Aujourd'hui : Lundi, 23 septembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
La Turquie, le Conseil de l’Europe, et la tolérance
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le lourd passif de la Turquie dans le domaine de la « défonce » des droits de lÂ’homme », n'a pas empêché cet Etat, membre du Conseil de lÂ’Europe depuis 1949, d'accéder à la présidence du Comité des Ministres du Conseil de l'Europe pour les 6 prochains mois (organe garantissant l'efficacité du système européen de protection des droits de l'homme et dont la présidence est tournante par ordre alphabétique ; rappelons également que lÂ’Assemblée parlementaire du Conseil de lÂ’Europe est présidée par le Turc Mevlüt Çavuşoğlu). Cette nomination a donné lÂ’occasion à Ahmet Davutoğlu, ministre des Affaires étrangères de la Turquie, et Président du Comité des Ministres, de faire le 15 novembre 2010, une déclaration à lÂ’occasion de la Journée internationale de la tolérance 2010 : « Les sociétés tolérantes sont celles qui protègent les droits de lÂ’homme en respectant lÂ’identité propre de chaque individu. » Cela ne manque pas de piquant lorsque lÂ’on sait que les libertés sont plus que jamais bafouées en Turquie, contrairement à lÂ’image lisse et angélique que la diplomatie néo-ottomane tente de promouvoir à l’étranger.

Pour mémoire :

Depuis des décennies, l'Etat turc viole au quotidien les droits des minorités kurde, arménienne, grecque, assyro-chaldéenne-syriaque, alévie et poursuit les démocrates qui luttent pour la reconnaissance des génocides perpétrés sur son sol.

Le 10 août 2010, la Turquie a jeté en prison l’écrivain et défenseur des droits de lÂ’homme turco-allemand, Doğan Akhanlı, de retour d'Allemagne après un exil de près de 20 ans.

Le 14 septembre 2010, la Cour Européenne des Droits de l'Homme a condamné la Turquie pour avoir manqué à son devoir de protéger la vie et la liberté d’expression du journaliste arménien Hrant Dink, assassiné à Istanbul le 19 janvier 2007 (Ogun Samast, l’assassin présumé de Dink va d’ailleurs être libéré sous peu après une parodie de procès).

Les journalistes de Turquie font face actuellement à une répression accrue, et se voient traîner devant les tribunaux, sur des accusations ubuesques susceptibles de déboucher sur de lourdes peines de prison : le journaliste d’investigation Ismail Saymaz risque jusqu’à 95 ans d’emprisonnement pour 12 procès.

Les opposants kurdes sont dans la ligne de mire également.
Le 18 octobre 2010 s’est ouvert à Diyarbakir, un procès qui va juger 151 personnalités kurdes, parmi les 1.500 prévenus qui croupissent, certain(e)s depuis 18 mois, dans les geôles turques.

CÂ’est, depuis les purges staliniennes, le plus grand procès politique en Europe : il fait suite au succès kurde obtenu lors des élections locales et régionales de mars 2009. Abdullah Demirbas, le Maire de Sur (arrondissement de Diyarbakir) risque 153 ans de prison. Avec lui, sont jugés 41 femmes et 110 hommes : outre 3 anciens députés du DEP, 25 maires, et de nombreuses personnalités kurdes de premier plan, est également jugée Leyla Güven, Maire de Viranşehir, et membre du Conseil de lÂ’EuropeÂ…

Le Collectif VAN vous propose de prendre connaissance des leçons de tolérance de Monsieur Ahmet Davutoğlu, ministre des Affaires étrangères de la Turquie, et Président du Comité des Ministres du Conseil de lÂ’Europe : il semble dÂ’ailleurs curieusement oublier de critiquer les discours de haine et dÂ’intolérance à lÂ’origine de la violence ciblée qui frappe actuellement la minorité assyro-chaldéenne-syriaque (chrétienne) dÂ’Irak.



Conseil de lÂ’Europe

Communiqué de presse - 854(2010)

Journée internationale de la tolérance 2010

Déclaration dÂ’Ahmet Davutoğlu, ministre des Affaires étrangères de la Turquie, Président du Comité des Ministres


Strasbourg, 15.11.2010 - « Les sociétés tolérantes sont celles qui protègent les droits de lÂ’homme en respectant lÂ’identité propre de chaque individu », a déclaré Ahmet Davutoğlu, Président du Comité des Ministres du Conseil de lÂ’Europe, à lÂ’occasion de la Journée internationale de la tolérance. « Dans la quête de cet idéal, les Etats membres du Conseil de lÂ’Europe sont guidés par les obligations qui leur incombent en vertu de la Convention européenne des droits de lÂ’homme, dont nous célébrons cette année le 60e anniversaire. Ils bénéficient également des conseils des organes du Conseil de lÂ’Europe, et notamment du Commissaire aux droits de lÂ’homme et de la Commission européenne contre le racisme et lÂ’intolérance (ECRI).

Les défis sont multiples. La discrimination sévit toujours en Europe, qu’elle soit fondée sur la couleur de peau, l’origine ethnique ou nationale, la religion, la langue, la citoyenneté ou tout autre motif. La détérioration des liens sociaux accentue la radicalisation de certains groupes. Qui plus est, les normes établies par notre Organisation sont remises en cause de plus en plus ouvertement par ceux qui tiennent un discours politique xénophobe ou islamophobe, engagent des débats fallacieux sur l’intégration et les valeurs nationales ou incitent purement et simplement à la haine.

Apprendre à vivre ensemble, c’est ce à quoi nous devons avant tout nous attacher en ce XXIe siècle. C’est pourquoi nous avons chargé un groupe d’« éminentes personnalités » de présenter de toute urgence des recommandations concrètes à ce sujet. Cette initiative vient compléter d’autres projets en cours dans les domaines, par exemple, de l’éducation et du dialogue interculturel.

La Journée internationale de la tolérance me donne l’occasion de réaffirmer la détermination du Conseil de l’Europe à coopérer activement avec nos organisations partenaires au niveau mondial et régional, afin de parvenir à une sécurité profonde, reposant sur la liberté, l’équité, la justice, l’égalité des chances et le respect de la diversité. »

pressunit@coe.int
www.coe.int


Lire aussi :

Conseil de l'Europe : la Turquie présente ses priorités pour la présidence

La Turquie se rallie à la Journée Internationale de la démocratie

Turquie : coup de force policier contre les socialistes

Interview d’Erol Özkoray: Le totalitarisme sournois de la Turquie

La Turquie juge une membre du Conseil de l'Europe

Les chrétiens d'Irak racontent leur calvaire quotidien

Allemagne : Liberté et justice pour Erdogan Akhanli

Turquie : justice pour l’écrivain Erdoğan Akhanli

Turquie : le guide d’un Musée de la Shoah en prison

Soutien à Doğan Akhanlı : le Collectif VAN à la Fête de la Fraternité

La Turquie emprisonne un intellectuel gênant

Orhan Pamuk et Günter Grass : « Fraternité avec Dogan Akhanli »

Turquie – Arrestation de l’écrivain Dogan Akhanli

Un démocrate turc d'Allemagne écrit le roman du génocide arménien

Roman traduit du turc : Les Juges de lÂ’Apocalypse

Turquie : des dizaines de journalistes poursuivis en justice



Retour à la rubrique


Source/Lien : Conseil de lÂ’Europe



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org