Aujourd'hui : Lundi, 22 avril 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 21 janvier
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)



Légende photo : 21 janvier 1920 -- Empire ottoman : Marach (Cilicie sous mandat français) fut le premier théâtre de l’insurrection turque qui se déclencha le 21 janvier. La destruction de l’église latine arménienne de la Sainte Vierge dans laquelle s’étaient réfugiés 50 soldats arméniens et environ 2 000 chrétiens, fut une des scènes les plus horribles de ce siège que put observer le Père Materne Mure, supérieur de la paroisse des Pères franciscains de Terre Sainte à Marach. Les Turcs incendièrent cette église avec du pétrole. Les chrétiens, qui s’élancèrent hors de l’église, furent abattus à bout portant, tandis que ceux qui restèrent dans l’église périrent dans les flammes. Il n’y eut pratiquement aucun survivant.

Photo: Soldats français en Cilicie



Ça s’est passé un 21 janvier (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

21 janvier 1913 -- Empire ottoman : coup d'État des Jeunes-Turcs. Après les premières défaites devant les forces balkaniques et au moment où les Puissances envoient au gouvernement turc une note comminatoire lui enjoignant d'accepter la cession d'Andrinople, le Comité Union et Progrès reprend définitivement le pouvoir à la faveur d'un véritable coup d'Etat : Chevket devient grand vizir et Enver, Talaat et Djemal sont tout-puissants. Ils le seront bien davantage après l'assassinat de Chevket en juin, qui fournit le prétexte à une concentration totale des responsabilités de l'Etat entre leurs mains, désormais doublée d'une constante répression contre toutes les formes d'opposition.
Imprescriptible.fr: Le temps des illusions, Chapitre IV - Avec les Jeunes Turcs

21 janvier 1917 -- Empire ottoman : le premier Ministre, Saïd Halim, fut un pantin entre les mains du Comité central. En effet, les forces qui animaient le Comité Union et Progrès s'exprimaient au sein du Comité central où Talaat intervint comme modérateur. Le cercle du pouvoir se rétrécit en fait régulièrement de la fin de 1915 au début de 1917. Saïd Halim démissionna le 21 janvier 1917 et sa démission fut acceptée par le secrétaire du Comité Union et Progrès, Midhat Choukrou.
Imprescriptible.fr: Le grand ordonnateur : Talaat Pacha

21 janvier 1917 -- En organisant l'extermination des Arméniens et la déportation des Grecs, les Jeunes-Turcs poursuivent un objectif supplémentaire: le départ des Européens établis dans l'Empire et notamment dans les provinces. En supprimant les populations chrétiennes, ils pensent, à juste titre, que les établissements scolaires et médicaux installés en Asie Mineure apparaîtront rapidement sans objet et que leurs initiateurs s'en retourneront dans leur pays — le cas de l'Anatolia College et de son hôpital est suffisamment éclairant à cet égard. © Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915
Imprescriptible.fr : Documents consulaires américains sur la déportation des Arméniens de Samsoun durant la Première Guerre mondiale

21 janvier 1919 -- La communauté juive de Bobrinets (Ukraine) subit un pogrome déclenché par des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura. 10 juifs sont massacrés, beaucoup plus sont blessés ou mutilés.
Skynet: 21 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

21 janvier 1920 -- Empire ottoman : Marach (Cilicie sous mandat français) fut le premier théâtre de l’insurrection turque qui se déclencha le 21 janvier. Les notables [turcs] donnèrent le signal de l’émeute en tirant un coup de feu. Ne respectant pas les lieux de culte, les Turcs incendièrent les six églises arméniennes et les trois temples luthériens. La destruction de l’église latine arménienne de la Sainte Vierge dans laquelle s’étaient réfugiés 50 soldats arméniens et environ 2 000 chrétiens, fut une des scènes les plus horribles de ce siège que put observer le Père Materne Mure, supérieur de la paroisse des Pères franciscains de Terre Sainte à Marach. Les Turcs incendièrent cette église avec du pétrole. Les chrétiens, qui s’élancèrent hors de l’église, furent abattus à bout portant, tandis que ceux qui restèrent dans l’église périrent dans les flammes. Il n’y eut pratiquement aucun survivant [Nota CVAN : les troupes françaises se retirèrent laissant les populations sans défense. 18 000 Arméniens furent massacrés à Marache et 15 000 à Hadjin. Les survivants prirent le chemin de l’exil (« Arméniens au service de la France », brochure éditée par l’ANACRA)]. © Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915
Imprescriptible.fr : La Légion d’Orient et le mandat français en Cilicie (1916-1921)

21 janvier 1921 -- Le procès sur les massacres d'Erzeroum est examiné par un nouveau tribunal.
Chronology of the Armenian Genocide – 1921

21 janvier 1938 -- Le gouvernement roumain abolit les droits de la minorité juive. De nombreux juifs perdent la nationalité roumaine.
Skynet: 21 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

21 janvier 1941 -- En Roumanie, la garde de fer se révolte contre Antonescu et l’armée. Dans la mêlée, la garde attaque les Juifs, en tuant 120, certains pendus sur des crochets à viande avec l’inscription « viande cachère » sur eux.
Skynet: 21 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

21 janvier 1942 -- Les fascistes hongrois provoquent une émeute à Novi Sad (Yougolasvie). Elle sert de prétexter pendant trois jours contre la population juive de la ville. 1 400 juifs sont chassés de leur maison. Certains sont fusillés dans les rues, les autres conduits vers les rives du Danube. Là, hommes, femmes et enfants sont abattus devant les trous percés dans la glace du fleuve. Les juifs habitaient Novi Sad depuis le XVIe siècle.
Skynet: 21 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

21 janvier 1943 -- Au cours de la nuit, l'asile psychiatrique juif Het Apeldoornse Bos, près d'Apeldoorn (Pays-Bas), est évacué par les SS. 869 malades mentaux, hommes, femmes et enfants, et 52 membres du personnel hospitalier sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.
- Une nouvelle déportation frappe le ghetto de Grodek Jagiellonski (d'Ukraine). 1 000 juifs sont envoyés au camp d'extermination de Belzec.
Skynet: 21 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

21 janvier 1999 -- Le premier ministre cambodgien Hun Sen autorise l'ONU à juger les Khmers rouges. Entre 1975 et 1979, le régime de Pol Pot avait mis en place une dictature d'une extrême violence chargée dans un cadre autarcique de créer une société socialiste sans classe et purgée de l'influence capitaliste et coloniale occidentale ainsi que de la religion. Cette dictature a fait périr 1,7 million de Cambodgiens (exécution, famine...) soit 21% de la population de l'époque.
Wikipedia: 21 janvier

21 janvier 2007 -- Turquie : les intellectuels turcs s’expriment au sujet de l’assassinat du journaliste arménien Hrant Dink. Le dimanche 21 janvier, Ohran Pamuk, Prix Nobel de littérature 2006, est direct: «Nous sommes tous responsables, a-t-il déclaré, mais au premier chef ceux qui ont défendu l'article 301.»
L'Express: Hrant Dink, L'Arménien que les Turcs pleurent


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org



Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org