Aujourd'hui : Jeudi, 21 février 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 17 janvier
Publié le :

Info Collectif VAN – www.collectifvan.org – La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)



Légende photo: 17 janvier 1945 -- À Auschwitz, où beaucoup sont informés de l'avance des troupes soviétiques, la journée du 17 janvier est calme, mais tous sont tendus. Le commandement SS ordonne l'évacuation du camp d'extermination d'Auschwitz afin que les détenus ne se retrouvent pas entre les mains de l'armée soviétique. Sur les différents itinéraires des seules évacuations d'Auschwitz et de Birkenau, des centaines d'hommes et de femmes ont été sauvagement abattus.

Photo: Evacuation d'Auschwitz : Train de la mort. Un des convois transportant les détenus évacués du camp d'Auschwitz. Photogramme d'un film amateur tourné clandestinement par un habitant, l'ingénieur Jindrich Kremer.



Ça s'est passé un 17 janvier (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

17 janvier 1898 -- France : quatre jours après la publication par Émile Zola de son J'accuse protestant contre la condamnation de Dreyfus, les antisémites ripostent violemment. Dans toute la France des cortèges pogromistes déferlent sur les quartiers juifs aux cris de « Conspuez Zola! » et de « Mort aux juifs! ». A Paris une réunion publique est programmée par l'aile la plus dure de l'antidreyfusisme, dans la salle dite du Tivoli‑Vauxhall; plusieurs milliers de personnes s'y pressent.
Une centaine de militants ouvriers parisiens, allemanistes et anarchistes principalement, viennent apporter une contradiction musclée à ce meeting. Les orateurs prévus dont Dubuc, président de la jeunesse antisémite, Jules Guérin, président de la Ligue antisémitique de France et directeur de L'Antijuif, ne peuvent ce soir là déverser leur poison en toute liberté. L'estrade est prise d'assaut et la grande messe antijuive tourne court.
Cette action connaît à l'époque un important retentissement; elle figure en première page de tous les quotidiens parisiens et est fièrement revendiquée par ses initiateurs. Ce sursaut est, dans le mouvement ouvrier de l'époque, la première réaction publique de rejet de l'antisémitisme, alors que l'extrême droite tente comme aujourd'hui, souvent dans les mêmes termes, d'orienter sa propagande vers les milieux populaires.
Albert Herszkowicz: Un siècle de combats contre l'antisémitisme

17 janvier 1916 -- Empire ottoman : télégramme adressé par Talaat à la préfecture d'Alep le 17 janvier 1916 et portant le numéro 820 : « Je vous recommande en général d'envoyer dorénavant directement à leur lieu d'exil tous les Arméniens qui viendraient du Nord, sans les faire stationner dans une ville ou un bourg. » © Editions Parenthèses. Reproduction interdite sauf pour usage personnel.
Imprescriptible.fr : Enquête sur la négation d'un génocide, Chapitre I, Les documents Naïm-Andonian

17 janvier 1920 -- Empire ottoman : le 17 janvier, la révolte de la ville de Marach fut décidée par les responsables turcs à la mosquée Adjemi. Cette ville était sous les ordres du capitaine Fontaine, commandant du 2e bataillon de la Légion Arménienne, dont l'Etat-major, une compagnie de mitrailleuses et le peloton de canons de 37 mm étaient aussi présents. Des signes avant-coureurs laissaient présager une telle issue. Dans les derniers jours qui précédèrent la révolte, plusieurs réunions se tinrent entre notables turcs et arméniens. Les Turcs demandèrent d'oublier le passé, de fraterniser avec eux et de leur prêter secours pour chasser les Français de la ville. Mis au courant des velléités turques, les officiers français ne prirent pas cette information au sérieux. © Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915
Imprescriptible.fr : La Légion d’Orient et le mandat français en Cilicie (1916-1921)

17 janvier 1924 -- Empire ottoman : à Adana où, au début de 1922, habitaient encore 164 Arméniens, le prélat arménien catholique n'avait pas pu empêcher la confiscation de tous les biens de l'église, survenue le 17 janvier 1924.
Google livres : La France en Cilicie et en Haute-Mésopotamie…, Par Vahé Tachjian

17 janvier 1939 -- Par décret-loi, les Juifs ne peuvent plus exercer les professions de dentiste, vétérinaire ou pharmacien en Allemagne.
Skynet : 17 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas

17 janvier 1942 -- Mise en route de la chambre à gaz de Mauthausen. Une chaumière voisine d'Auschwitz est transformée en bunker de gazage.
- Les nazis assassinent 22 juifs à Eupatoria (Ukraine).
- Les juifs de Zaandijk (Pays-Bas) doivent s'installer dans le quartier juif d'Amsterdam, munis seulement de bagages à main. 270 juifs se présentent. 98 juifs apatrides vivant à Zaandijk sont internés par les nazis au camp de Westerbork.
Skynet : 17 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas

17 janvier 1944 -- Un transport de 417 juifs arrive de Malines (Belgique) au camp d'extermination d'Auschwitz. Ils sont assassinés dès leur arrivée.
Skynet : 17 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas

17 janvier 1945 -- L'armée soviétique et les communistes polonais libèrent Varsovie, après plus de cinq ans d'occupation allemande.
Yahoo !: L'éphéméride du lundi 17 janvier 2011

17 janvier 1945 -- Plus de 40.000 personnes furent emprisonnées à Radogozs. 30.000 prisonniers y furent tués. Les allemands enfermèrent les prisonniers dans les bâtiments et y mirent le feu. Ceux qui tentèrent de s'échapper des baraques en flammes furent impitoyablement abattus. A la libération par les troupes russes, il n'y avait aucun survivant.
- A Chelmno, le commando qui avait été en charge de démonter le camp les mois précédents, est liquidé par les SS. Ceux-ci les contraignent à porter des bouteilles sur leur tête et jouent à la cible.
- Le commandement SS ordonne l'évacuation du camp d'extermination d'Auschwitz afin que les détenus ne se retrouvent pas entre les mains de l'armée soviétique. « Sur les différents itinéraires des seules évacuations d'Auschwitz et de Birkenau, des centaines d'hommes et de femmes ont été sauvagement abattus » Lire sur : http://www.memoire-vive.net/spip.php?article87
- Les camps de travail forcé de Skarzysko¬Kamienna, Mielec et Plascov (Cracovie, Pologne), qui regroupent un total de 15 000 internés juifs, sont liquidés. 10 000 juifs sont fusillés, 5 000 déportés par train aux camps de concentration de Buchenwald et de Ravensbrück (Allemagne).
- Révolte des prisonniers du camp d'extermination de Chelmno (Pologne). 46 détenus juifs sont fusillés.
Skynet : 17 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas

17 janvier 1945 -- L'Armée Rouge libère Varsovie et entre à Budapest. Il reste 120 000 sur 470 000 Juifs dans la ville. La plupart ont trouvé refuge dans des maisons protégées internationalement.
ajpn

17 janvier 1989 -- London: The Guardian du 17 janvier 1989. Un académicien turc « désireux de rester anonyme » dit : « Certains universitaires ont senti une épée de Damoclès suspendue au-dessus d'eux, craignant que s'ils publient quelque chose de défavorable vis-à-vis des Turcs, leur permis de recherche ne soit révoqué ».
Imprescriptible.fr: Post-Scriptum : Les dessous des Archives Ottomanes

17 janvier 2002 -- France : les obsèques religieuses d'Henri Verneuil sont célébrées à l'église apostolique arménienne de Paris, rue Jean Goujon, en présence d'Alain Delon, Charles Aznavour, Pierre Cardin, Gérard Oury, Pierre Schoendoerffer, Claudia Cardinale, Jean Piat, Michel Drucker, Guy Lux, Daniel Toscan du Plantier et Georges Cravenne. Il est ensuite enterré au cimetière Saint-Pierre à Marseille.
Wikipedia : Henri Verneuil

17 janvier 2007 -- France : Pour mieux faire connaître à l'opinion publique la nécessité d'une loi de protection contre les atteintes négationnistes, pour en faire comprendre les enjeux pour les valeurs de la République et la paix civile, le Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France (CCAF) a organisé un Meeting Républicain, le mercredi 17 janvier 2007 à Paris auquel a participé Bernard-Henri Lévy philosophe et écrivain. Le Collectif VAN a assuré l'aspect « décor » de l'événement sur scène, avec ses 8 stèles exposant des œuvres de l'artiste-peintre Dibasar.
Imprescriptible.fr : Bernard-Henri Lévy, Ce n'est pas à la loi d'écrire l'Histoire, Absurde. Car l'Histoire est déjà écrite

17 janvier 2010 -- Belgique: un concert s'est tenu en Belgique, à la gloire des meurtriers du journaliste Arménien de Turquie, Hrant Dink, assassiné à Istanbul le 19/01/2007. Ce dimanche (17/01/10), à peine une cinquantaine de militants et de sympathisants d'extrême droite turque était réuni dans la salle Nazar Dügün Salonu (ex-Marignan) au 33 Chaussée de Louvain à Saint-Josse dans le but d’assister à ce concert d'Arif Sirin (alias Ozan Arif), artiste militant à la droite du MHP (Milliyetçi Hareket Partisi - Parti d'Action Nationaliste, extrême droite nationaliste turque) et auteur des paroles d'une chanson « Plan yapmayin plan » (Des plans, ne faites pas des plans).
Collectifvan.org


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org





Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org