Aujourd'hui : Mercredi, 3 juin 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Le ministère turc des Affaires Etrangères prépare un document contre le génocide arménien
Publié le :

NAM

Alors que les arméniens se préparent dans le monde entier pour le 96ème anniversaire du génocide arménien, le ministère turc des Affaires Etrangères a décidé de riposter.

Le ministère turc des Affaires Etrangères a préparé un document de 7 pages sur les événements de 1915. Le docuement sera publié en turc et anglais et sera distribuée dans les places publiques. Le document décrit le génocide des Arméniens comme « des événements tragiques » et les arméniens comme une nation privilégiée de l’Empire Ottoman.

Selon le document, les arméniens, incités par d’autres forces, ont commencé à se rebeller contre l’Empire Ottoman. Pendant la Première guerre mondiale les Arméniens ont coopéré avec les Russes et auraient tué 523955 Turcs. La décision du Gouvernement Turc de déplacer les arméniens n’avait pas été projetée. Ce n’était pas une décision politique et cela été exécuté à une échelle limitée indique le document du ministère turc des Affaires Etrangères.

Selon le document, 29 arméniens ont eu le titre de pasha et 22 arméniens ont été des fonctionnaires de haut rang dans différents ministères. En 1876, trente trois arméniens ont été élus au Parlement Turc, sept étaient des ambassadeurs turcs et onze consuls. Onze professeurs arméniens ont délivré des conférences, dit le document.

Les auteurs se sont aussi rappelés les procès qui ont suivi le génocide arménien. Selon le docuement 673 personnes ont été arrêtées et 67 d’entre eux exécutées.

« Un état qui aurait cherché à annihiler les arméniens aurait-il puni des fonctionnaires turcs pour mauvais traitement d’arméniens ? » interroge naîvement les auteurs du document.

Selon le docuement la réconciliation arméno-turque exige la formation d’un comité d’historiens pour une étude savante et impartiale.

jeudi 3 mars 2011,
Stéphane@armenews.com




Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org