Aujourd'hui : Lundi, 10 décembre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 15 décembre
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée).


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)


Légende photo: 15 décembre 1961 -- Israël : Adolf Eichmann, ancien SS allemand, enlevé en Argentine par les services secrets d'Israël, est condamné à mort en Israël. Adolf Eichmann (Solingen 19 mars 1906 – Jérusalem 31 mai 1962) était un haut fonctionnaire allemand sous le Troisième Reich, un officier SS Obersturmbannführer (comparable à lieutenant-colonel dans l'armée) et membre du parti nazi. Nommé pendant la guerre à la tête du RSHA Referat IV B4, qui s'occupe des « affaires juives et de l'évacuation », il fut responsable de la logistique de la « solution finale » (Endlösung). Il organisa notamment l'identification des victimes de l'extermination raciale prônée par le NSDAP et leur déportation vers les camps de concentration et d'extermination.

Photo: Adolf Eichmann

Le bandeau #FreeOsmanKavala
, situé sous chaque visuel de notre site, est un appel du Collectif VAN à libérer Osman Kavala, injustement incarcéré en Turquie depuis le 1er novembre 2017.


Ça s’est passé un 15 décembre (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :


15 décembre 1055 -- Le sultan turc seldjoukide Toghrul Beg s'empare de Bagdad, capitale du califat musulman.
Nouvel Obs: L'éphéméride du mercredi 15 décembre 2010

15 décembre 1914 -- Empire ottoman/MASSACRES ET PILLAGES DE HASARAN: le 15 décembre 1914 les Kurdes envahissent le village de Hasaran, et y tuent sept hommes, une femme et deux filles. Une femme, en outre, est blessée. Ils enlèvent cinq mille six cents têtes de bétail, cinq mille neuf cents mesures de céréales, mille six cents batmans* de beurre, fromage, etc., et tous les meubles, ustensiles, argent, etc., y compris les biens de l'église, pillée de fond en comble. La population est tramée de village en village.
*Unité de poids utilisé en Orient qui peut varier de 2,9 kg à 13,8 kg selon les pays (ndt).
Imprescriptible.fr: Document italien

15 décembre 1916 -- Empire ottoman /Témoignagesen de Aleksan Tarpinian: en compagnie de quatre vingts jeunes compagnons et sous la surveillance de vingt cavaliers, nous sommes parvenus à Deir-Zor, après qu’on nous eut dépouillé de notre argent et de nos vêtements, sans parvenir à nous enfuir, car la surveillance était étroite. Quand nous sommes arrivés là-bas, elle s’est relâchée et je me suis échappé une fois de plus; je suis venu à Alep; j’ai pénétré dans la gare où je suis resté jusqu’à la chute de la ville.
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915
Imprescriptible.fr: Alèksan Tarpinian

15 décembre 1918 -- Empire ottoman : « un décret du sultan institua trois tribunaux de guerre pour juger les principaux responsables [du génocide arménien]. Dans les provinces, des tribunaux furent constitués pour traiter les dossiers des responsables locaux des déportations et des massacres. Comme le nombre des accusés était de plusieurs milliers, il fut décidé de diviser l'Empire ottoman en dix régions judiciaires. » Paru dans Stamboul (Constantinople), 15 décembre 1918. Ternon, Yves. Enquête sur la négation d'un génocide, Marseille, Parenthèses, 1989
Imprescriptible.fr: La commission Mazhar

15 décembre 1918 -- Empire ottoman : « Il était évident que le Parlement avait été le complice, sinon le collaborateur, des Jeunes-Turcs, que certains députés avaient mené personnellement les massacres [des Arméniens] et que le Parlement avait voté des lois scélérates. Paru dans La Renaissance (Constantinople), 15 décembre 1918 ». Ternon, Yves. Enquête sur la négation d'un génocide, Marseille, Parenthèses, 1989
Imprescriptible.fr: La commission Mazhar

15 décembre 1918 -- L'article de Sabah est reproduit dans La Renaissance (Constantinople) : Ali Kemal, le rédacteur en chef de Sabah, et Yunus Nadi, rédacteur en chef de Yeni Gün, ouvrent la polémique par leurs éditoriaux en décembre 1918. « Le monde le sait : la vérité est que les massacres des Arméniens ont été organisés sur les ordres du Comité central. Ces ordres ont été transmis par l'intermédiaire d'émissaires spéciaux et ont été exécutés par des bandits sous son propre contrôle. Dévoiler ces faits n'est-il pas servir les Turcs et la cause turque. Voulez-vous que nous hésitions à le faire et tombions à notre tour sous la même accusation ? » écrivait Ali Kemal.. Les Chambres et le gouvernement étaient en accord avec la presse.
Ternon, Yves. Enquête sur la négation d'un génocide, Marseille, Parenthèses, 1989
Imprescriptible.fr: La commission Mazhar

15 décembre 1918 -- France : publication du N°24 du périodique « La Voix de l'Arménie ». Au sommaire : "Indépendance de l'Arménie " par René Pinon.
Archives Imprescriptible

15 décembre 1920 -- Société des Nations : en appuyant le rapport de la 5e Commission, à la 25e séance de l’Assemblée, le 15 décembre 1920, M. Benès divisa fort judicieusement les États ayant fait des demandes d’admission en trois groupes : les États qu’il est difficile d’admettre à cause de leur exiguïté (Luxembourg, Lichtenstein) ; les États ex-ennemis (Autriche, Bulgarie) ; les nouveaux États, qui « ne peuvent être reconnus comme consolidés » (Finlande, Lithuanie, Esthonie, Lettonie, Arménie, Géorgie, Azerbaïdjan, Ukraine, Albanie.)
Mandelstam, André. La Société des Nations et les Puissances devant le problème arménien, Paris, Pédone, 1926 ; rééd. Imprimerie Hamaskaïne, 1970.
Imprescriptible.fr: Question de l'admission de l'Arménie dans la Société des Nations

15 décembre 1921 -- L’Angleterre fait savoir à ses ressortissants qu’après le 15 décembre, elle ne se chargerait plus de les protéger. En conséquence, elle leur fait un devoir de quitter la Cilicie ; un torpilleur anglais stationne en rade de Mersine.
Imprescriptible : [Lettre de Vahan Portoukalian à Kourken Tahmazian]*Adana, 11 décembre 1921
L’évacuation française de la Cilicie en 1921 vue par l’officier Vahan Portoukalian.
Documents publiés par R. H. Kévorkian


15 décembre 1940 -- Slovaquie: selon un recensement du 15 décembre 1940, il y avait environ 90 000 Juifs en Slovaquie. la Slovaquie devint une nation indépendante, mais satellite de l'Allemagne après le démembrement de la Tchécoslovaquie. Elle fut aussi l'un des pays alliés de l'Allemagne qui acceptèrent de déporter les Juifs dans le cadre de la "Solution finale". En mars 1942, la Slovaquie signa avec l'Allemagne un accord sur la déportation des Juifs, et entre mars et octobre 1942, près de 60 000 Juifs furent déportés vers la Pologne occupée par l'Allemagne et assassinés. Les Juifs qui restaient furent enfermés dans des camps de travail en Slovaquie, principalement à Sered, Novaky et Vyhne.
United States Holocaust Memorial Museum

15 décembre 1941 -- Pendant deux jours, 3 500 juifs de Liepaja (Lettonie) sont massacrés par les SS et des collaborateurs lettons.
- Des SS et des volontaires lituaniens fusillent 3 000 juifs à Kovno (Lituanie).
Skynet : 15 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

15 décembre 1941 -- Seconde guerre mondiale: 75 otages juifs ou communistes sont fusillés au Mont Valérien, à l'ouest de Paris.
Nouvel Obs: L'éphéméride du mercredi 15 décembre 2010

15 décembre 1942 -- La police fusille 10 juifs originaires de Gostynin et de Wloclaweck dans la forêt de Suchodebski, à Lanieta (Pologne).
Skynet : 15 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

15 décembre 1943 -- 2 504 juifs sont déportés du camp de concentration de Theresienstadt au camp d'extermination d'Auschwitz.
Skynet : 15 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

15 décembre 1961 -- Israël : Adolf Eichmann, ancien SS allemand, enlevé en Argentine par les services secrets d'Israël, est condamné à mort en Israël. Adolf Eichmann (Solingen 19 mars 1906 – Jérusalem 31 mai 1962) était un haut fonctionnaire allemand sous le Troisième Reich, un officier SS Obersturmbannführer (comparable à lieutenant-colonel dans l'armée) et membre du parti nazi. Nommé pendant la guerre à la tête du RSHA Referat IV B4, qui s'occupe des « affaires juives et de l'évacuation », il fut responsable de la logistique de la « solution finale » (Endlösung). Il organisa notamment l'identification des victimes de l'extermination raciale prônée par le NSDAP et leur déportation vers les camps de concentration et d'extermination. Déclaré coupable pour tous les chefs d'inculpation, il est condamné à mort le 15 décembre 1961 et pendu par l'agent pénitentiaire Shalom Nagar peu après minuit le 1er juin 1962 dans la cour de la prison de Ramla. Il reste officiellement le seul condamné à mort civil jamais exécuté par Israël. Ses derniers mots sont : "Vive l'Allemagne. Vive l'Autriche. Vive l'Argentine. Ce sont les trois pays desquels je fus le plus proche et je ne les oublierai pas. Je devais obéir aux règles de la guerre et à mon drapeau. Je suis prêt." Son corps a été incinéré et ses cendres dispersées dans la Méditerranée. La dispersion des cendres dans la mer fut l’une des dernières volontés d’Adolf Eichmann, Israël accepta la dispersion des cendres, mais uniquement au-delà des eaux territoriales de l’État hébreu.
Seconde-guerre.com
Seconde-guerre.com : Biographie Allemagne
Wikipedia

15 décembre 1973 -- Turquie : Une tombe-monument a été inaugurée en lÂ’honneur de Mehmet Kemal Bey. Mehmet Kemal Bey est lÂ’un des responsables du génocide des Arméniens, concernant la région de Yozgat. Des commémorations ont lieu en sa mémoire, chaque 10 avril à Istanbul (Kadıköy Kuşdili). Il avait été condamné à mort le 8 avril 1919, par une cour martiale turque sous la présidence du général Mustafa Paşa. Le condamné avait été pendu immédiatement à Beyazit, Istanbul, le 10 avril 1919. La Grande Assemblée Nationale de Turquie, par une loi du 14 octobre 1922, a déclaré Kemâl Beğ, "Martyr National" (Millî Şehit)...
Imprescriptible : La période kémaliste et républicaine

15 décembre 2004 -- Le Parlement européen « invite la Turquie à promouvoir le processus de réconciliation avec le peuple arménien en reconnaissant le génocide commis contre les Arméniens comme le demandaient les résolutions antérieures du Parlement européen concernant le statut de candidat de la Turquie (du 18 juin 1987 au 1er avril 2004); »
Résolution du Parlement européen sur le rapport régulier 2004 et la recommandation de la Commission européenne concernant les progrès réalisés par la Turquie sur la voie de l'adhésion (COM(2004)0656 – C6-0148/2004 - 2004/2182(INI))

15 décembre 2004 -- Allemagne: la construction du Mémorial aux Juifs assassinés d'Europe (Denkmal für die ermordeten Juden Europas), qui avait débuté le 1er avril 2003, s'est achevée le 15 décembre 2004. Egalement appelé Mémorial de l'Holocauste (allemand : Holocaust-Mahnmal), c’est un monument situé au centre de Berlin, entre la porte de Brandebourg et la Potsdamer Platz.
Wikipedia

15 décembre 2008 -- Turquie : une pétition est lancée par 200 intellectuels turcs et mise en ligne sur le site www.ozurdiliyoruz.com (Özür diliyorum : « Je demande pardon »). Le texte stipule: « Ma conscience ne peut accepter que l’on reste indifférent à la Grande Catastrophe que les Arméniens ottomans ont subie en 1915, et qu’on la nie. Je rejette cette injustice et, pour ma part, je partage les sentiments et les peines de mes soeurs et frères arméniens et je leur demande pardon. » Elle recueille 30 690 signatures en Turquie et provoque des débats passionnés, essentiellement sur l'usage du terme de "Grande Catastrophe" en lieu et place de "génocide". Malgré les réserves que l'on peut émettre, il s'agit d'un événement qui a fait éclater les tabous turcs autour du génocide arménien.
CollectifVAN: Turquie : Pétition d'excuses aux Arméniens


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org










Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org