Aujourd'hui : Lundi, 10 août 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
A la Une - Turquie : “Je suis ce que mon grand-père était”
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - En Turquie, la région montagneuse du Dersim abrite de nombreux descendants d’Arméniens, islamisés de force durant le génocide de 1915. Certains redécouvrent aujourd’hui leurs racines et se font baptiser. Malgré les difficultés, ils adoptent un nom et un prénom arméniens. “J’étais l’enfant d’un peuple martyr dont les femmes ont été violées, les hommes, tombés au bord des routes, enfant d’un peuple ancien qui avait subi le génocide. J’étais un enfant arménien. Etant devenu Turc, j’ai oublié ma langue. Etant devenu Kurde, j’ai oublié mon peuple, étant devenu Alévi, j’ai oublié ma religion. Et lorsque à 50 ans, je me suis rappelé qui j’étais et que je l’ai appris, je suis devenu ce que mon grand-père était.” Un témoignage bouleversant, recueilli par Pakrat Estukyan et publié en turc le 22 octobre 2010, dans le journal arménien de Turquie, Agos. Le Collectif VAN vous en propose la traduction.


Légende: Trois Dersimtsis issus de familles arméniennes

Agos N° 760
22/10/2010

Il sÂ’est fait baptiser dans l’église de Gedikpaşa : “Je suis ce que mon grand-père était”

Pakrat Estukyan

La plupart du temps notre prénom est notre identité. Il est porteur d’un message, d’une histoire. Les Deniz, les tout jeunes Ula, les Sevag, les tout jeunes Zohrab… Les Hrant dont l’âge est inférieur à quatre ans… [Nota CVAN : il s'agit des prénoms des martyrs. Deniz et Ulas étaient des étudiants turcs qui ont été pendus en 1972 par les militaires, parce qu'ils demandaient l'égalité et la fraternité entre les peuples. Roupen Sevag et Krikor Zohrab, membres de l’intelligentsia arménienne de Constantinople, ont été arrêtés en 1915 et font partie des martyrs du génocide : Roupen Sevag a été exécuté le 26 août 1915. Krikor Zohrab a été arrêté en juin 2015 et déporté vers Alep (Syrie), puis assassiné près d'Urfa. Le journaliste arménien de Turquie, Hrant Dink, est le dernier d’entre eux : il a été assassiné le 19 janvier 2007].


Lire la suite dans les Infos Collectif VAN en page d'accueil:

Turquie : “Je suis ce que mon grand-père était”





Retour à la rubrique


Source/Lien : Infos Collectif VAN



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org