Aujourd'hui : Lundi, 22 avril 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du NĂ©gationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenętre !  Envoyer cette page ŕ votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 15 février
Publié le :

Info Collectif VAN – www.collectifvan.org – La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:






Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)


Légende photo: 15 février 1985 -- Investigation du quartier général des Khmers rouges par l'armée vietnamienne. Les Khmers rouges avaient pris le pouvoir au Cambodge entre 1975 et 1979, période durant laquelle l'organisation khmère rouge mit en place une dictature d'une extrême violence chargée dans un cadre autarcique de créer une société socialiste sans classe et purgée de l'influence capitaliste et coloniale occidentale ainsi que de la religion. Cette dictature a fait périr 1,7 million de Cambodgiens (exécution, famine...) soit 21% de la population de l'époque."

Photo: Victimes du génocide perpétré par les khmers rouges


Ça s'est passé un 15 février (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :


15 février 1863 -- France : dans la livraison du 15 février 1863 de la Revue des deux Mondes, Victor Langlois (1829-1869), spécialiste de la numismatique et de l'histoire arméniennes, décrit les démêlés des Arméniens du Zeïtoun avec la politique ottomane, massacrés à la fin de l'année 1862, avant ceux de Mouch. Sur quatre millions d'Arméniens éparpillés dans le monde, ceux de l'Empire ottoman, des principautés danubiennes et de l'Egypte en comptent alors deux millions et demi.
Petite encyclopédie du génocide arménien

15 février 1896 -- Publication à Vienne de l'État des Juifs, du hongrois Theodor Herzl, qui reprend les thèses sionistes. Herzl, convaincu que l'assimilation des Juifs est un leurre, défend la création d'un parlement habilité à parler au nom de tous les Juifs du monde. Il cherche des concours financiers et politiques. Il rencontre Abdül-Hamid II pour le convaincre de favoriser l'émigration juive en Palestine, mais le sultan refuse. De même, la grande aristocratie financière juive est réticente à un financement du projet sioniste.
Wikipedia: 1896

15 février 1903 -- France : publication du N°639 du périodique du « Petit journal ». Au sommaire : « En Macédoine, une noce orthodoxe massacrée par les Turcs ».
Archives Imprescriptible

15 février 1916 -- Empire ottoman/Erzerum : plusieurs centaines de conscrits arméniens versés dans des « bataillons de travail » sont fusillés dans une gorge voisine d'Askale (vilayet d'Erzerum).
** (Kévorkian, 2006:381). Raymond Kevorkian, L'extermination des Arméniens par le régime jeune-turc (1915-1916), Encyclopédie en ligne des violences de masse, [en ligne].
Mass Violence : L'extermination des Arméniens par le régime jeune-turc (1915-1916)

15 février 1916 -- France : publication du N°10103 du journal « La Croix ». Au sommaire « Pour les Arméniens » par RLC : « Les évènements que nous subissons [...] ne sauraient empêcher que vos regards se portent sur un autre crime de nos ennemis, crime infâme, innombrable et prémédité, par lequel les Turcs, non seulement avec l'approbation des Allemands, mais à leur profit, ont voulu anéantir la nationalité arménienne. »
Archives Imprescriptible

15 février 1916 -- Empire ottoman : télégramme adressé par Talaat à la préfecture d'Alep le 15 février 1916 et portant le numéro 860, en réponse au télégramme du 29 janvier 1916 (DOCUMENT N° 29) concernant les familles des Arméniens employés à la construction des chemins de fer d'Intili et Aïran : « Persuadez-les que leurs maris viendront les retrouver plus tard et renvoyez-les au lieu de leur exil. » Ternon, Yves. Enquête sur la négation d'un génocide, Marseille, Parenthèses, 1989
Imprescriptible.fr : Les documents NaĂŻm-Andonian

15 février 1916 -- Empire ottoman : « Cette scène dramatique avec l'Arménien torturé en plein Péra, qui m'a définitivement aliéné à la cause allemande, tombât immédiatement après la fin d'une grave crise dans mes relations avec le grand Quartier Général turco-allemand. Quelques allusions que j'avais osées contre la corruption, le cynisme et le chauvinisme turcs, publiées dans une série d'articles depuis le 15 février 1916, sous le titre « Türkische Wirtschafts-fragen », dans la Gazette de Cologne, autant que cela avait été possible, malgré la censure très rigoureuse, en avaient fourni la cause. On comprendra facilement que le Quartier Général commença à sévir contre un journaliste, dont les articles arrivaient un jour au bureau de la Presse, reproduits dans le Matin avec des grosses manchettes sous le titre : «La situation en Turquie jugée insupportable par un journaliste allemand, » et réapparaissaient encore le 1er juin dans le Journal des Balkans. » Harry Stuermer.
Imprescriptible.fr : DEUX ANS DE GUERRE A CONSTANTINOPLE, Ă©tudes de Morale et Politique Allemandes et Jeunes-Turques

15 février 1917 -- Empire ottoman : un autre groupe de 70 orphelins arméniens sont envoyés dans un orphelinat au Liban pour être turquifiés.
Chronology of the Armenian Genocide -- 1917

15 février 1918 -- France : publication du N°4 du périodique « La Voix de l'Arménie ». Au sommaire : « Le sort de l'Empire ottoman par René Pinon », « L'évolution de la question arménienne par Polyeucte », « Abdul Hamid par VT », Un nouveau message du Président Wilson - Revues et Journaux : L'intégrité de l'Empire ottoman, de Maurice Muret dans la Gazette de Lausanne. "L'Arménie et les Arméniens", article d'Ismaïl Kémal Bey dans la Fortnightly Review.
Archives Imprescriptible

15 février 1918 -- Empire ottoman: à la suite de réclamations syriennes, le lieutenant-colonel Romieu, promu à ce grade à titre définitif le 15 février 1918, fit savoir que l'attribution de cette aide n'était pas un droit. Malgré ces avancées, Boghos Nubar pacha estimait que la modicité de ces prestations était de nature à freiner l'élan patriotique. © Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915
Imprescriptible.fr : La Légion d'Orient et le mandat français en Cilicie(1916-1921)

15 février 1919 -- Des unités de l'Armée nationale ukrainienne commandées par Semosenko entrent dans Proskurov (Ukraine), où ils égorgent 1 500 juifs. Un prêtre qui leur demande d'arrêter la tuerie est abattu devant son église.
Skynet: 15 février, ce jour-là, n'oublions pas

15 février 1919 -- Empire ottoman : note du général Hamelin adressée au ministère de la Guerre, Beyrouth, le 15 février 1919 : « Cette absence fut ressentie comme un refus destiné à empêcher les Arméniens de prendre une participation dans le commandement. Il y avait pourtant parmi les auxiliaires des officiers issus de l'armée turque. Le général Hamelin mit cette absence sur l'incompétence totale des gradés arméniens. » © Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915
Imprescriptible.fr : La Légion d’Orient et le mandat français en Cilicie(1916-1921)

15 février 1919 -- Empire ottoman : en attendant l’arrivée des premiers, la Légion d'Orient conserverait son Etat-major à Adana, et concentrerait ses bataillons au fur et à mesure de la relève à Adana, Tarse, Mersine, Hamidié et Alexandrette. Cette substitution ne s’effectua qu'à partir du 15 février avec l'arrivée du général Leslie suivi des principaux éléments de la 19e brigade. La Légion Arménienne demeura la seule force française disponible de Cilicie, jusqu'à l'arrivée des premiers renforts au Levant, qui débarquèrent à partir de février jusqu'à la fin octobre 1919. © Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915
Imprescriptible.fr : La Légion d'Orient et le mandat français en Cilicie(1916-1921)

15 février 1920 -- Empire ottoman : le Conseil suprême décida de laisser à Constantinople le Calife et le gouvernement turc. Et bientôt après, l'amiral de Robeck, Haut-Commissaire britannique à Constantinople, annonça publiquement le fait, en prévenant toutefois le gouvernement turc que le traité serait modifié au cas où les persécutions des Arméniens continueraient. Le vice-Roi des Indes reçut également l'ordre de porter cette décision à la connaissance des Indes. Mandelstam, André. La Société des Nations et les Puissances devant le problème arménien, Paris, Pédone, 1926 ; rééd. Imprimerie Hamaskaïne, 1970.
Imprescriptible.fr : Situation politique vis-à-vis de la Turquie des trois principales Puissances alliées depuis l'armistice et jusqu'au traité de Sèvres

15 février 1940 -- Des juifs de Stralsund (Allemagne du Nord) sont déportés vers l'est, dans le " protectorat " de Lublin, où la plupart d'entre eux périssent.
- Environ 1 000 juifs de la ville de Stettin (Allemagne du Nord) sont déportés vers le " protectorat " de Lublin, où la plupart d'entre eux périssent.
Skynet: 15 février, ce jour-là, n'oublions pas

15 février 1941 -- Un transport quitte Vienne (Autriche). 996 juifs sont déportés vers Opole et Pulawy (Pologne).
Skynet: 15 février, ce jour-là, n'oublions pas

15 février 1943 -- Dans le camp de concentration de Brazlav (Ukraine), la première ayant eu lieu en septembre 1942. 30 juifs sont fusillés par les Allemands et des gardes russes.
Au ghetto de Bialystok. 1000 Juifs sont exécutés, 10 000 sont emmenés vers Treblinka.
Skynet: 15 février, ce jour-là, n'oublions pas

15 février 1944 -- 773 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) au camp de concentration de Bergen-Belsen (Allemagne).
Skynet: 15 février, ce jour-là, n'oublions pas

15 février 1945 -- 7 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) vers le ghetto et camp de concentration de Theresienstadt.
Skynet: 15 février, ce jour-là, n'oublions pas

15 février 1959 -- Début d'une conférence à Zurich sur l'indépendance de Chypre.
Wikipedia: 15 février

15 février 1983 -- La Commission des droits de l'Homme de l'ONU adopte une résolution réclamant le retrait des troupes étrangères du Cambodge.
Wikipedia: 15 février

15 février 1985 -- Investigation du quartier général des Khmers rouges par l'armée vietnamienne. Les Khmers rouges avaient pris le pouvoir au Cambodge entre 1975 et 1979, période durant laquelle l'organisation khmère rouge mit en place une dictature d'une extrême violence chargée dans un cadre autarcique de créer une société socialiste sans classe et purgée de l'influence capitaliste et coloniale occidentale ainsi que de la religion. Cette dictature a fait périr 1,7 million de Cambodgiens (exécution, famine...) soit 21% de la population de l'époque.
Wikipedia: 15 février

15 février 1998 -- A Chypre, victoire au second tour des élections présidentielle du président sortant Glafkos Klerides. Il est un homme politique chypriote, ancien président de la République de Chypre de juillet à décembre 1974 et de 1993 à 2003. Homme politique modéré, il fonde en 1976 le Rassemblement démocratique (Demokrátikos Synagérmos), une formation conservatrice favorable à la réunification de l'île et au renforcement des liens avec l’Europe.
Wikipedia: Glafkos Klerides

15 février 1999 -- Le militant kurde Abdullah Öcalan est arrêté au Kenya par des agents de la Turquie, où il sera condamné pour séparatisme.
Wikipedia: 15 février

Le 15 février 2007 -- A Bruxelles, conférence négationniste sur le « soi-disant génocide arménien » donnée par le Prof. Yusuf Halacoglu, président de la « Société turque d’Histoire » dans les locaux de la « Fondation religieuse islamique turque en Belgique à Saint-Josse-ten-Noode.
Belgique : dénoncer la nature meurtrière du discours négationniste

Le 15 février 2007 -- Pays-Bas : le Parti pour la liberté du député populiste Geert Wilders a tenté de bloquer la nomination de Mme Nebahat Albayrak estimant que le fait qu'elle possède une double nationalité posait la question de sa "loyauté" à l'égard des Pays-Bas. Nebahat Albayrak a refusé d'abandonner sa nationalité turque. Dans une interview au journal NRC Handelsblad en date du 4 octobre 2006 Nebahat Albayrak (PvdA) avait indiqué que « le mot génocide est juste » pour qualifier le massacre des Arméniens en 1915 mais que toutefois la Turquie a « le droit de combattre l’utilisation du terme en droit international de génocide ». Elle avait ensuite très vite démenti reconnaître le génocide arménien.
La nomination de Nebahat Albayrak a pour objet d'empêcher le vote d'une loi pénalisant le négationnisme du génocide arménien aux Pays-Bas
Pays-Bas : Nebahat Albayrak reconnaît le génocide arménien
Netherlands: Nebahat Albayrak Says She Never Recognized Armenian Genocide(lien externe)

14 et 15 février 2015 -- Les fusillades de Copenhague : ce sont des attaques terroristes perpétrées dans la capitale du Danemark les 14 et 15 février 2015. La première a lieu le 14 février, à 15 h 33. Elle se produit lors d'une conférence publique dont le thème est « Art, blasphème et liberté d'expression », organisée pour rendre hommage aux victimes de l'attentat contre Charlie Hebdo du 7 janvier 2015. L'artiste Lars Vilks serait la principale cible de la fusillade. Les autres personnalités présentes sont la cofondatrice du mouvement féministe Femen, Inna Shevchenko, le député Jette Plesner Dali du Parti populaire danois et François Zimeray, l'ambassadeur de France au Danemark. Le réalisateur Finn Nørgaard est tué et trois policiers sont blessés. La seconde a lieu le 15 février à 0 h 50. Le même assassin tue une personne et en blesse deux à la grande synagogue de Copenhague. Il est abattu par la police quatre heures plus tard, lors d'un échange de coups de feu.
Wikipedia


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org





Retour Ă  la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org