Aujourd'hui : Dimanche, 16 juin 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 14 janvier
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)


Légende : Le Général Dufieux et son Etat-Major. Adana - Juillet 1921.

Ça s'est passé un 14 janvier (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :


14 janvier 1903 -- France : Par décret du président de la République en date du 14 janvier 1903, est nommée au grade de chevalier dans l'ordre national de la Légion d'Honneur, Mme Veuve Maurice Carlier, née Emilie Thévenin. S'est fait remarquer par son courage et son dévouement dans les événements de Sivas en 1895. (Journal officiel, 15 janvier 1903.) Carlier, Emilie. Au milieu des massacres, Journal de la femme d'un Consul de France en Arménie. Paris, Félix Juven, 1903.
Imprescriptible.fr : PARIS. Félix JUVEN, éDITEUR, 1903

14 janvier 1915 -- Turquie, dans le village arménien de Satmants : Meurtres, pillages et enlèvements commis par les tchétés kurdes de l'O.S. [Organisation Spéciale], sous le commandement d'Ömer Naci, un cadre militaire du CUP, dans le kaza de Saray-Mahmudiye, situé sur la frontière avec la Perse. Du 15 décembre 1914 au 14 janvier 1915, ce sont les villages arméniens de Hasaran le 15 décembre, Satmants le 20 décembre, Akhorig et Hasan Tamran le 30 décembre, Avzarig le 14 janvier 1915, qui sont visés. (Barby, 1917:235-240 ; Kévorkian, 2006:278).
Online Encyclopedia of Mass Violence: L’extermination des Arméniens par le régime jeune-turc (1915-1916)

14 janvier 1916 -- Les témoignages d'un déporté d'Ezeroum : « Nous arrivâmes à Souroudj le 24 septembre. Nous eûmes enfin une maison pour nous abriter. Nous prîmes un peu de repos et, en nous procurant de l'argent venu de Constantinople et d'Alep, nous pûmes vivre jusqu'au 14 janvier 1916. Bien des gens moururent de maladie au cours du voyage, incapables de résister aux atroces privations qu'ils avaient dû subir. Le 14 janvier, par une froide journée d'hiver où la tempête de neige faisait rage, l'ordre arriva de transporter le convoi à Raka. Après avoir subi des souffrances indicibles qui durèrent sept jours, nous arrivâmes enfin à Raka, sur le bord de l'Euphrate, couchant à la belle étoile. Nous demeurâmes 14 jours dans ce lieu. » J. Naayem, Les Assyro-chaldéens et les Arméniens massacrés par les Turcs.
Documents inédits recueillis par un témoin oculaire, Paris, Bloud § Gay, 1920
Imprescriptible.fr : Récit d'un déporté d’Ezeroum, Saghérian, de Baïbourt, fait à Alep, le 16 décembre 1917

14 janvier 1917 -- Une série de rapports (transmis par la Légation de Constantinople, dans son rapport n° 548 ; Archives, n° 5079) datés des 14 et 29 janvier, 7 et 29 février 1917, décrivent la destruction des Villages de la Mer Noire. Les persécutions anti-helléniques en Turquie depuis le début de la guerre européenne. D'après les rapports officiels des agents diplomatiques et consulaires. PARIS, LIBRAIRIE BERNARD GRASSET, 1918
Imprescriptible.fr : Les Persécutions anti-helléniques en Turquie depuis le début de la guerre européenne, Chapitre III, Samsoun

14 janvier 1921 -- Le mandat français en Cilicie et l'expulsion des Arméniens. Adana, 14 janvier 1921 : Lettre de Vahan Portoukalian à Kourken Tahmazian. Extraits : « Les événements ont fait que nous avons dû rester en plein Kémalistan. Il n'était pas possible de se dérober et de plaquer ici nos orphelins, sans rester avec eux. Sans doute environ 250 des orphelins arméniens ont pris la fuite et ont émigré avec la foule, mais il en reste encore ici 450 dont la plupart des tout-petits. Adana est devenu certainement plus turc qu'il ne l'était avant la guerre. Les premiers temps, les milieux officiels français s'imaginaient que cet exode s'était déclenché sur un mot d'ordre venu de Paris : on voit qu'ils ne connaissent guère les dirigeants arméniens de Paris, puisqu'ils les croient susceptibles de donner des mots d'ordre. Est-ce que vous avez vu le général Dufieux ? C'est vraiment une noble et grande figure, un grand caractère. Les Ciliciens lui devront beaucoup. Je suis persuadé que s'il n'avait tenu qu'à lui, les orphelins ne seraient pas restés ici. En effet, en dehors de toute question de sécurité, la situation de ces enfants est devenue bizarre dans un pays où il n'y a plus d'Arméniens et où par conséquent il ne sera plus possible de les placer, de leur créer des moyens d'existence; ce qui est vrai pour les garçons, l'est encore plus pour les filles. Quant au retour des chrétiens, il est fort hypothétique : reviendront ceux qui ont des intérêts à liquider et pour faire cette liquidation, enfin très peu de gens.
Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915
Imprescriptible.fr : L'évacuation française de la Cilicie en 1921 vue par l'officier Vahan Portoukalian

14 janvier 1942 -- A Szczakowa (Pologne), un juif est pendu en guise de représailles par la Gestapo.
- 1 000 juifs d'Izbica Kujawska (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Chelmno, où ils sont assassinés.
Skynet : 14 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas

14 janvier 1943 -- Pendant plusieurs jours, une partie des 8 000 juifs du ghetto de Lomza (Pologne) est déportée au camp d'extermination d'Auschwitz. Les autres sont assassinés près de la ville, dans la forêt de Galczyn.
Skynet : 14 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas

14 janvier 1943 -- 13-14 janvier : Rafle de juifs à Rouen (familles françaises pour la première fois).
1939-1945 : chronologie de la guerre

14 janvier 1945 -- 150 malades et membres du personnel de l'hôpital orthodoxe juif de Varosmajor (Hongrie) sont massacrés par des bandes de l'extrême droite.
Skynet : 14 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas

14 janvier 1990 -- Azerbaïdjan. Pogroms anti-Arméniens de Bakou. Chronologie de la semaine sanglante : « A Bakou, le 14 janvier 1990, un groupe de 30 à 40 personnes, s'est rué dans l'appartement des Torossian, un couple âgé, et avec eux se trouvaient aussi deux autres personnes âgées (de la famille). Les criminels les ont tous frappés, ils leur ont pris 3500 roubles, et ils ont obligé ces Arméniens et leurs voisins à sortir de la ville. Là, ils les ont arrosés d'essence et les ont brûlés. »
1990/2010 - Il y a 20 ans, les pogroms génocidaires de Bakou


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org





Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org