Aujourd'hui : Jeudi, 21 juin 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 9 décembre
Publié le : 09-12-2016

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique "Ephéméride" du Collectif VAN a été lancée le 6 décembre 2010. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)



Légende photo : 9 décembre 1948 – L'Assemblée générale de l'O.N.U a adopté la Convention pour la prévention et la répression de crime de génocide : « Le génocide s’entend de l’un quelconque des actes ci-après, commis dans l’intention de détruire en tout ou en partie un groupe national, ethnique, racial ou religieux »

Ca s’est passé un 9 décembre (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

9 décembre 1905 -- La séparation de l'Eglise et de l'Etat est décrétée en France.
Nouvel Obs: L'éphéméride du jeudi 9 décembre 2010

9 décembre 1921 – Extrait de la lettre de Vahan Portoukalian, vivant à Adana, à Kourken Tahmazian :
« Arrivée inopinée des PP Jérôme et Ange, supérieurs des missions des Capucins de Syrie et Mésopotamie. Le P. Ange, interné un mois à Sivas, avec pères et sœurs, vient de s’entendre avec Franklin-Bouillon pour le retour des missionnaires à Ourfa. Franklin l’encourage : « Les Turcs ne sont plus Turcs : vous n’avez rien à craindre ». Mais le colonel Pételat, lui, a dit : «Ne vous pressez pas, attendez que nous ayons établi des postes sur la voie ferrée (si nous pouvons en établir) ; Franklin-Bouillon juge les Turcs par une quinzaine de personnalités européanisées qui peuvent être sincères ; mais on ne change pas le naturel d’un peuple comme on change de veste... » Et ainsi, pendant une bonne demi-heure, j’ai été ravi d’entendre cet homme en petit comité, car en public il tient un tout autre langage. Il n’est donc pas ce que croyions et ce qu’il affiche. Il est pour nous d’une extrême politesse. »
Imprescriptible: L’évacuation française de la Cilicie en 1921 vue par l’officier Vahan Portoukalian

9 décembre 1922 – Turquie : le patriarche Zaven démissionne de ses fonctions de patriarche de Constantinople. Le Patriarcat arménien de Constantinople avait en 1919 et 1920 conservé tous les numéros du Takvim-i Vekayi et de la presse concernant les massacres. Cette documentation fut soigneusement préservée par le patriarche Zaven qui créa un « Bureau d'information sur les déportations arméniennes ». Ce dernier rassembla et classa tous les documents concernant la déportation, les massacres, les enlèvements et les conversions. La bibliothèque du Patriarcat de Jérusalem possède ces documents et ils sont accessibles aux chercheurs. Le travail de Krieger, puis de Dadrian, réfute point par point la thèse turque sur la falsification des matériaux Andonian.
Imprescriptible: Le sort de la documentation arménienne

9 décembre 1939 – Pologne : Environ 200 Juifs polonais traversent le Boug, en territoire occupé par les Soviétiques, après avoir survécu à une marche forcée conduite par les Allemands depuis les villes de Hrubieszow et de Chelm. Ils étaient environ 1.800 au départ.
Chelmno

9 décembre 1941 – Pologne : le premier convoi automobile venant de Kolo et transportant des juifs est arrivé à Chelmno, comportant 700 juifs.
Chelmno

9 décembre 1941 – France : décret prévoyant l'internement des étrangers et apatrides juifs entrés en France depuis le 1er janvier 1936.
Wikipédia: Lois contre les Juifs et les étrangers pendant le régime de Vichy

9 décembre 1941 -- 800 juifs du « petit ghetto » de Riga (R.S.S. de Lettonie) sont conduits dans la forêt voisine de Rambuli, où ils sont asphyxiés par les SS dans des camions à gaz. A ce jour, 25 000 juifs du ghetto de Riga, dont le célèbre historien Simon Dubnow, ont été tués.
Israelvivra.com

9 décembre 1942 -- 2 500 juifs de Luga Vola (province de Bialystok, Pologne) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.
Walter Rauff, le commandant des SS en Tunisie, est furieux de ce que 120 travailleurs juifs seulement se soient présentés, alors qu'à la suite de ses ordres il en attendait 3000. Le même jour, des soldats allemands se livrent à une rafle dans la grande synagogue de Tunis : les hommes sont retenus pour le travail forcé, beaucoup de femmes et d'enfants sont maltraités par les soldats.
Israelvivra.com

9 décembre 1946 – Allemagne : 23 médecins et scientifiques SS sont jugés à Nuremberg devant un tribunal militaire U.S.. 16 seront jugés coupables dont 7 seront pendus.
Seconde-guerre: Chronologie d'après-guerre

9 décembre 1948 – L'Assemblée générale de l'O.N.U a adopté la Convention pour la prévention et la répression de crime de génocide :
« Le génocide s’entend de l’un quelconque des actes ci-après, commis dans l’intention de détruire en tout ou en partie un groupe national, ethnique, racial ou religieux ».
Wikipédia: Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide et Voix des Français: Génocide arménien: justice pour un peuple martyre

9 décembre 2015 -- Journée internationale des victimes du crime de génocide : en cette année du Centenaire du génocide de 1915 perpétré en Turquie contre les populations arméniennes et assyriennes, l’Assemblée générale de l'ONU a proclamé, à l'initiative de l'Arménie, le 9 décembre comme étant la "Journée internationale de commémoration des victimes du crime de génocide et de la prévention de ce crime". Le 9 décembre est la date anniversaire de l'adoption de la Convention de 1948 pour la prévention et la répression du crime de génocide (la « Convention sur le génocide »). L’objectif de cette journée est de mieux faire connaître la Convention sur le génocide et son rôle dans la lutte contre le génocide et la prévention de ce crime, tel que défini dans la Convention, et de commémorer et honorer les victimes.
Collectif VAN

Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org