Aujourd'hui : Lundi, 22 avril 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du NĂ©gationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenętre !  Envoyer cette page ŕ votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 3 mars
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)


Légende photo : « 3 mars 1915 -- Syrie/Empire ottoman. Témoignages de Zareh E. Ghougassian sur les scènes de la vie des déportés de Ras ul-Aïn : « Les abords des tentes étaient jonchés de cadavres. Chaque jour, ce spectacle effroyable se répétait sous nos yeux: en moyenne, cent vingt personnes décédaient quotidiennement. Toutes les surfaces environnantes du camp de tentes s’étaient transformées en cimetière pour les Arméniens. Cette situation pénible dura trois mois. Le 3 mars, les autorités firent annoncer que dès le lendemain la population serait transférée à Mossoul et qu’il fallait être prêt. »»

Enfants arméniens, morts durant le génocide perpétré par le gouvernement Jeune-Turc. Photo Armin Wegner - 1915


Ça s’est passé un 3 mars (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

3 mars 1349 -- La communauté juive de Constance (Allemagne) connaît à son tour les persécutions qui accompagnent l'épidémie de peste noire. Les juifs de la ville sont accusés d'empoisonner les puits. Ceux des juifs sont alors murés. 330 juifs sont brûlés dans une maison en bois construite à cet effet. Seuls quelques membres de la communauté survivent à la persécution.
L'univers concentrationnaire nazi dans l'Europe occupée (1939 - 1945).

3 mars 1872 -- L’« Union pour le salut » est formée à Van (Arménie occidentale).
American University of Armenia: This day in armenian history

3 mars 1878 -- Constantinople : signature du TraitĂ© de San Stefano. Le traitĂ© de San Stefano est une convention imposĂ©e par la Russie Ă  l'Empire ottoman grâce Ă  ses victoires dans la guerre russo-turque de 1877-1878. Il a Ă©tĂ© conclu dans la localitĂ© de San Stefano (ou Ayastefanos en grec/turc), banlieue chic d'Istanbul (Ă  l'Ă©poque Constantinople), rebaptisĂ©e Yeşilköy en 1924. L'article 16 du traitĂ© prĂ©voit l'obligation pour la Sublime Porte de procĂ©der Ă  des rĂ©formes dans les provinces armĂ©niennes. Un monument russe fut Ă©rigĂ© Ă  San Stefano pour commĂ©morer la conclusion du traitĂ© et servir d'ossuaire aux soldats russes tombĂ©s pendant la guerre. Symbolisant la dĂ©faite des Ottomans face aux Russes, le monument fut rasĂ© en 1914, après le dĂ©but des hostilitĂ©s entre la Russie et l'Empire ottoman dans le cadre de la Première Guerre mondiale.
Imprescriptible.fr : Chronologie sommaire du génocide arménien
Wikipedia : Traité de San Stefano

3 mars 1905 -- Commencement de la guerre arméno-tatare
American University of Armenia: This day in armenian history

3 mars 1915 -- Empire ottoman : deux lettres, adressées à Djemal bey, délégué à Adana du Comité Union et Progrès, par un membre du Comité central de l'Ittihad de Constantinople, mettaient ce fonctionnaire au courant de la décision du Djemiet (société, nom donné dans ce document au Comité Union et Progrès) : supprimer les Arméniens vivant en Turquie. Ces deux lettres sont datées du 3 mars et du 7 avril 1915. Ternon, Yves. Enquête sur la négation d'un génocide, Marseille, Parenthèses, 1989
Imprescriptible.fr : Les matériaux incriminés

3 mars 1915 -- Syrie/Empire ottoman. Témoignages de Zareh E. Ghougassian sur les scènes de la vie des déportés de Ras ul-Aïn : « Les abords des tentes étaient jonchés de cadavres. Chaque jour, ce spectacle effroyable se répétait sous nos yeux: en moyenne, cent vingt personnes décédaient quotidiennement. Toutes les surfaces environnantes du camp de tentes s’étaient transformées en cimetière pour les Arméniens. Cette situation pénible dura trois mois. Le 3 mars, les autorités firent annoncer que dès le lendemain la population serait transférée à Mossoul et qu’il fallait être prêt. Le matin suivant, quand nous nous sommes levés, tout le camp était encerclé par des Tchétchènes. Ceux-ci sont un peuple musulman de Tcherkessie qui a émigré du Caucase où il aurait eu à souffrir des Arméniens. C’est pourquoi ils sont remplis d’un désir de vengeance à notre égard. Leur regard est plus effrayant encore que ceux des fauves. Les autorités ont entièrement mis en leurs mains les Arméniens et ils ont accompli les désirs du gouvernement. » © Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915
Imprescriptible.fr : TĂ©moignages sur les camps de concentration de Syrie et de MĂ©sopotamie, TĂ©moignages sur Ras ul-AĂŻn

3 mars 1915 -- Empire ottoman. Libération des criminels : Tchoroum était le principal - peut-être le seul - centre d'entraînement des tchétés. La Commission Mazhar obtint de Sivas confirmation que, sur l'ordre du vali Mouammer, 124 criminels avaient été libérés en novembre 1914 de la prison de Pimian et reçut un rapport d'Angora confirmant que quarante-neuf criminels avaient été libérés de la prison centrale de cette ville le 3 mars 1915. Ces hommes avaient été transférés à Tchoroum, après sélection par un comité composé d'un juge, du directeur des services d'hygiène et de deux officiers supérieurs. Tous reçurent une garantie d'impunité. Ils n'avaient qu'une obligation : remettre un tiers du produit de leur vol au Comité Union et Progrès (un autre document parle de 50 %). Ternon, Yves. Enquête sur la négation d'un génocide, Marseille, Parenthèses, 1989
Imprescriptible.fr : Enquête sur la négation d'un génocide

3 mars 1915 -- Constantinople : le nombre d'exilés grecs en Asie-Mineure jusqu'au 3 mars s'élève à 200 (ce chiffre se rapporte aux Grecs exilés de Constantinople seulement; le chiffre 10.000 qui figure plus loin représente le total des personnes exilées de tous les points de l'Empire… Les persécution antihelléniques en Turquie depuis le début de la guerre européenne. D'après les rapports officiels des agents diplomatiques et consulaires. PARIS, LIBRAIRIE BERNARD GRASSET, 1918
Imprescriptible.fr : Crimes = Viols

3 mars 1916 -- Bataille de Bitlis. Les Russes prennent Erzeroum le 16 février, et, dans la foulée, Mouch le même jour et Bitlis le 3 mars, à l'issue de la bataille de Bitlis.
Wikipedia : Chronologie de l'histoire de l'Arménie

3 mars 1916 -- Le Dr Julius Richter, président de l'organisation des missions étrangères allemandes, répond à une lettre que le Dr W.W. Rockwell (419 West, 117th St., New York) lui a adressée au nom du comité for Armenian and Syrian Relief, en date du 3 mars ; il le remercie de ne pas s'être laissé influencer par des considérations politiques mais d'avoir réuni argent et secours pour les Arméniens. « Vous comprendrez, écrit le Dr Richter, que nous ne parlions pas ouvertement de ce que les missionnaires allemands font pour adoucir la misère des Arméniens déportés, de peur que leur appui en soit rendu moins efficace ». Beylérian, Arthur. Les Grandes Puissances, l'Empire ottoman et les Arméniens dans les archives françaises (1914-1918), recueil de documents, Paris, Publications de la Sorbonne, 1983.
Imprescriptible.fr : L'Allemagne et les massacres d'Arméniens

3 mars 1917 -- Empire ottoman : le ministre de l'Economie, Djevad bey, dresse le 3 mars 1917 un bilan catastrophique de la situation financière de son pays. La dette totale turque atteindrait en avril 340 millions de livres turques et le déficit du budget était déjà de 34 millions de livres. Ternon, Yves. Enquête sur la négation d'un génocide, Marseille © Editions Parenthèses.
Imprescriptible.fr : La commission Mazhar

3 mars 1918 -- Traité de paix signé à Brest-Litovsk, le 3 mars 1918 (ratifications échangées à Berlin le 29 mars 1918 (Norddeutsche allgemeine Zeitung du 4 mars 1918, n° 116):
Art. IV, § 2. — La Russie fera tout ce qui est en son pouvoir assurer l'évacuation aussi rapide que possible des provinces de l'Anatolie orientale et leur restitution méthodique à la Turquie.
§ 3. — Les cercles d'Ardahan, de Kars et de Batoum seront également évacués sans retard par les troupes russes. La Russie ne s'immiscera pas, quant aux questions de droit constitutionnel et de droit des gens, dans la nouvelle organisation de ces cercles, mais laissera à la population de ces cercles le soin d'établir la nouvelle organisation d'accord avec les Etats voisins et notamment la Turquie (Revue générale de droit international public, 2e série, t. I 1919), Documents, p. 46-47). Mandelstam, André. La Société des Nations et les Puissances devant le problème arménien, Paris, Pédone, 1926 ; rééd. Imprimerie Hamaskaïne, 1970.
Imprescriptible.fr : L'Arménie russe pendant la Grande Guerre et après l'armistice de Lemnos

3 mars 1918 -- France : publication du N°2136 du périodique « Le Pèlerin». Au sommaire : « Le Sultan Rouge, Abdul-Hamid est mort » [Nota CVAN : Abdul-Hamid est mort à Constantinople le 10 février 1918].
Archives Imprescriptible

3 mars 1918 -- Empire ottoman : les forces ottomanes menées par des soldats kurdes assassinent l'un des leaders assyriens de l'époque, entraînant cette fois également la riposte des Assyriens. Lors de l'attaque de la forteresse kurde de Simku, les forces assyriennes remportent la victoire mais ne parviennent pas à capturer le leader kurde, responsable de la mort de Mar Shimun XIX Benyamin, qui réussit à prendre la fuite.
Wikipedia :GĂ©nocide assyrien,RĂ©sistance assyrienne en Turquie

3 mars 1919 -- Empire ottoman : la commission Mazhar. De novembre 1918 à avril 1920, la justice turque examina les circonstances des massacres arméniens et en imputa la responsabilité à l'Ittihad. Comme le nombre des accusés était de plusieurs milliers, il fut décidé de diviser l'Empire ottoman en dix régions judiciaires. Les tribunaux qui dirigèrent les procès de ces régions étaient des tribunaux de guerre extraordinaires, c'est-à-dire des cours martiales composées de militaires et de civils. Elles étaient autorisées à mener leurs débats en public. Elles prononcèrent leurs sentences en se référant aux articles du Code pénal civil et du Code pénal militaire, Chaque région forma donc des Cours comprenant un juge instructeur, un procureur et un greffier. Tewfik pacha tenait à traduire les présidents du Conseil et les ministres des deux cabinets de guerre devant un Tribunal de guerre, mais le sultan refusa car il considéra que ce n'était pas conforme à la Constitution. Aussi Tewfik pacha présenta sa démission le 3 mars 1919. Ternon, Yves. Enquête sur la négation d'un génocide, Marseille © Editions Parenthèses.
Imprescriptible.fr : La commission Mazhar

3 mars 1924 -- Empire ottoman : Mustapha Kemal abolit le califat ottoman, en Turquie. La Grande Assemblée nationale turque vote de nouvelles lois qui vont balayer les derniers vestiges de l'Empire ottoman. Le premier texte abolit le califat. Le deuxième texte unifie l'enseignement dans le pays.
Wikipedia : 3 mars
LÂ’internaute : Jour Par Jour ... Le 3 mars

3 mars 1924 -- L'Allemagne signe un traité d'amitié avec la Turquie.
Wikipedia : 3 mars

3 mars 1933 -- Allemagne : Arrestation d'Ernst Thälmann, chef du KPD (parti communiste). Ernst Thälmann était un homme politique communiste allemand, né à Hambourg le 16 avril 1886 et tué au camp de concentration de Buchenwald le 18 août 1944.
Wikipedia : 1933

3 mars 1936 -- Les médecins juifs sont interdits de pratique.
Chronologie de l'Holocauste (1939-1945)

3 mars 1941 -- Adolf Hitler exige du chef d'état-major de la Wehrmacht, le général Alfred Jodl, que soit examinée l'intégration des services du Reichsführer SS Heinrich Himmler dans les zones d'opération de l'armée ce qui débouche sur d'intenses négociations au sein de la Wehrmacht, puis entre celle-ci et la SS.
Wikipedia: Einsatzgruppen

3 mars 1941 -- A Amsterdam, le premier juif à tomber victime des persécutions nazies, Ernst Cohn, qui avait fui l'Allemagne, est tué par balles.
L'univers concentrationnaire nazi dans l'Europe occupée (1939 - 1945).

3 mars 1941 -- Pologne : le gouverneur de la région de Cracovie, Otto Wächter, ordonne la création d'un ghetto à Cracovie. Le ghetto n'est pas installé dans le quartier historique de Kazimierz mais à Podgorze. Tous les Juifs restant à Cracovie doivent entrer dans le ghetto au 20 mars 1941. Le territoire du ghetto couvre une surface de 20 hectares, comprend 15 rues et 320 appartements, soit un total de 3.167 chambres. Le ghetto est partiellement entouré d’un mur et d’une clôture de bois. Toutes les fenêtres et portes donnant sur le côté « Aryen » sont murés. Quatre entrées gardées permettent l’accès au ghetto.
Encyclopédie : Le ghetto

3 mars 1943 -- Les nazis arrêtent tous les juifs de Thrace orientale (Grèce), y compris ceux qui habitent l'île de Samothrace.
Un transport de 75 juifs quitte Vienne (Autriche) Ă  destination du camp d'extermination d'Auschwitz.
Au cours de la nuit du 3 mars, des rafles ont lieu dans plusieurs villes de Macédoine : Cavalla (1 800 arrestations), Drama, Comotini, Alexandroupolis et Xanthi. Au total, 5 000 hommes, femmes et enfants sont regroupés à Drama par l'armée allemande, qui a procédé aux rafles, puis déportés au camp d'extermination de Treblinka (Pologne), où ils périssent.
L'univers concentrationnaire nazi dans l'Europe occupée (1939 - 1945).

3 mars 1944 -- 732 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.
L'univers concentrationnaire nazi dans l'Europe occupée (1939 - 1945).

3 mars 1945 -- 182 juifs meurent au camp de concentration d'Ebensee (Autriche), lors du processus de désinfection. Ils avaient été évacués du camp de concentration de Gross-Rosen (Silésie).
L'univers concentrationnaire nazi dans l'Europe occupée (1939 - 1945).

3 mars 1959 -- ArmĂ©nie : en 1959 (le 3 mars), l'institution dĂ©sormais connue comme « le Matenadaran » devient « Institut des manuscrits anciens ». Le Matenadaran (en armĂ©nien Մատենադարան, « bibliothèque ») ou Institut Machtots de recherches sur les manuscrits anciens est l'un des plus riches dĂ©pĂ´ts de manuscrits et de documents au monde. SituĂ© Ă  Erevan, la capitale armĂ©nienne, il compte plus de 17 000 manuscrits et environ 300 000 documents d'archives. Son histoire remonte au Ve siècle et Ă  la crĂ©ation du matenadaran d'Etchmiadzin, que la tradition fait remonter Ă  l'invention de l'alphabet armĂ©nien par Mesrop Machtots en 405. PropriĂ©tĂ© publique et inscrit au registre international MĂ©moire du monde de l'UNESCO, l'Institut, de par ses missions et ses collections, constitue aujourd'hui « un des lieux essentiels de l'Ă©laboration et de la transmission de la mĂ©moire nationale en ArmĂ©nie ».
Wikipedia.org : Matenadaran

3 mars 2000 -- Le gĂ©nĂ©ral croate Tihomir Blaškić est condamnĂ© Ă  quarante-cinq ans de prison pour crimes contre l'humanitĂ© par le Tribunal pĂ©nal international pour l'ex-Yougoslavie.
Wikipedia : 3 mars

3 mars 2011 -- Turquie: le ministère turc des Affaires Étrangères a préparé un document de 7 pages sur les événements de 1915. Le document sera publié en turc et anglais et sera distribuée dans les places publiques. Le document décrit le génocide des Arméniens comme « des événements tragiques » et les arméniens comme une nation privilégiée de l’Empire Ottoman.
Observatoire du NĂ©gationnisme du Collectif VAN - 2011

3 mars 2012 -- Dans un communiqué scandaleux l’association « liberté pour l’histoire », ou plutôt « Liberté pour les négationnistes » devrait-on dire, vient de franchir un cap dans la provocation. Se félicitant de la décision du Conseil constitutionnel d’invalider la loi Boyer, qui devait pénaliser la « contestation outrancière » du génocide arménien, le groupe de Pierre Nora reprend à son propre compte la rhétorique négationniste de l’Etat turc en préconisant une commission d’historiens sur le sujet. A l’instar d’Ahmadinejad, qui en réclame une sur la Shoah.
Observatoire du NĂ©gationnisme du Collectif VAN - 2012


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org






Retour Ă  la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org