Aujourd'hui : Mercredi, 17 octobre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 30 décembre
Publié le : 30-12-2015

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée).



Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)


Légende photo: 30 décembre 1915 -- Empire ottoman: une lettre de Leslie A. Davis (consul en Turquie ), annonçant la déportation et le massacre des Arméniens de Turquie, adressée au Monsieur Henry Morgenthau Ambassadeur des Etats-Unis à Constantinople. Extrait de la lettre: " L'un des épisodes les plus notables de la terrible tragédie qui se déroule est la vente par les autorités aux enchères publiques de grandes quantités de vêtements d'occasion saisis sur les déportés arméniens qui ont été assassinés. De nombreux ballots de vêtements de ce genre ont été amenés en ville et la vente s'est déroulée pendant des jours et des jours sur la place du marché. J'ai appris que la même chose avait lieu dans les autres villes du vilayet.

Photo: Leslie A. Davis


Ça s’est passé un 30 décembre (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

30 décembre 1806 -- Empire ottoman: les Ottomans déclarent la guerre à la Russie, qui occupe Bakou.
Yahoo!

30 décembre 1875 -- Empire ottoman: une Note du chancelier d'Autriche Comte Andrassy (30 décembre 1875) aux Puissances signataires du traité de Paris insista sur la nécessité de demander à la Porte la mise en application des réformes; elle demandait surtout: l'égalité devant la loi des Chrétiens et des Musulmans ; l'abolition du fermage des impôts; l'amélioration du sort des paysans; et l'établissement d'un contrôle des réformes qui serait confié à une Commission de notables chrétiens et musulmans. Mandelstam, André. La Société des Nations et les Puissances devant le problème arménien, Paris, Pédone, 1926 ; rééd. Imprimerie Hamaskaïne, 1970.
Imprescriptible.fr : L'intervention collectives des grandes puissances depuis le traité de Paris jusqu'au traité de Berlin

30 décembre 1914 -- Empire ottoman/Massacres des villages de Archan, Hassan-Tamran, Tachaghlou et Khara-Tsorick (SÉRAï): ces événements se produisent le 30 décembre 1914. Les gendarmes de Serai; ayant à leur tête Rassim effendi, aide de camp d'Abdul-Kader, vont à Akhorik et annoncent que le Caïmakam donne l'ordre à tous les Arméniens mâles, de se rendre à Séraï pour y reconstruire les casernes. Déjà, la veille, le fils de Hussein bey, Tahar, avait réuni tous les Arméniens des villages et les tenait en surveillance dans quelques maisons (ce qui prouve un complot préparé). Les gendarmes séparent les jeunes gens et les font sortir du village en les entourant de Kurdes. Les autres, avec les vieillards, ne sont mis en route qu'une heure après, escortés de gendarmes. A peine le premier groupe est-il arrivé près d'Avzarik, que les Kurdes les fusillent tous, en présence des gendarmes et de l'aide de camp.
Imprescriptible.fr : Document italien

30 décembre 1915 -- Empire ottoman: une lettre de Leslie A. Davis (consul en Turquie ), annonçant la déportation et le massacre des Arméniens de Turquie, adressée au Monsieur Henry Morgenthau Ambassadeur des Etats-Unis à Constantinople. Extrait de la lettre: " L'un des épisodes les plus notables de la terrible tragédie qui se déroule est la vente par les autorités aux enchères publiques de grandes quantités de vêtements d'occasion saisis sur les déportés arméniens qui ont été assassinés. De nombreux ballots de vêtements de ce genre ont été amenés en ville et la vente s'est déroulée pendant des jours et des jours sur la place du marché. J'ai appris que la même chose avait lieu dans les autres villes du vilayet. J'y ai assisté ici moi-même. On imagine difficilement quelque chose d'aussi sordide et d'aussi affreux. Un autre acte de barbarie encore plus effarant et qui m'a été relaté par des survivants des massacres, c'est que les gendarmes vendaient les déportés par groupes de cinquante ou de cent à des Kurdes qui devaient les tuer et à qui revenait tout ce qui se trouvait sur eux. Etant donné que les déportés étaient soigneusement fouillés et volés par les gendarmes, les Kurdes obtenaient rarement autre chose que quelques vieux vêtements de ceux qu'ils tuaient. C'est ainsi que s'est effectué le « déplacement » des Arméniens. " Extraits de: Leslie Davis. La province de la mort : archives américaines concernant le génocide des Arméniens, 1915. Complexe, 1996.
Imprescriptible.fr : Dépêches consulaires de 1915

30 décembre 1915 -- Empire ottoman: télégramme adressé par Talaat à la préfecture d'Alep en réponse à un télégramme du 15 décembre 1915 et portant le numéro 762. Voici le contenu : « Avisez les Arméniens qui dans l'intention d'éviter la déportation générale demandent à embrasser l'islamisme qu'ils ne peuvent seulement se faire musulmans que rendus au lieu de leur exil. » © Editions Parenthèses.
Imprescriptible.fr : Chapitre I, Les documents Naïm-Andonian , : DOCUMENT N° 21

30 décembre 1918 -- Empire ottoman: outre son travail de renseignement à caractère politique, le Deuxième Bureau de la Marine française rassembla justement nombre d'informations sur les « orphelins arméniens qui se trouvent actuellement [le 30 décembre 1918] dans des maisons turques, aux environs de Constantinople ». Atti del convegno internazionale, I Giusti contro i Genocidi degli Armeni e degli Ebrei (Padova, 30 novembre-2 dicembre 2000), Université de Padoue 2001, pp. 67-78.
Imprescriptible.fr : L'historien Raymond H. Kévorkian est Conservateur de la bibliothèque Nubar et directeur de recherche à l'Université Paris III, Sorbonne nouvelle.

30 décembre 1918 -- Hommage public rendu à Herbert Adams Gibbons par Archag Tchobanian lors d'une conférence qu'il donna en sa présence, sur L'Oeuvre américaine en Arménie. Extrait: " Lors des massacres d'Adana, perpétré au lendemain même de la proclamation de la constitution ottomane, c'est un intellectuel américain, qui, professeur au collège de Tarse, en Cilicie, ayant assisté au drame, en vit les dessous que les chefs jeunes-turcs voulaient dissimuler (ces misérables s'ingéniaient à faire retomber la responsabilité du désastre, d'une part sur les Arméniens eux-mêmes, d'autre part sur les partisans d'Abdul-Hamid) ; cet Américain vit la vérité, et quittant la Turquie peu après, vint à Paris et dénonça courageusement cette affreuse vérité devant l'opinion française comme devant l'opinion américaine, à un moment où le monde civilisé, leurré par les belles phrases des Jeunes-Turcs, chantait unanimement la louange de ces prétendus libéraux qui étaient les véritables et uniques auteurs de cette orgie criminelle qui ensanglanta la Cilicie..."A. Tochabanian, L'oeuvre américaine en Arménie. Publications de l'Union Intellectuelle arménienne de Paris, n°V, pp. 13-14. (cité dans le livre d'Edmond Khayadjian, Archag Tchobanian et le mouvement arménophile en France, SIGEST, page 246-247)
Imprescriptible.fr : Journal d'une américaine pendant les massacres d'Arménie en 1909

30 décembre 1918 -- Conférence de la Paix: « Le gouvernement hellénique maintient les revendications formulées dans le Mémorandum adressé par M. Vénizelos le 30 décembre 1918 à la Conférence de la Paix au sujet de l’Asie Mineure, et le gouvernement italien s’engage à lui prêter tout son appui. De son côté, la Grèce s’engage à prêter tout son appui aux revendications du gouvernement italien en Asie Mineure » (point 4, § 2, de l’accord Tittoni-Vénizelos). Giannini, I documenti diplomatici dellia Pace orientale, p. 29
Imprescriptible.fr : Les accords secrets interalliés sur la Turquie et leur modification pendant la Conférence de la Paix

30 décembre 1918 -- Des unités commandées par Kozyr-Zyrko, stationnées dans la ville d’Ovrutch (Volhynie) jusqu’au 2 janvier 1919, se livrent à un pogrome contre les habitants juifs. Kozyr-Zyrko et ses troupes font partie de l’Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura. 18 juifs sont massacrés et de nombreuses femmes juives violées.
Skynet : 30 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas

30 décembre 1919 -- La ville de Gochewo (province de Volhynie) connaît un pogrome causé par des rebelles commandés par Kozyr-Zyrko, lié à l’Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura : 2 juifs sont massacrés.
Skynet : 30 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas

30 décembre 1939 -- Exclusion des Juifs des wagons-restaurants.
- Trois bateaux avec à son bord 1 210 réfugiés juifs de Vienne et Prague, ont été arrêté sur le Danube à la frontière romano-yougoslave. Les bateaux faisaient route vers Eretz israël mais ont été arrêtés à la demande du gouvernement britannique. Finalement, deux cent enfants ont reçu des permis pour continuer le voyage, Tous les autres ont dû faire demi-tour. Les hommes seront pris au village de Zasavica et tués en/10/1941. Les femmes et les enfants ont été pris au camp de Sajmiste et seront ensuite gazés dans des camions fermés.
Skynet : 30 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas

30 décembre 1941-- Massacre de 10.000 juifs à Simferopol en Crimée.
- Début du fonctionnement d'Auschwitz II - Birkenau.
Skynet : 30 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas

30 décembre 1942 -- 1 000 juifs sortis du ghetto de Chortkov (Ukraine) sont déportés vers divers camps de travail forcé de la région. La plupart d’entre eux seront assassinés en juillet 1943.
- 

Les SS assassinent 150 juifs à Ivje (Biélorussie).
Skynet : 30 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas

30 décembre 1944 -- Dans la nuit du 31 décembre, des Croix fléchées occupent l’hôtel Ritz de Budapest, bien que placé sous protection internationale. Ils y arrêtent le président de l’Organisation sioniste, O. Komoly, et le tuent.
Skynet : 30 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas



Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org





Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org