays ? », se demande-t-il. Tout en refusant de commenter le conflit du HK, M. Rijkov a fait part de la préoccupation de la délégation russe face à la recrudescence des tensions entre les parties au conflit. La délégation de parlementaires russes a été reçue par le Président Sarkissian.

Azerbaïdjan

Azg, Hayastani Hanrapetoutioun, Haykakan Jamanak et Aravot du 11.11 reproduisent un extrait de l’interview du Président kazakh N. Nazarbaev, dont le pays assume en 2010 la présidence de l’OSCE, dans laquelle il affirme que lors de sa présidence, le Kazakhstan a fait face à plusieurs défis sérieux, dont le règlement du conflit du HK. Le Président Nazarbaev s’est dit satisfait de constater « certains progrès » dans ce processus mené sous l’égide du Groupe de Minsk. Il a rappelé que récemment, pour la première fois depuis cinq ans, une visite d’experts internationaux a eu lieu au HK, aux fins d’évaluer la situation humanitaire. Il a en outre salué la déclaration des Présidents Medvedev, Sarkissian et Aliev en date du 27 octobre à Astrakhan et l’accord humanitaire sur l’échange de prisonniers de guerre et de corps de victimes. Il a dit espérer que, lors du sommet de l’OSCE à Astana, les parties réussiront à trouver des formulations mutuellement acceptables sur les questions les plus délicates.

Azg et Hayastani Hanrapetoutioun du 11.11 relèvent que, dans le cadre de la 36ème session de l’AP de l’Organisation de coopération économique de la Mer Noire qui s’est déroulée à Trabzon, la délégation arménienne conduite par le député Gaguik Minassian a condamné la politique de destruction des monuments culturels arméniens par l’Azerbaïdjan et appelé à l’ouverture de la frontière arméno-turque. Le député a indiqué qu’aucune trace de la culture arménienne n’avait été conservée à Trabzon, où 20.000 Arméniens vivaient autrefois.

Hayots Achkhar du 11.11 rendent compte du « Festival du film azerbaïdjanais » qui devrait se tenir à Erevan les 12 et 13 novembre à l’initiative de l’ONG « Centre caucasien des initiatives pacifiques » et grâce à l’assistance financière de l’Ambassade des Etats-Unis. Quatre films azerbaïdjanais y seront présentés. Les thèmes politiques dont le conflit du HK ne seront pas mentionnés. Les Azerbaïdjanais, quant à eux, ont décidé de boycotter cet événement. Hayots Achkhar considère que l’autorisation de la tenue d’un tel festival en Arménie traduit l’absence de tout sens de la « dignité nationale » et soulève des questions ayant trait à la sécurité nationale. Golos Arménii du 11.11 fait état d’exercices militaires au sein des forces armées du HK.

Turquie

Azg reproduit l’interview du PM turc Erdogan au quotidien « Jamanak » de la communauté arménienne d’Istanbul, dans laquelle il estime que la Turquie peut établir des relations de bon voisinage avec l’Arménie. La Turquie, a-t-il rappelé, n’entretient de relations hostiles avec aucun pays, et n’a jamais utilisé les événements douloureux du passé pour construire l’avenir. La Turquie a établi des relations amicales avec tous les pays [avec lesquels elle a eu des problèmes historiques]. « Il serait possible de faire la même chose avec l’Arménie. En laissant l’histoire aux historiens, l’on pourrait s’avancer ensemble vers l’avenir ».

Le PM turc a dit croire que cela était encore possible. Mais, a-t-il ajouté, une partie de la diaspora arménienne ne partage pas cette vision, ce qui suscite des problèmes. Il estime qu’en agissant de cette manière, cette partie de la diaspora ne sert pas l’Arménie. Evoquant les activités de la communauté arménienne de Turquie, le PM turc a dit considérer cette dernière comme une « richesse pour la Turquie. Selon Tert.am, le quotidien « Hurriyet » a qualifié cette interview du PM Erdogan de « message adressé à Erevan ».

Les quotidiens du 12.11 annoncent, s’abstenant de commentaires, qu’à partir du 10 novembre, la Turquie a pris le relai de la présidence du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe.

Image de la France

La presse du 11.11 rend compte de la signature, par le président Sarkozy, du décret de promulgation de la loi controversée portant réforme des retraites, qui a été publiée au Journal officiel.

168 Jam estime dans sont éditorial qu’en dépit des prévisions affirmant la renonciation, par le Président Sarkozy, au projet de la loi controversée, le chef de l’Etat français a fait ce que lui et son équipe estimaient indispensable pour le développement à long terme de leur Etat.

Aujourd’hui, il est très difficile de faire des pronostics sur le développement des événements suite à l’entrée en vigueur de la loi, qui serait susceptible, selon le journal, de provoquer une nouvelle révolte sociale, voire une chute du Gouvernement, mais il faut reconnaître que la signature par le Président Sarkozy d’une telle loi « impopulaire » traduit avant tout sa volonté politique inébranlable et sa détermination à ne pas céder à l’humeur du moment.

D’après 168 Jam, ce sont ces qualités, dont a fait preuve le chef de l’Etat français, qui manquent aux autorités arméniennes actuelles. Ce journal estime que seul le premier gouvernement [de Ter-Petrossian] de l’Arménie indépendante a su faire montre de telles qualités et effectuer des réformes économiques qui, bien que douloureuses à l’époque et vivement condamnées par l’opinion, se sont par la suite avérées être à l’avantage du pays. « Le roi du cinéma français, Alain Delon, fête son 75ème anniversaire »- Novoyé Vrémia

Rédaction : Merie Hakobian





Retour à la rubrique


Source/Lien : Ambassade de France en Arménie



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org