Aujourd'hui : Lundi, 22 octobre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 14 décembre
Publié le : 14-12-2017

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)


Légende photo: 14 décembre 1942 -- 4 000 juifs de Novy Dvor Mazoviechi (Varsovie) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

Photo: entrée du camp d'Auschwitz-Birkenau, mémorial de la Shoah

Le bandeau #FreeOsmanKavala
, situé sous chaque visuel de notre site, est un appel du Collectif VAN à libérer Osman Kavala, injustement incarcéré en Turquie depuis le 1er novembre 2017.


Ça s’est passé un 14 décembre (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :


14 décembre 1877 -- La Serbie s'allie à la Russie dans la guerre contre la Turquie.
Éphéméride & almanach du jour

14 décembre 1915 -- La dépêche chiffrée, lancée en date du 14 décembre 1915 par le vali d'Erzeroum, Munir Bey, porte que la caravane de riches Arméniens expédiés d'Erzeroum a été victime de meurtres et de pillages par les habitants du Dersim et par les bandes qu'avait organisées Behaeddine Chakir Bey, membre du Comité central de l'Union et Progrès.
Imprescriptible.fr: Procès des Unionistes/ l'Acte d'accusation

14 décembre 1915 -- Empire ottoman : dans un télégramme du 14 décembre 1915, Talaat protestait contre l'envoi de déportés [arméniens] dans des régions « suspectes » comme la Syrie et Jérusalem; le but étant l'extermination des « personnes en question », il jugeait cette tolérance « une faute impardonnable ». Et il ajoutait: « le lieu d'exil des perturbateurs de ce genre est le néant. »
Ternon, Yves. Enquête sur la négation d'un génocide, Marseille, Parenthèses, 1989
Imprescriptible.fr: Enquête sur la négation d'un génocide, Chapitre II, Les matériaux incriminés

14 décembre 1918 -- Empire ottoman /Presse d’Istanbul : ● Sabah, 14 décembre 1918. « Talat Paşa a ordonné la destruction des Arméniens » (Ermenilerin imhasimi emretmistir)
****Takvimi Vekayi N° 3540, séance du 28 avril 1919. Date de publication 5 mai 1919. «p.7 La Cour cite un chiffre du 14 décembre 1918 du gouverneur d’Erzeroum Munir (Akkaya).[ qui, comme Tahsin, rejoignit plus tard les Kémalistes attestant le fait que les convois de déportés arméniens étaient soumis « aux massacres et aux pillages » (Katl u garate maruz) selon l’arrangement du « membre du Comité Central de l’Ittihad, Behaeddin Şakir »]»
****La Renaissance (Constantinople) du 14 décembre 1918. «Le ministre de l'Intérieur, Mustafa Arif bey, confirma que le gouvernement condamnait les deux ministères Saïd Halim et Talaat. Sa conviction paraissait établie: « Un gouvernement doit poursuivre uniquement des coupables. Aussi est-il regrettable que nos dirigeants de cette époque, inspirés par le brigandage, aient mis en oeuvre la déportation d'une manière telle que les bandits les plus audacieux et sanguinaires n'auraient pu le faire. Le gouvernement qui a ordonné de déporter les Arméniens vers Deir-ez-Zor n'avait pas même pensé à les installer ni à leur procurer de la nourriture, en plein milieu des tribus arabes. Quel était le but du gouvernement ? [...] Il n'est malheureusement pas possible de nier ou d'ignorer la question. Ils ont voulu exterminer et ils ont exterminé. De même qu'il n'est pas possible de cacher que cette décision a été prise par des membres influents du Comité central du Parti et qu'elle a été exécutée par le gouvernement. [...] Ils ont préféré exterminer les Arméniens. » »
Imprescriptible.fr: Documentation du génocide arménien dans les sources turques
Imprescriptible.fr: La commission Mazhar

14 décembre 1919 -- Empire ottoman: le Temps publie cette déclaration de Charles Richet, célèbre physiologiste français, membre de l'Académie des Sciences, apôtre du pacifisme et l’un des pionniers de l’aviation, Président du Comité français pour l'Arménie : « Il n'y a pas à proprement parler de pays arméniens, en d'autres termes, il n'y a pas d'Arménie, l'Arménie n'existe pas ! ... Est-ce parce qu'il n'y a plus, dit-on, assez d'Arméniens ? Cela équivaudrait à dire qu'il existe un chiffre au-dessous duquel un peuple n'a pas le droit d'être libre... L'argument du nombre est dépourvu de toute valeur, et vouloir en faire état serait plus monstrueux encore que l'acte même d'extermination accompli par les Turcs, car ce serait reconnaître de sang-froid, après un an de réflexion, l'efficacité de cet acte, ce serait le déclarer valable et le ratifier officiellement. Cela, après la note collective du 24 mai 1915 ! »
Imprescriptible.fr: Citations d'intellectuels et d'artistes

14 décembre 1936 -- Le nouveau prix Nobel de la paix, Carl Von Ossietzky, qui s’est vu refuser le voyage à Stockholm pour recevoir son prix est transféré du camp de concentration de Papenburg dans un hôpital de Berlin, étant gravement malade suite aux mauvais traitements subis lors de son internement.
Skynet : 14 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

14 décembre 1938 -- Allemagne : Hermann Göring prend en charge la résolution de la « Question juive ». Hermann Wilhelm Göring (ou Goering) (né le 12 janvier 1893 à Rosenheim ; se suicide le 15 octobre 1946 à Nuremberg) est un militaire et un homme politique allemand de premier plan du parti nazi et du gouvernement du Troisième Reich. Commandant en chef de la Luftwaffe et ministre de l'Air, il fut condamné à mort à l'issue du procès de Nuremberg en raison de son implication dans les crimes du régime nazi.
Seconde-guerre.com
Wikipedia

14 décembre 1941 -- - Les SS assassinent 76 juifs de Karasubasar (Ukraine).
- Les SS conduisent 975 juifs du village de Dabie (Pologne) dans la forêt de Chelmno, où ils sont asphyxiés dans des camions à gaz spécialement équipés.
- Date limite pour les juifs de Lwow (Ukraine) qui devaient s'installer dans le quartier désigné par les nazis le 8 novembre : En ce jour, les juifs qui n'ont pas obéi à l'ordre de déménagement et sont restés cachés à leur ancienne adresse sont fusillés.
- En France, après un attentat, les Allemands imposent aux Juifs une “ amende ” de 1 milliard de francs et décident d’exécuter 100 otages juifs..
Skynet : 14 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

14 décembre 1942 -- 4 000 juifs de Novy Dvor Mazoviechi (Varsovie) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.
Skynet : 14 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

14 décembre 1942 -- Goebbels note dans son journal : « La race juive a préparé cette guerre, elle est l’instigatrice spirituelle de tout le malheur qui s’est abattu sur le monde. La juiverie doit payer pour ses crimes, comme le Führer l’a prophétisé dans son discours du Reichstag : par l’anéantissement de la race juive en Europe et, si possible, dans le monde entier (Die jüdische Rasse hat diesen Krieg vorbereitet, sie ist der geistige Urheber des ganzen Unglücks, das über die Welt hereingebrochen ist. Das Judentum muß für sein Verbrechen bezahlen, so wie der Führer es damals in seiner Reichstagsrede prophezeit hat : mit der Auslöschung der jüdischen Rasse in Europa und vielleicht in der ganzen Welt). »
Joseph Goebbels, Die Tagebücher von Joseph Goebbels, éd. Elke Fröhlich, Munich, 1998, partie II, vol. 6, p. 445-446.
PHDN

14 décembre 1943 -- Le ghetto B, (appelé « Schmelzghetto »), est géré par la Gestapo de Rzeszow et le Judenrat y fonctionne toujours. Les familles des ouvriers du ghetto A y vivent ainsi que les nouveaux arrivants. Le 15 décembre arrive un groupe de 600 juifs du ghetto de Krosno et le 14 décembre un groupe de 170 prisonniers du camp de travail de Dukla.
Encyclopédie BS

14 décembre 1943 -- Un juif est déporté de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Theresienstadt.
- Les SS et la police ukrainienne fusillent 200 juifs à Drohobycz (Ukraine).
Skynet : 14 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

14 décembre 1995 -- L'accord de paix en Bosnie est paraphé à Paris par le président bosniaque Alija Izetbegovic, le président serbe Slobodan Milosevic et le président croate Franjo Tudjman, après trois ans et demi de conflit.
"Éphéméride et almanach du 14 décembre 2010"

14 décembre 2009 -- Le premier train reliant directement Belgrade et Sarajevo depuis 18 ans a quitté dimanche la capitale serbe, à destination de celle de la Bosnie, dans le cadre des efforts de réconciliation après les sanglants conflits des Balkans.
"Éphéméride et almanach du 14 décembre 2010"


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org






Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org