Aujourd'hui : Mardi, 2 juin 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
USA/Génocide arménien : vote de la Résolution et base d’Incerlik
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La Chambre américaine des représentants des Etats-Unis pourrait présenter le vote de la résolution du génocide arménien dès ce vendredi et, en tous cas, dans les prochaines 48 heures. L’ANCA incite les Arméno-américains à appeler leurs représentants pour demander le passage de la résolution H.Res.252. Notons que l’un des principaux chantages de la Turquie pour bloquer le passage de cette Résolution est la fermeture de la base militaire d’Incerlik près d’Adana, dont une partie est occupée actuellement par l’aviation US employée pour soutenir les opérations militaires en Irak et en Afghanistan. Ironie de l’histoire, un communiqué du Cabinet d’avocats Yeghiayan, sis à Glendale (Californie) aux USA, vient de révéler que ce terrain d’Incirlik a été volé par la Turquie aux victimes du génocide arménien. « Les descendants des victimes du Génocide arménien ont assigné mercredi 15 décembre le gouvernement turc et deux banques turques devant une cour fédérale des USA, demandant des millions de dollars en dommages et intérêts, citant la saisie illégale de leurs maisons, industries et exploitations agricoles, dont une partie est occupée actuellement par une base aérienne US employée pour soutenir les opérations militaires en Irak et en Afghanistan. » Le Collectif VAN publie ici la traduction de Gilbert Béguian, pour Armenews.


Le terrain de la base américaine d’Incirlik a été volé par la Turquie au cours du génocide arménien


vendredi17 décembre 2010, par Stéphane/armenews

Les descendants des victimes du Génocide arménien ont assigné mercredi 15 décembre le gouvernement turc et deux banques turques devant une cour fédérale des USA, demandant des millions de dollars en dommages et intérêts, citant la saisie illégale de leurs maisons, industries et exploitations agricoles, dont une partie est occupée actuellement par une base aérienne US employée pour soutenir les opérations militaires en Irak et en Afghanistan.

Le procès accuse de vol et de profits faits à la suite de ces vols, la République de Turquie, la Banque centrale de La République de Turquie, et T.C. Ziraat Bankasi, l’une des plus grandes banques de Turquie, vol commis par saisie illégale lors du Génocide de 1915-23, au cours duquel les Turcs ottomans les avaient chassés de la région d’Adana, un centre de culture et de religion arméniennes.

Les trois arméno-américains qui sont les plaignants dans le procès réclament des centaines de millions de dollars en compensation de la saisie des biens de leur famille et la restitution du produit de la location et de celui d’autres opérations illégales recueillis au cours du siècle passé.

C’est le premier procès fait auprès d’une cour américaine contre le gouvernement turc dans lequel les plaignants réclament le paiement de sommes en compensation de saisies illégales de parcelles de propriété pendant le Génocide arménien, a dit leur avocat Vartkes Yeguiayan, dont l’épouse, Rita Mahdessian, est l’une des trois plaignants arméno-américains. L’ascendant de Mahdessian était un riche propriétaire foncier qui a été forcé de fuir la Turquie avec sa famille en 1915, laissant derrière lui sa maison, quelques terres agricoles, un magasin de légumes secs et une activité d’assurance.

Leur assignation réclame ’le paiement de la juste valeur correspondant au produit de la location et d’autres réparations pour les demandeurs, propriétaires en droit et héritiers, d’à peu près 62 hectares de propriété située dans la région d’Adana en Turquie", selon le dossier.

La base d’Incirlik, qui est située au carrefour de l’Europe, du Moyen Orient et de l’Asie, est considérée comme stratégiquement vitale pour les intérêts des USA dans la région. Pendant la guerre froide, la base était employée pour les missions d’espionnage aérien par les USA au dessus du territoire de l’URSS. Aujourd’hui, la base est une plaque tournante logistique pour soutenir les guerres d’Irak et d’Afghanistan et des missions humanitaires dans la région. Les géants de la restauration rapide Baskin-Robbins, Taco Bell et Pizza Hut font partie des compagnies US en activité sur la base, selon l’assignation.

Le Gouvernement turc a menacé de façon récurrente de priver les Américians d’accès à la base, si le Congrès des USA reconnaissait le Génocide arménien, en dépit du fait que cette base est construite sur un sol illégalement confisqué à des Arméniens.

"J’étais contrariée lorsque j’ai appris que le Gouvernement turc louait la propriété de ma famille au gouvernement des USA pour les besoins d’une base aérienne", a dit Anaïs Haroutounian, un autre plaignant à la cause.

"Je ne peux pas croire que les braves américains qui ont servi dans la base, dont certains sont eux-mêmes descendants d’Arméniens, accepteraient un tel comportement intolérable de la part d’un gouvernement qui prétend être notre allié.

L"affaire enregistrée aujourd’hui arrive moins d’une semaine après que la Cour d’Appel du 9ème circuit ait décidé que les descendants des victimes du Génocide arménien peuvent intenter des actions contre les sociétés d’assurance qui n’ont pas honoré les engagements contenus dans les polices d’assurance des victimes du Génocide arménien, réouvrant la porte aux poursuites en justice fondées sur les atrocités turques en Californie. La Californie, qui accueille la plus nombreuse communauté arménienne de la nation, est l’un des 42 Etats qui ont voté des lois reconnaissant le massacre de plus de 1,2 million d’Arméniens il y a près d’un siècle par les turcs ottomans.

"Jusqu’à ce que la Turquie reconnaisse et procède aux réparations pour ce génocide, l’injustice se prolonge, toujours aussi insupportable," a déclaré Yeghiayan, un avocat de Glendale qui a prit fait et cause pour le mouvement oeuvrant pour que le Génocide arménien soit porté devant les tribunaux.

"Il ne peut y avoir de cicatrisation tant que la Turquie nÂ’aura pas fait ce quÂ’elle doit faire".

Les avocats Kathryn Lee Boyd et David Shwarcz de Todd, Ferentz, Shwarcz & Rimberg se joignent à Yeghiayan dans le procès. Le professeur Michael Bazyler de l’Université Chapman, l’un des premiers experts nationaux en matière de droit du génocide et de la restitution, a été appelé comme expert international auprès des tribunaux.

Yeghiayan a intenté plus d’une demi-douzaine de procès liés au Génocide arménien et a négocié avec succès des transactions de plusieurs millions de dollars contre deux grandes compagnies d’assurance sur la vie. En juin, Yeghiayan et Boyd ont intenté un procès contre le musée Paul Getty dans ce qu’on pense être le premier cas aux USA tendant à la restitution d’objets volés au cors du Génocide arménien.

Haroutunian, Mandessian et Alex Bakalian, le troisième demandeur dans l’affaire d’aujourd"hui, ont des actes prouvant la priopriété de biens volés à ses grands parents, quelques uns se trouvant directement près des voies, des entrepôts et des locaux commerciaux qui ont servi aux militaires des Etats-Unis depuis les années 1950, selon leurs conclusions. La ville d’Incirlik, où a été construite la base, possédait aussi une grande église arménienne. L’assignation estime la valeur actuelle des terres arméniennes volées, dans la base d’Incirlik et aux alentours à approximativement 63,9 millions selon les données du Département de la défense des USA.

Pour plus de détails ; contacter le Cabinat d’avocat Yeghiayan, Glendale, CA, USA - 001 (818) 242 7400

Traduction Gilbert Béguian




Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org