Aujourd'hui : Dimanche, 21 janvier 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 9 mars
Publié le : 09-03-2017

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:



Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)


Légende photo : 9 mars 2007 -- A Lausanne en Suisse, la négation du génocide arménien a été pour la première fois sanctionnée par la justice suisse qui a condamné Dogu Perinçek, leader du Parti des travailleurs de Turquie, pour avoir violé la législation antiraciste helvétique interdisant de nier ou minimiser un génocide. Dogü Perinçek était l’un des animateurs du Comité Talaat Pacha (l’équivalent d’un Comité Adolf Hitler). Il avait annoncé : « Au procès à Lausanne, nous allons donner fin aux prétentions de génocide. La Turquie va gagner. Venez à Lausanne ! [Dogu Perinçek a par la suite été arrêté en Turquie dans le cadre de l’enquête sur le gang Ergenekon].

Photo : Dogu Perinçek, leader du Parti des travailleurs de Turquie (gauche nationaliste turque)


Ça s’est passé un 9 mars (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

9 mars 1893 -- Empire ottoman : dans une dépêche, Paul Cambon, ambassadeur de France à Constantinople (depuis 1890) signale à Develle, Ministre des Affaires étrangères du Gouvernement d’Alexandre Ribot : « A la fin de l'année 1892, des placards affichés dans plusieurs villes et villages d'Asie Mineure, à Sivas, Merzifon, Ankara, Yozgat et Tchoroum, invitent la population musulmane à se dresser contre l'administration tyrannique du sultan. » Hentchak du 25 février 1893, n° 2; AMAE, CP, Turquie, t. 510, dépêche de Paul Cambon à Develle, de Constantinople le 9 mars 1893, n° 33.
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915
Arthur Beylerian, Revue d'histoire arménienne contemporaine I (1995), pp. 9-30.

Imprescriptible : La communauté arménienne de Trébizonde
et le mouvement national (1878-1896)


9 mars 1897 -- Paris : Anatole France, alors qu'il présidait une conférence organisée par Archag Tchobanian, déclare : « Durant son exil en France, il [A. Tchobanian] révéla les massacres atroces et méthodiques dans lesquels périrent trois cent mille Arméniens par l'ordre du Sultan, monstre de puissance et de faiblesse, despote fou d'épouvante. M. Tchobanian partage, avec le père Charmetant, l'honneur d'avoir dénoncé au peuple français cet épouvantable égorgement qui demeurait depuis de longs mois un secret diplomatique. (...) Le sang des martyrs n'aura pas crié en vain. une force est avec vous, dispersée, mais puissante, la sympathie des cœurs généreux et des nobles esprits. »
Imprescriptible - Citations d'intellectuels

9 mars 1919 -- Empire ottoman : les autorités militaires britanniques firent arrêter par la police turque plusieurs personnes accusées de complicité dans les massacres arméniens. Cette requête était fidèle au contenu et à l'esprit de la lettre d'accusation et de mise en garde adressée le 24 mai 1915 par les ministres des Affaires étrangères de l'Entente à la Sublime Porte.
Ternon, Yves. Enquête sur la négation d'un génocide, Marseille, Parenthèses, 1989
Imprescriptible : Enquête sur la négation d'un génocide

9 mars 1920 -- Mandat français en Cilicie : 140 hommes de la Légion Arménienne sous les ordres du lieutenant Corniot étaient assiégés dans le monastère de lazaristes d’Ekbès depuis le 9 mars (ils ont été délivrés le 7 avril suivant par la colonne du lieutenant-colonel Laurent). S.H.A.T., 4 H 38, note du Service historique adressée à Daladier, Paris, le 10 novembre 1936 et Du Hays, II, op. cit ., pp. 247 et 250. Raymond H. Kévorkian « La Légion d’Orient et le mandat français en Cilicie (1916-1921). »
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible : La Légion d’Orient et le mandat français en Cilicie (1916-1921)

9 mars 1921 -- L’espoir d’arriver au prompt établissement d’une paix générale dans le Proche-Orient ayant été déçu, le gouvernement français estima nécessaire de conclure un accord spécial avec le gouvernement d’Angora. Cet accord fut signé, à Londres, le 9 mars 1921, par M. Aristide Briand et Békir Sami bey. Au point de vue territorial, la France, mandataire en Syrie, consentait, par cet accord, à une réduction considérable des limites de ce pays fixées par le traité de Sèvres. Elle abandonnait, en effet, à la Turquie toute la vallée inférieure du Djihoun et tout le fond du golf d’Alexandrette et les territoires se trouvant au Nord du chemin de fer de Bagdad, depuis Tchoban-Bey jusqu’à Nissibin. En d’autres termes, la Turquie récupérait toute la Cilicie avec les débouchés donnant accès à la Syrie et la majeure partie des « Confins militaires » créés au Nord du gouvernement d’Alep. Mandelstam, André. La Société des Nations et les Puissances devant le problème arménien, Paris, Pédone, 1926 ; rééd. Imprimerie Hamaskaïne, 1970.
Imprescriptible : La Société des Nations et les Puissances devant le problème arménien

9 mars 1942 -- Giuseppe Burzio, chargé d’affaire du Vatican à Bratislava, envoya un rapport au Vatican où il annonçait l’imminence de la déportation des Juifs de Slovaquie vers la Pologne. Il conclut son message ainsi : « La déportation de 80 000 personnes vers la Pologne, à la merci des Allemands, équivaut à en condamner une grande partie à une mort sûre. »
PHDN : L’extermination au jour le jour dans les documents contemporains

9 mars 1942 -- Hitler décide l’installation d’un chef suprême des SS et de la police (HSSPF) dans la juridiction du MBF. Karl Oberg, qui est choisi en avril, est le représentant personnel d’Himmler en France. Surtout, « les mesures d’expiation » sont dorénavant de sa compétence.
Violences de masse : Chronologie : Répression et persécution en France occupée 1940-1944

9 mars 1944 -- 3 791 hommes, femmes en enfants du convoi du 9 septembre 1943 du camp BIIb sont exécutés. A cette date, 1 100 personnes du même convoi étaient déjà mortes d'épuisement. On laisse en vie quelques médecins ainsi que des jumeaux pour les expériences du Dr Mengele (soit en tout 75 personnes).
BS Encyclopédie : Auschwitz, camp de concentration nazi

9 mars 1983 -- L'Ambassadeur de Turquie est tué à Belgrade. Raffi Elpekian et Haroutyoun Levonian (Andranik Poghosyan) sont arrêtés et condamnés à 20 ans de prison. Ils étaient tous deux membres du "Commando des justiciers du génocide arménien", une organisation politique clandestine. Levonian a été libéré après quatre ans de prison. Elpekian a été libéré après sept ans.
American University of Armenia: This day in armenian history

9 mars 2007 -- A Lausanne en Suisse, la négation du génocide arménien a été pour la première fois sanctionnée par la justice suisse qui a condamné Dogu Perinçek, leader du Parti des travailleurs de Turquie, pour avoir violé la législation antiraciste helvétique interdisant de nier ou minimiser un génocide. Dogü Perinçek était l’un des animateurs du Comité Talaat Pacha (l’équivalent d’un Comité Adolf Hitler).
Il avait annoncé : « Au procès à Lausanne, nous allons donner fin aux prétentions de génocide. La Turquie va gagner. Venez à Lausanne ! [Dogu Perinçek a par la suite été arrêté en Turquie dans le cadre de l’enquête sur le gang Ergenekon].
Collectif VAN : Négationnisme turc : le jugement complet du procès Perincek
Collectif VAN : Négationnisme : Dogü Perinçek réactive le Comité Talaat Pacha

9 mars 2007 -- Turquie : un article paru dans le journal Hurriyet du 9 mars 2007 rapporte les propos de Yusuf Halaçoglu, le Président de l’Institut Turc d’Histoire (TTK), tenus lors d’une Conférence de presse le 20 Février 2007 pour donner sa version de l’interruption de sa collaboration avec Ara Sarafian de l’Institut Gomidas à Londres. Les recherches communes arméno-turques concernant le génocide arménien de 1915 en se basant sur le cas de Harput, se finissent donc avant d’avoir commencé, la partie turque prétextant ne pas avoir d’archives sur le sujet. Curieux pour un Etat qui proclame à cor et à cri vouloir ouvrir ses archives... Au sujet des fosses communes de la région de Mardin, Halaçoglu ajoute : « S’ils trouvent encore quelque chose, nous dirons : ce sont les Romains qui ont commis le génocide, nous n’étions pas ici à cette époque-là. » Impayable.
Collectif VAN : Turquie : « ce sont les Romains qui ont commis le génocide »
Collectif VAN : Génocide arménien : les archives turques ont disparu

9 mars 2010 -- Grande-Bretagne : un article de Robert Fisk, en date du 9 mars 2010, paraît dans The Independent, au sujet du Collège lazariste d’Antoura, au Liban : « à l’intérieur reposent les poussières d’os et de crânes et quelques bouts de fémur de 300 enfants, des orphelins arméniens du grand génocide de 1915, qui, pour certains, ont été forcés de broyer et de manger les squelettes de leurs camarades afin de ne pas mourir de faim. Djemal Pacha, l’un des architectes du génocide de 1915, et la première féministe de Turquie, Halide Edip Adivar, ont aidé à diriger cet orphelinat de la terreur, dans lequel les enfants arméniens ont été systématiquement privés de leur identité arménienne ; on leur donnait des noms turcs, on les forçait à devenir musulmans et ils étaient sauvagement battus si on les entendait parler arménien. »
Collectif VAN : Robert Fisk : la preuve vivante du génocide arménien
Collectif VAN : Génocide arménien : l’orphelinat de la terreur

9 mars 2010 -- Etats-Unis : Au moment où le Comité des Affaires Extérieures de la Chambre des Représentants des Etats-Unis adoptait une résolution reconnaissant le terme de « génocide » pour qualifier les massacres d’Arméniens de 1915, la chaîne menait un débat autour de la question. L’émission « Tête à tête » du 9 mars dernier a opposé Yusuf Halaçoglu, l’ancien président de l’Institut turc d’Histoire (TTK), et Sevan Nisanyan, journaliste d’origine arménienne. Ce sont les propos tenus par ce dernier qui ont déplu au Haut Conseil de l’audiovisuel. Afin de sanctionner la chaîne de télévision, le RTÜK a décidé que celle-ci ne pourrait diffuser l’émission incriminée qu’après le 13 juillet. Cette décision, prise le 16 juin, n’a été rendue publique que le 24. En lieu et place de l’émission interdite, la chaîne devra, en attendant, diffuser une émission choisie par le RTÜK.
Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2010 - Part I

9 mars 2010 -- Suède : La commission des Affaires étrangères de la Diète suédoise (Riksdag) recommande de ne pas reconnaître le génocide de 1915. Les partis de l’Alliance au pouvoir ( Le Parti du rassemblement modéré (en suédois : Moderata Samlingspartie) le Parti du peuple - Les Libéraux (Folkpartiet liberalerna) le Parti du centre (Centerpartiet), les Chrétiens-démocrates (Kristdemokraterna)) tont basé leur recommandation sur « désaccord parmi les chercheurs sur la nature des événements » et que la reconnaissance d’un génocide n’est pas de la compétence d’un parlement, mais de juridictions internationales.
Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2010 - Part I


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org




Retour à la rubrique


   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org