Aujourd'hui : Lundi, 22 avril 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 20 janvier
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée).


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)


Légende photo: 20 janvier 1942 -- Allemagne : La conférence de Wannsee réunit dans une villa de Berlin, le 20 janvier 1942, quinze hauts responsables du Troisième Reich, pour débattre de l'organisation administrative, technique et économique de l'extermination des Juifs d'Europe, voulue par Adolf Hitler et mise en Âœuvre, sur ses instructions, par Hermann Göring, Heinrich Himmler, Reinhard Heydrich et Adolf Eichmann. Au moment où la conférence se tint, la Shoah avait débuté plusieurs mois auparavant : la déportation des Juifs du Reich avait commencé, les Einsatzgruppen assassinaient les Juifs, hommes femmes et enfants, par dizaines de milliers en URSS, le camp d'extermination de Chełmno était en activité et les autres centres de mise à mort étaient en construction ou en projet.

Photo: Villa de Wannsee


Ça s’est passé un 20 janvier (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :


Du 20 janvier/2 février1914 -- Empire ottoman : En janvier arrivent les premières nouvelles sur la situation mauvaise dans le vilayet d'Erzeroum. Les Daschnakzagans s'adressent au vali Tahsin Bey, qui promet de châtier avant deux jours les malfaiteurs qui ont fait du ravage dans les villages [arméniens]. Mais, dix jours après, les mêmes faits se renouvellent dans d'autres villages. Les Arméniens sont avertis par des Turcs : ils entendent parler, pour la première fois, d'un « plan de massacre général ». Autres nouvelles inquiétantes des vilayets d'Erzeroum et de Bitlis. « Ici, à Constantinople, la méfiance du Gouvernement contre les Daschnakzagans est si grande, que l'on peut à peine parler avec lui de la situation ».
Imprescriptible.fr : Les Daschnakzagans

20 Janvier 1915 -- Empire ottoman : Mustafa Kemal est désigné général de la 19ème division alors qu'il se trouve à Sofia.
Source : Ministère de la Culture et du Tourisme de la République de Turquie

20 janvier 1916 -- Documents officiels, télégrammes, circulaires, émanant du gouvernement de Constantinople. Télégramme N° 344 : « Seules la sévérité et la célérité que vous montrerez dans l'expulsion des déportés pourront assurer le but que nous poursuivons. Vous devez néanmoins avoir soin de ne pas laisser de cadavres sur les routes. Faites-moi savoir au plus tôt le maximum de salaire qu'il faut donner aux hommes désignés par vous pour accomplir cette besogne. Ne vous préoccupez pas des moyens de transport. Les déportés peuvent aller à pied. Les listes de mortalité qui nous ont été envoyées ces jours-ci n'étaient pas satisfaisantes. Elles prouvent que ces personnes (les Arméniens) vivent là-bas en paix ; le renvoi des déportés ne doit ressembler en rien à un voyage d'agrément. N'attachez aucune importance aux plaintes et aux gémissements. Les instructions nécessaires ont été données par la Préfecture également au caïmacam. Montrez du zèle. » Extrait des «Documents officiels concernant les massacres arméniens», par Aram Andonian », Paris 1920.
Imprescriptible.fr: L'Heure de l'Arménie

20 janvier 1920 -- Turquie : Avec l’avènement d’un gouvernement favorable au mouvement Milli, le remplacement du cabinet Damad Ferid par celui de Tevfik va précipiter la mise en accusation, dès le 20 janvier 1920, du général Nemrud Mustafa, malgré sa réputation d’intégrité, par cette même cour dont il reste membre et désormais présidée par Esad pacha. Nemrud Mustafa lira un memorandum soulignant sa propre innocence dans le massacre des Arméniens, de sorte que ses collègues vont se déclarer incompétents pour juger l’un des leurs. Publié dans deux journaux d’Istanbul, le mémorandum fera grand bruit pour avoir décrit tous les crimes abominables des pachas, « sans précédent dans l’histoire d’aucune nation ».
Petite encyclopédie du génocide arménien

20 janvier 1921 -- Turquie : séance plénière du parlement turc, convoquée par Mustafa Kemal le 20 janvier 1921. La loi constitutionnelle affirmant « la base de l'État turc et la souveraineté du peuple [turc] » y est votée.
Wikipedia : Mustafa Kemal Atatürk

20 janvier 1922 -- M. Poincaré, Président du Conseil des Ministres de la République Française, dans sa déclaration du 20 janvier 1922, n'a-t-il pas affirmé que ce n'est pas la paix qui a été établie en Orient par la Convention d'Angora, et qu'il faut maintenant préparer cette paix et la conclure? L'Heure de l'Arménie par A. KRAFFT-BONNARD, Société générale d'imprimerie. 18, Pélisserie Genève. Mars 1922
Imprescriptible.fr : L'Heure de l'Arménie


20 janvier 1924 -- Turquie : les autorités d’Adana confisquent au profit du gouvernement toutes les propriétés diocésaines [arméniennes] de cette ville. © Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915
Imprescriptible.fr : Le sort des minorités de Cilicie et de ses environs sous le régime kémaliste dans les années 1920

20 janvier 1942 -- Allemagne : La conférence de Wannsee réunit dans une villa de Berlin, le 20 janvier 1942, quinze hauts responsables du Troisième Reich, pour débattre de l'organisation administrative, technique et économique de l'extermination des Juifs d'Europe, voulue par Adolf Hitler et mise en Âœuvre, sur ses instructions, par Hermann Göring, Heinrich Himmler, Reinhard Heydrich et Adolf Eichmann. Au moment où la conférence se tint, la Shoah avait débuté plusieurs mois auparavant : la déportation des Juifs du Reich avait commencé, les Einsatzgruppen assassinaient les Juifs, hommes femmes et enfants, par dizaines de milliers en URSS, le camp d'extermination de Chełmno était en activité et les autres centres de mise à mort étaient en construction ou en projet. Présidée par Reinhard Heydrich, la conférence dura moins de deux heures. Si elle fut brève et ne fut pas marquée par des décisions fondamentales, elle marqua une étape décisive dans la mise en Âœuvre de la Shoah, en confirmant le contrôle de l'ensemble des tueries par la SS et en lui assurant la collaboration et le soutien de l'ensemble de l'appareil d'État.
Wikipedia: Conférence de Wannsee

20 janvier 1942 -- Mise en service du camp de Theresienstadt, près de Prague.
Skynet : 20 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

20 janvier 1943 -- Un transport de 2 000 juifs quitte le ghetto de Theresienstadt en direction du camp d’extermination d’Auschwitz. 1 760 hommes, femmes et enfants sont poussés dans les chambres à gaz dès leur arrivée. 160 hommes et 80 femmes sont internés au camp d’Auschwitz II-Birkenau.
Skynet : 20 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

20 janvier 1943 -- Himmler se plaint par courrier auprès du ministre des transports du Reich du manque de trains pour transporter les déportés.
ajpn

20 janvier 1944 -- Le convoi du 20 janvier 1944 1153 Juifs vers Auschwitz : le 20 janvier 1944, le convoi n° 66 part de Drancy vers Auschwitz, emportant 1 153 Juifs. Il s’agit du premier transport de l’année 1944. Il s’inscrit au sein de la réorganisation de la « Solution finale » en France conduite par Aloïs Brunner. Cet officier nazi, connu pour son efficacité, a été nommé pour prendre le commandement de la « Solution finale » en France : arrivé en juin 1943, il relança les déportations au départ de Drancy. En effet, les déportations de masse furent celles de l’année 1942 avec le rythme le plus soutenu et régulier. 864 déports sont gazés dès leur arrivée au camp. Le convoi du 20 janvier 1944 emporta vers Auschwitz 539 femmes (47 %) et 614 hommes (53 %). Des enfants furent déportés par ce convoi : 81 étaient âgés de moins de neuf ans, (7 %) dont 8 de moins de deux ans. L’âge du plus jeune garçon qui échappa à la sélection et au gazage à l’arrivée à Auschwitz, Philippe Vovk, était de 14 ans.
Skynet : 20 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.
MÉMOIRE VIVANTE

- 70 juifs âgés sont emmenés par les nazis de la maison de retraite juive de Trieste (Italie). Leur destination est inconnue. Aucun d’eux ne reviendra.
Skynet : 20 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

20 janvier 1945 -- 4 000 juifs sont fusillés dans le camp d'Auschwitz II - Birkenau.
Skynet : 20 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

20 janvier 1989 -- URSS : conflit du Haut-Karabagh. Le Soviet Suprême déclare l'Etat d'urgence et déploie ses troupes, prenant parti pris pour l'Azerbaïjian. Il décrète la loi martiale uniquement au Karabagh et arrête les responsables du Conseil National arménien. Les troupes tirent sur le cortège d'une manifestation à Stepanakert (capitale du Karabagh). Environ 5 à 6 000 hommes rejoignent les rangs d'une armée nationale arménienne, non reconnue par le Soviet Suprême. C'est une armée sans arme qui se bat pour défendre sa terre et son peuple.
La Guerre de 1988 à 1994

20 janvier 1990 -- Azerbaïdjan : dernier jour des pogroms anti-Arméniens. L’Armée soviétique se déploie à Bakou, mais Moscou a en fait attendu la fin des massacres, pour intervenir au bout de 8 jours. Ces pogroms, impunis à ce jour, ont fait au moins 400 morts et 200 000 déplacés. Ils ont eu lieu après les pogroms anti-Arméniens de Soumgaït le 28 février 1988, et de Kirovabad, le 23 novembre 1988. Ils ont précédé les atrocités perpétrées le 10 avril 1992, par les troupes armées azéries à Maragha en 1992 (Haut-Karabagh).
Collectif VAN: Janvier 1990, les pogroms anti-Arméniens de Bakou

20 janvier 2009 -- Sosthène Munyemana, médecin exercant en Lot-et-Garonne est arrêté et déféré devant le parquet de Bordeaux, en vue d'une extradition. Il est recherché par la justice rwandaise (et non par le TPIR) pour sa participation au génocide en 1994. Il est libéré et mis sous contrôle judiciaire.
Wikipedia

20 Janvier 2011 -- Turquie: le Premier ministre turc s’est tiré une balle dans le pied : « Erdogan s’est encore mis dans l’embarras ainsi que son gouvernement, comme à peu près à chaque fois qu’il ouvre la bouche ! Ses déclarations colériques, souvent ahurissantes et injurieuses, donne une mauvaise image de la Turquie au niveau international ». Erdogan a commis un « impair lors d’une visite à Kars. Il a appelé à la démolition d'un monument gigantesque symbolisant "L'amitié entre l’Arménie et la Turquie ». Les autorités turques devraient plutôt « faire démolir le monstrueux "monument du génocide" construit à Igdir en 1997, composé de cinq épées de 36 mètres de hauteur, pointées vers le ciel, destiné à perpétuer le grand mensonge consistant à dire que les Arméniens ont tué les Turcs ! ».
Collectifvan.org

20 janvier 2012-- Le Proviseur d’un Lycée de Saint-Dié (Vosges) annule une conférence sur le génocide arménien au motif que le contexte n’est pas propice pour aborder sereinement ce sujet et que l’établissement doit rester neutre…
Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2012


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org





Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org