Aujourd'hui : Vendredi, 24 février 2017
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Site officiel du Centenaire du génocide arménien de 1915
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 17 février
Publié le : 17-02-2017

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant ici


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)



Légende photo: 17 février 1944 -- Paris : début du procès des 23 du groupe de la MOI (Main d’œuvre Immigrée) dit Groupe Manouchian - Le tribunal militaire allemand du Grand-Paris juge 24 des résistants arrêtés, dont le chef, l’Arménien Missak Michel Manouchian.

Photo: Quelques-uns des résistants de l’Affiche Rouge, dans la cour de la prison de Fresnes. L’Arménien Missak Manouchian est le 6ème en partant de la droite.



Ça s’est passé un 17 février (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

17 février 440 -- Arménie : décès de Saint MESROP (360 env. 440). Moine, théologien et linguiste inventeur de l'alphabet arménien, Mesrop Machtots (ou Mesrob Machtotz) est né vers 360 à Hatsik (ou Hatsekats), près de Taron, en Arménie (auj. Mus en Turquie), et mort le 17 février 440 à Vagharshapat (auj. Etchmiadzine).
Encyclopædia Universalis : Personnages du christianisme oriental

17 février 1349 -- Les persécutions qui accompagnent l’épidémie de peste noire se propagent à la petite ville de Mengen (Allemagne). Les habitants tuent tous les juifs puis détruisent les installations communautaires.
Skynet: 17 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

17 février 1568 -- Empire ottoman : le sultan turc Suleiman II fait la paix avec l'empereur germanique Maximilien II.
Wikipedia: 17 février

17 février 1915 -- Paris-Midi du 17 février 1915 : Les massacres d'Arméniens ne sont pas une histoire close : l'extermination continue, se généralise. La persécution sévit aux environs de Constantinople et dans la capitale même. « Le grand négociant arménien en tissus, Ipranossian, se vit enlever, par les officiers de l'intendance, pour quatre millions de francs de marchandises : on lui soutira pour la flotte, pour l'armée, pour le Croissant rouge, pour le Comité jeune-turc, un demi-million de francs. Puis quand on vit qu'il n'y avait plus rien à en tirer, on l'exila à Césarée ; trois jours après son arrivée dans cette ville, on annonçait sa mort ». La suppression des Arméniens, Méthode allemande - Travail turc René Pinon
Imprescriptible.fr : Chapitre IV, Les responsabilités

17 février 1916 -- Alep : Message daté du 17 février 1916, de Fraülein O. {Beatrice Rohner} publié dans le journal allemand « Sonnenaufgang » avril 1916 : « Je désire prier nos amis de chez nous de ne pas se lasser d'intercéder pour les membres de la nation arménienne qui sont exilés ici. S'il n'y a aucune perspective d'une amélioration, il suffira de quelques mois encore pour voir la fin de tous. Ils succombent par milliers à la famine, aux épidémies et aux rigueurs du climat. Les exilés à Hama, Homs, et dans le voisinage de Damas sont comparativement dans une meilleure situation. On les laisse où ils sont et ils peuvent s'occuper à améliorer leurs moyens de subsistance. Mais plus à l'est, le long de l'Euphrate, on les traîne de place en place, on les pille et on les maltraite. Beaucoup de nos amis sont morts. »
Imprescriptible.fr : Le « livre bleu »

17 février 1917 -- Le vali d’Alep Mustafa Abdülhalik est nommé sous-secrétaire d’État au ministère de l’Intérieur.
*** (Kévorkian, 2006:855). Raymond Kevorkian, L’extermination des Arméniens par le régime jeune-turc (1915-1916), Encyclopédie en ligne des violences de masse, [en ligne].
Mass Violence : L’extermination des Arméniens par le régime jeune-turc (1915-1916)

17 février 1919 -- Empire ottoman: les sources scandinaves représentent un réservoir très riche de rapports et de témoignages oculaires sur le génocide arménien. Celui-ci date du 17 février 1919 : « Sur les missionnaires et infirmières danoises en Turquie asiatique, il n’en reste actuellement que deux [Jacobsen et Petersen]. En 1918, deux sont parties au Danemark [Jensen et Jeppe]. Mais ce n’est qu’après de grandes difficultés que la légation est parvenue à obtenir les visas nécessaires de la part de la police turque, car il semble qu’ils aient reçu des ordres de la part des autorités militaires pour ne pas valider les passeports des deux Danoises, tant qu’elles n’ont pas séjourné quelques mois à Constantinople. Le fait que ces deux dames viennent d’Arménie où elles ont été témoins d’événements que [les autorités ottomanes] ne désirent pas être connus en Europe, a certainement joué un rôle. » UM, 2-0355, « Konstantinopel/Istanbul, diplomatisk repraeaesentation. 1914-1922. Noter og indberetninger om den politiske udvikling », « Verdenskrigen. Indberetninger og avisudklip, juni 1914-marts 1919 », 17 février 1919, pp. 2-3.
Scandinavie et génocide arménien

17 février 1920 -- Grande Bretagne: le plénipotentiaire britannique [lord Curzon] rappela que « le gouvernement turc avait lui-même, dans la déclaration du 17 février 1920, proclamé son acceptation du principe que les droits des minorités devaient être confirmés et garantis ». Mandelstam, André. La Société des Nations et les Puissances devant le problème arménien, Paris, Pédone, 1926 ; rééd. Imprimerie Hamaskaïne, 1970.
Imprescriptible.fr : La question des minorités et le problème arménien

17 février 1921 -- Empire ottoman : procès sur les massacres de Keghi.
ANI: Chronology of the Armenian Genocide -- 1921

17 février 1926 -- Turquie : le 17 février 1926, un code civil inspiré des législations européennes et destiné à remplacer la loi coranique est adopté par les députés. L'égalité des droits est reconnue à tous les citoyens turcs, hommes et femmes, lesquelles sont invitées à se dévoiler et bénéficient du droit de vote et du droit à l'éligibilité, vingt ans avant les Françaises. Mustafa Kemal est convaincu que la religion musulmane est la principale cause du déclin ottoman et il est partisan d'un État national et laïque exclusivement turc, dans lequel Arabes, Grecs, Kurdes ou Arméniens n'auront pas leur place.
Clio: Mustapha Kemal, père-fondateur d'une Turquie nouvelle

17 février 1941 -- Les juifs de Zyradov (Varsovie) et 1 000 autres juifs des environs doivent quitter la ville. Ils sont conduits à Varsovie, où ils partagent le destin des juifs du ghetto. Zyradrov est déclaré « purifié de ses juifs ».
Skynet: 17 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

17 février 1942 -- 1 000 juifs de Belz, une petite ville d'Ukraine, sont déportés par les nazis au camp d’extermination de Belzec.
Des juifs vivaient à Belzec depuis le XVIème siècle. La ville est bien connue comme berceau d’une célèbre dynastie rabbinique, celle de la famille Rokeah.
Skynet: 17 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

17 février 1942 -- Les juifs ne peuvent s’abonner ni à un journal, ni à une revue.
Mon ami Frédéric d'après Hans Peter Richter

17 février 1943 -- Sur ordre de la Luftwaffe, le SS-Hauptsturmführer Dr. Sigmund Rascher et le directeur de l’Institut de la médecine de l’aviation, Siegfried Ruff, mènent des expériences sur les détenus du camp de concentration de Dachau ; environ 170 mourront des suites de ces expériences. La réfrigération dans l'eau glacée en fait partie. Selon Rascher, « Pour cette sorte d'expériences en série, Auschwitz est à tous points de vue plus approprié que Dachau, parce qu'il y fait plus froid et que la taille du terrain fait qu'on attire moins l'attention du camp (les personnes qui servent de cobayes hurlent (!), quand elles gèlent). » (Lettre du SS-Hauptsturmführer Rascher au Reichsführer SS Heinrich Himmler, 17 février 1943). Pour une autre série d'expériences, le Dr. Rascher enferme des détenus dans les caissons de décompression, dans lesquels on simule des altitudes allant jusqu’à 20 000 mètres. Là non plus, on ne se préoccupe absolument pas de la mort des cobayes humains : elle fait partie de l’expérience.
Expériences médicales, Les « médecins de la mort »

17 février 1944 – Paris : début du procès des 23 du groupe de la MOI (Main d’œuvre Immigrée) dit Groupe Manouchian - Le tribunal militaire allemand du Grand-Paris juge 24 des résistants arrêtés, dont le chef, l’Arménien Missak Michel Manouchian. Le tribunal prononce 23 condamnations à mort. Le procès se déroule Place Vendôme dans l’Hôtel Continental/Aujourd’hui Hôtel Intercontinental/Cour martiale nazie. Parmi eux, 10 « terroristes » sont sélectionnés pour la composition d’une affiche qui sera placardée à 15 000 exemplaires : elle dénonce « l’armée du crime », et sera baptisée bien plus tard « L'Affiche rouge », dans un poème d’Aragon chanté par Léo Ferré. Le « procès » avait été monté pour alimenter la xénophobie et l’antisémitisme du régime de Vichy. La Résistance était ainsi le fait d’une « tourbe internationale » (Le Matin), de « terroristes judéo-communistes » (Paris-soir), « l’activité d'étrangers et de Juifs abusant de l’hospitalité française pour créer le désordre dans le pays qui les a recueillis », et dont « le but est l’avènement du bolchevisme international ». Internationalistes effectivement, ces Arméniens, Espagnols, Italiens, Hongrois, Polonais, Roumains, dont les familles avaient été souvent exterminées (lors du génocide de 1915 en ce qui concernait les Arméniens), combattants antifascistes dans leur pays ou/et dans les Brigades internationales de la Révolution espagnole. Beaucoup étaient communistes, bien sûr. Et nombreux étaient Juifs...
L'Affiche rouge - Manouchian
Paris Révolutionnaire: Missak Manouchian
Wikipedia: Missak Manouchian

17 février 1994 -- Le chef des Serbes bosniaques Radovan Karadžić s'engage à retirer, avant l'expiration de l'ultimatum de l'OTAN, ses armes lourdes de la région de Sarajevo en échange de l'envoi de casques bleus russes.
Wikipedia: 17 février

17 février 1999 -- A Berlin, quatre militants Kurdes sont tués lors d'une manifestation devant le consulat général d'Israël à Berlin pour protester contre le rôle du Mossad dans l'arrestation d'Abdullah Öcalan par la Turquie.
Wikipedia: 17 février
Wikipedia: Parti des travailleurs du Kurdistan

17 février 2001 -- Vatican : le pape Jean Paul II a évoqué samedi 17 février 2001"les massacres" subis par les Arméniens dans une lettre apostolique adressée à ce peuple qui célèbre cette année les 1.700 ans "de sa conversion au christianisme". Dans ce document, rendu public par le Vatican, le pape évite soigneusement d'employer le mot "génocide", pour qualifier le meurtre de centaines de milliers d'Arméniens par les Turcs en 1915, alors qu'il l'avait utilisé dans une déclaration commune signée le 10 novembre 2000 avec le patriarche orthodoxe arménien Karékine II, à l'issue d'une célébration oecuménique dans la basilique Saint-Pierre.
Comité de Défense de la Cause Arménienne

Le 17 février 2005 -- La complicité d’autorités belges dans la répression antisémite et la déportation des Juifs de Belgique vers le camp d’extermination d’Auschwitz est enfin reconnue officiellement. C’est le bourgmestre de Molenbeek-Saint-Jean, Philippe Moureaux (PS), qui fait ce pas essentiel et historique.
Déportation et génocide des Juifs de Belgique, des complicités belges sont reconnues

17 février 2006 -- CEDH : l’enquête menée par le parquet d’Istanbul confirma que, le 17 février 2006, la sûreté de Trabzon avait officiellement informé la sûreté d’Istanbul de la probabilité de l’assassinat de Fırat Dink [Hrant Dink], en précisant l’identité des personnes suspectes. La sûreté d’Istanbul n’aurait pas réagi à cette information. Suivant les conclusions de trois enquêtes menées à propos de cette inaction, le conseil d’administration de la préfecture d’Istanbul décida de traduire devant la justice pénale certains membres des services de sûreté d’Istanbul pour leur négligence. La cour administrative régionale d’appel d’Istanbul annula toutefois ces ordonnances du fait de l’insuffisance de l’enquête.
Assassinat de Hrant Dink : la Turquie condamnée par la CEDH

17 février 2007 -- Bernard-Henri Levy exhorte les politiques à adopter une Loi pénalisant la négation du Génocide des Arméniens.
NAM: 2007, Année de douleur et d’espoir pour les Arméniens

17 février 2008 -- A Pristina, la capitale kosovare, le Kosovo a proclamé son indépendance de manière unilatérale au cours d’une session parlementaire extraordinaire. Les députés ont approuvé le texte à main levée et à l’unanimité. « Le Kosovo est désormais un Etat indépendant, souverain et démocratique. Un pays multi-ethnique tourné vers l’Europe et aspirant à la paix dans les Balkans » a souligné le président de l’Assemblée.
Imprescriptible.fr : Achkhar, 48e ANNEE N° 442 (Nlle SERIE), SAMEDI 1er MARS 2008


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org